Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Debain ancien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Debain ancien   Jeu 9 Avr 2009 - 12:53

Voici mon autre petit joujou : un vieux Debain N°) 2270, meuble N°) 338 de 1844/1848 environ. C'est le modèle N°)2 du catalogue Debain.

2 JEUX, 8 REGISTRES

Basses : 2 jeux réels, 3 registres :

0 FORTE DES BASSES
2 BOURDON (16’)
1 COR ANGLAIS (8’)

Général :

G GRAND JEU
E EXPRES​SION(générale)

Dessus : 2 jeux réels, 3 registres :

1 FLUTE (8’)
2 CLARINETTE (16’)
0 FORTE DES DESSUS

Autant mon Alexandre était assez sain, autant ce Debain était dans un état inquiétant quand je l'ai récupéré. La soufflerie n'était pas trop atteinte : quelques petites fuites (comme d'habitude) facilement réparées. Mais après ce ne fut que des mauvaises surprises. D'abord la table des registres fendues en deux endroits dans toute son épaisseur, ocasionnant d'énormes fuites, J'ai bouché ces fentes avec de la pâte à bois. Ensuite, à mon avis le pire problème que l'on peut trouver : les bourrelets dévorés à 50% par les insectes. Phénomène très rare, en général les bourrelets dont préservés car situés dans les entrailles de l'instrument. La cerise sur le gâteau : une partie des bourrelets remplacée par du coton entouré de ruban adhésif, le tout clouté, oui clouté grossiérement sur la table ! A priori ce genre de bourrelet est introuvable, aussi je décidais de tout enlever, reboucher les trous des clous puis je remplacais les bourrelets par des bandes de mousses à peu près de même densité et de même hauteur que les bourrelets d'origines. Je n'étais pas fier d'introduire dans un instrument de cette époque des matériaux synthétiques, mais comment faire autrement ? Que les spécialistes me pardonnent ! Si un jour je trouve des bourrelets à l'identique, je pourrais toujours enlever ces lannières sacrilèges. Ensuite je n'étais pas au bout de mes peines : plusieurs fentes entre certaines cases du sommier à reboucher. Bref tout a été nettoyé, remonté, puis ce fut l'essai : incroyable ! Tout a fonctionné du premier coup, pas une fuite après toutes mes interventions pas très catholiques. La sonorité est correcte, un peu criarde à mon goût par rapport à mon Alexandre si velouté. N'hésitez pas à me poser des questions, voir à me faire des reproches concernant le remplacement de ces fameux bourrelets, je ne demande qu'à apprendre.

Photo de la signature de Debain sur la table des registres, on peut lire : Debain, à Paris, si il y a une date, elle est illisible.

https://i85.servimg.com/u/f85/13/75/75/59/100_1018.jpg

https://i85.servimg.com/u/f85/13/75/75/59/100_1019.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Debain ancien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Production de la manufacture Alexandre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Présentations d'instruments-
Sauter vers: