Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bilan de santé en vue d'une restauration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Renan



Masculin Nombre de messages : 85
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Bilan de santé en vue d'une restauration   Mer 14 Aoû 2013 - 18:52

Bonjour tout le monde Smile

Et voilà comme promis les photos de l’harmonium qui a échappé à la déchetterie. J'aurais donc besoin de vos conseils pour savoir ce qu'il manque, ce qui est à refaire etc Je n'ai aucune idée du prix pour refaire soi-même une soufflerie mais j'imagine que je trouverai ça dans les autres sujets. Quelqu'un saurait-il me dire l'âge et le modèle de l'harmonium ? Merci Cool 

Si je ne me trompe cette plaque date d'avant "Rodolphe & Fils" et avant Debain. donc après 1850 et avant 1900 (large fourchette, je connais mal son historique)


On voit très nettement les traces des pot de fleurs. Tout sera à poncer.


Le bois est fendu mais ça n'a pas l'air gênant.




Il manque la partie inférieure avec la serrure. Ce sera la pièce la plus difficile à refaire car en plein sur la façade donc voyant.


Là il manque 2 fermetures (facile à refaire car juste 2 planches à retailler) et le cadre avec la toile (ou une planche, je ne sais pas). Il manque aussi les soufflets mais c'est en option à côté ^^


Un peu tordu mais ça doit se redresser sans difficultés





Les soufflets ce qu'il en reste/ En gros il n'y a que les planches et peut-être les ressorts à récupérer. Et pour les planches beaucoup de trous de vers à boucher.




Toujours les ptits vers


Quelques clous à remettre




J'ai l'impression que la planche avec la feutrine rouge n'est pas d'origine : la couleur tranche avec l'ensemble (il manque aussi des vis mais pas gênant apparemment)




Sans utiliser une résine, je ne vois pas trop comment réparer ce petit manque




Voilà, je vais commencer à le démonter pour voir l'état en profondeur. Il y au moins une vis qui ne tient plus car le pas de vis semble pourri : j'avais l'habitude de remplir le trou de colle à bois mais pour l'occasion je vais sans doute changer de méthode. Vous utilisez quoi dans ces cas là ?

Je mettrais d'autres photos demain Cool

Merci et à bientôt Very Happy


Dernière édition par Renan le Ven 16 Aoû 2013 - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renan



Masculin Nombre de messages : 85
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Jeu 15 Aoû 2013 - 13:35

Bon apparemment il s'agit d'un harmonium reconverti en... harmonium... J'ignore si il s'agit de 2 harmoniums fusionnés en un mais il y a des incohérences dans l'assemblage (2 grands espaces inutilisés sur les côtés intérieurs de l'harmonium comme si une grosse pièce devait s'y encastrer. Ainsi qu'une alternance de bois ancien avec certains plus récents. Peut-être une refonte compète de l'appareil car de nombreuses parties étaient trop endommagées.

J'ai démonté la majorité de l'harmonium, certaines vis résistent (trop oxydées), la moitié de la tête d'une autre a cassée (sans même que je ne force). Ça va être compliqué à retirer.

Je n'arrive pas non plus à comprendre comment les 2 soufflets du bas étaient connectés à l'ensemble. Est-ce un système d'accordéon qui reliait aux 2 ouvertures du "coffre" façade l'arrière. Là où je pensais qu'il manquