Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Démonter les soufflets pour restauration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bastien Milanese
Admin


Masculin Nombre de messages : 1299
Age : 31
Localisation : Val d'Oise + Ariège
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Démonter les soufflets pour restauration   Ven 17 Avr 2009 - 11:36

Je souhaite démonter les soufflets de mon Debain pour pouvoir restaurer dans les règles de l'art... Mais là je sèche un peu : je ne sais comment faire.
J'hésite à dévisser certaines vis, d'autant plus qu'elles sont pour la plupart complètement rouillées et incrustées dans le bois : impossible à effectuer sans faire de dégats... Je préfère donc effectuer le minimum pour ne pas toucher ce qui n'est pas nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/bastien-milanese
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Ven 17 Avr 2009 - 11:47

J'ai le même souci sur un Merklin-Schultze que je suis entrain de remettre en état. Il y a des fuites qui se situent approximativement entre la pompe gauche et le soufflet de réserve. Je n'ose pas démonter la table de soupapes des registres. Un spécialiste peut-il donner son avis ?
Au fur et à mesure de la remise en état, je prends des photos et je ferai un compte-rendu losqu'il sera terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Ven 17 Avr 2009 - 12:19

Je dirai qu'il n'y a pas 36 manières de faire. C'est sur la soufflerie que repose l'instrument entier. Il faut donc ôter chaque couche (tirage de jeu, clavier, sommier, table de registres, dévisser les anneaux, dévisser les vis qui maintiennent la caisse à vent sur le soubassement, dévisser les leviers des pompes et tirer en douceur.

Toute la soufflerie vient en principe d'un coup (sur certains instruments, les cheminées sont remplacées par des gosiers articulés, faire très attention). Voir la restauration de mon Kasriel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
christophe



Masculin Nombre de messages : 255
Age : 50
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Ven 17 Avr 2009 - 12:49

Pour les vis rouillées et recalcitrantes, l'idéal est de se munir d'un fer à souder.

Lorsque ce dernier est chaud, le mettre en contact avec la tête de la vis pendant un moment pour faire chauffer celle-ci.

En principe, on doit entendre un "clac" signalant la dilatation de la vis.

Il suffit de la dévisser proprement, elle doit venir toute seule.

Celà évite bien des soucis et permet de remettre la même vis à sa place après dérouillage. Les anciennes vis aillant un meilleur pas et un meilleur serrage que les modernes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastien Milanese
Admin


Masculin Nombre de messages : 1299
Age : 31
Localisation : Val d'Oise + Ariège
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Ven 17 Avr 2009 - 15:13

Merci pour le truc, j'essaierai.

J'attend d'avoir les peaux et la colle nécessaire pour me lancer dans la réparation... et c'est pas demain que j'aurais le temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/bastien-milanese
Bastien Milanese
Admin


Masculin Nombre de messages : 1299
Age : 31
Localisation : Val d'Oise + Ariège
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Ven 17 Avr 2009 - 19:33

Le coup du fer à souder marche parfaitement. Avec de la patience (c'est vrai, on entend la vis se décrocher du bois) et un dévissage lent et prudent, pas de gros problème. J'ai pu enfin nettoyer quelques endroit où je n'avais pas accès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/bastien-milanese
christophe



Masculin Nombre de messages : 255
Age : 50
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Sam 18 Avr 2009 - 9:07

ça marche bien ! mais il faut être patient ou avoir le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastien Milanese
Admin


Masculin Nombre de messages : 1299
Age : 31
Localisation : Val d'Oise + Ariège
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Jeu 7 Mai 2009 - 13:13

Je réitère ma question, parce que je bloque.

J'ai tout démonté : jeux, clavier, anches.
J'ai dévissé deux grandes vis à l'arrière de l'instrument qui soutiennent la partie soufflerie.
J'ai dévissé deux vis plus modestes qui maintiennent la soufflerie à la face avant.
J'ai dévissé les vis qui sont à l'articulation des pompes.
J'ai oté le tirant de l'expression.
Tout semble jouer de toute part... La seule partie qui pourrait encore empêcher d'oter les soufflets, c'est sur le côté, vers le milieu du panneau. Mais là c'est totalement inaccessible, donc je suppose que là aussi rien ne retient la chose...

Bref, je n'arrive tout de même pas à faire glisser les soufflets vers l'arrière pour les sortir. Ils ne pouvent pas d'un poil...

Qu'ai-je donc oublié ?

Je ne sais pas si des photos peuvent vous aider... Si c'est le cas j'en ferai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/bastien-milanese
Bastien Milanese
Admin


Masculin Nombre de messages : 1299
Age : 31
Localisation : Val d'Oise + Ariège
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Jeu 7 Mai 2009 - 13:52

Je me répond à moi même : j'ai trouvé, et ce après avoir couché l'harmonium (enfin, ce qu'il en reste après démontage...)
3 vis de chaque côté sont présentes sur une barre de bois, elle même fixée le long de chaque panneau de côté.
Malheureusement, c'est très peu accessible. On ne peut que difficilement avoir le tourne-vis perpendiculaire à la vis.
Ajouter à cela l'état d'oxydation des vis, c'est pas gagné. J'ai pu en faire 2 sur 6 pour le moment...

Dur dur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/bastien-milanese
clarabella



Masculin Nombre de messages : 155
Age : 51
Localisation : Sud-Landes
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Jeu 7 Mai 2009 - 14:48

Et avec un tournevis coudé ?

frédéric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orguedecinema.forumactif.org/
Bastien Milanese
Admin


Masculin Nombre de messages : 1299
Age : 31
Localisation : Val d'Oise + Ariège
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Jeu 7 Mai 2009 - 15:17

Je n'en ai pas hélas... D'ailleurs je n'y ai même pas pensé !
Mais quelqu'un pourra surement m'en préter un pour ... le remontage ! car j'y suis parvenu. J'y ai mis une heure, mais j'y suis arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/bastien-milanese
clarabella



Masculin Nombre de messages : 155
Age : 51
Localisation : Sud-Landes
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Jeu 7 Mai 2009 - 22:26

Je n'avais pas acheté le mien chez laukuff mais chez bricocourir ou beletrama

Frédéric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orguedecinema.forumactif.org/
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Ven 8 Mai 2009 - 15:42

Je me suis lancé aussi, non sans une certaine appréhension, dans le démontage de la soufflerie de mon Merklin/Schtulze. Je suis venu à bout assez facilement de a dizaine de vis qui fixent la table des soupapes de registres au soufflet de réserve, avec du dégrippant, de la patience et un bon tourne-vis. Puis je n'ai eu que deux vis à enlever sur le devant du meuble pour faire glisser prudemment toute la soufflerie. C'est vraiment l'idéal pour intervenir sur les pompes. J'ai pu facilement remplacer (en contre-plaqué, moins noble que le chêne d'origine, mais moins fragile) les plaques mobiles des pompes qui étaient fendues en de nombreux endroit et bien recoller les soupapes d'aspiration qui, de toute façon, étaient décollées sur les anciennes plaques. J'ai également remplacé les peaux d'étanchéité dur le pouroutr des plaques. C'est pour cela que l'on pédalait dans le vide, tout l'air aspiré repartait par où il était entré. Drôle d'effet ce meuble entièrement vide !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Ven 8 Mai 2009 - 17:09

Pardon pour les fautes de frappe et d'orthographe, j'ai oublié de me relire avant d'envoyer le message. Que les spécialistes n'hésitent surtout pas à me donner leur avis sur mes remises en état ! J'ai vraiment envie de progresser. Est-ce un péché que d'employer le contreplaqué à la place d'une fine plaque de chêne (10mm d'épaisseur) qui ne demande qu'à se fendre à force de la solliciter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Ven 8 Mai 2009 - 18:08

Personnellement, ça ne me dérange pas, cette partie étant cachée. Ici le but était l'étanchéité et la viabilité des pompes. C'est chose faite et c'est le principal. Je vous conseillerai peut-être juste de coller du papier sur vos plaques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
clarabella



Masculin Nombre de messages : 155
Age : 51
Localisation : Sud-Landes
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Ven 8 Mai 2009 - 18:27

Bonsoir

Pour l'utilisation du contreplaqué, ça ne me pose aucun problème : partie non visible et ne concourrant pas ou si peu au son de l'instrument (je pense à la résonnance)
Néanmoins, un petit effort doit être fait fait pour utiliser des matériaux de qualité : contreplaqué marine (moins de trous et plus grande solidité ; plus cher aussi) et le contreplaqué chêne existe aussi...

Esthetiquement parlant, si il y avait du papier avant, il faut evidemment en remettre, si c'est pour cacher le contreplaqué, je suis moins partant.

Le travail à l'air trés propre, mais l'utilisation de la colle néoprène berk, berk, berk.... vade retro satanas lol!

Frédéric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orguedecinema.forumactif.org/
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Sam 9 Mai 2009 - 7:04

Le papier est là pour l'étanchéité, surtout sur du contreplaqué "classique" et pas pour le cacher. Un contreplaqué est certainement plus solide qu'une plaque en massif de même épaisseur (par le croisement des fils de bois et par la colle utilisée pour l'assemblage sous presse). A priori les dessous de pompes ne sont pas des pièces qui subissent une forte contrainte, mais il vaut mieux un contreplaqué sain qu'une plaque en chêne massif vermoulue ou brisée.

La colle néoprène vous causera quelques soucis le jour où vous devrez changer les soupapes en peau (vous arracherez du bois en même temps que que la peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
clarabella



Masculin Nombre de messages : 155
Age : 51
Localisation : Sud-Landes
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Sam 9 Mai 2009 - 15:22

Olivier Schmitt a écrit:
Le papier est là pour l'étanchéité, surtout sur du contreplaqué "classique" ....(par le croisement des fils de bois et par la colle utilisée pour l'assemblage sous presse)...

Coller du papier sur du contreplaqué pour améliorer l'étanchéité ne sert à rien : comme vous le dites vous-mêmes, ce matériau est fabriqué avec de la colle et sous presse ; les pores naturelles du bois sont comblées par la colle qui s'infiltre dans celles-ci.

Le contreplaqué marine doit être préféré car le choix des bois entrant dans sa composition est comparable à la classification du lambris en pin : Sans noeuds, petits noeuds, gros noeuds et gerces, déclassé.
Le contreplaqué marine est fabriqué avec les deux premières classes, le contreplaqué standart avec les deux dernières: évidemment il s'agit des composants intérieurs. Les parements sont toujours les mêmes.

Frédéric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orguedecinema.forumactif.org/
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Dim 10 Mai 2009 - 13:44

Merci pour tous ces précieux avis. Promis, je ne réutiliserai plus de colle néoprène, je ne savais pas que cela représentait un inconvénient pour le changement des peaux. Quelle colle est conseillée pour ce genre de travail ? J'ai bien vérifié et testé tout le bloc soufflerie une fois ce bloc remis à sa place et la table des registres remontée, avec nettoyage des soupapes de registres et réglage des ressort : l'étanchéité est parfaite, j'espère que mon collage à la néoprène tiendra dans le temps. Pour faire ces plaques, j'ai bien sûr reproduit à l'identique les dimensions, l'épaisseur, le diamêtre des trous, leurs positions et leur nombre;
Il n'y avait pas de papier collé sur les plaques d'origine. Si je dois refaire la même opération sur un autre harmonium, je suivrai vos conseils et j'utiliserai un contreplaqué de meilleure qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Dim 10 Mai 2009 - 14:35

Effectivement, je n'avais pas pensé que la colle utilisée pour unir les feuilles allait boucher les pores du bois (pourtant c'est évident)...
Pour les collages de peau, il est préférable d'utiliser une colle naturelle à appliquer en principe à chaud (colle d'os, de poisson...). Le seul fait d'utiliser une patemouille rechauffée permet de défaire les assemblages sans en altérer les parties constitutives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Dim 10 Mai 2009 - 14:41

Peut-on trouver ces colles d'os ou de poisson dans une grande surface de bricolage ? Comment les réchauffe-t'on ? Le mode d'emploi est sûrement indiqué sur l'emballage. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Dim 10 Mai 2009 - 14:45

Ces colles se réchauffent au bain-marie. On doit pouvoir les trouver en rayon ou en commande dans les grandes enseignes de bricolages ou en droguerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
clarabella



Masculin Nombre de messages : 155
Age : 51
Localisation : Sud-Landes
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Dim 10 Mai 2009 - 17:30

La colle de poisson est liquide à froid : l'inconvénient est que le séchage est trés long.

La colle d'os se présente en granulés que l'on fait fondre dans de l'eau au bain marie ; pour la peau on la mélange à de la colle depeau de lapin pour obtenir plus de souplesse.

Tout facteur d'orgues vous en cèdera quelque peu

Frédéric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orguedecinema.forumactif.org/
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Lun 11 Mai 2009 - 11:58

Je n'y pensais plus, mais vos précisions me rappellent maintenant des souvenirs d'enfance : le pot de colle en cuivre de mon père avec le récipient pour le bain marie. Ce dont je me souviens le plus c'est l'odeur désagréable de cette colle chaude. Peut-être que les choses ont changé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clarabella



Masculin Nombre de messages : 155
Age : 51
Localisation : Sud-Landes
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Lun 11 Mai 2009 - 17:13

Quelle odeur désagréable ? Suspect

Frédéric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orguedecinema.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Démonter les soufflets pour restauration   Aujourd'hui à 14:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Démonter les soufflets pour restauration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ampli a Lampe
» Idée de prix pour restauration
» Restauration de poupées
» Restauration de deux Piper en tole JOUSTRA F-PIPER77 & JC-75
» Recrutement DJ pour COLLECTIF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Fonctionnement et restauration-
Sauter vers: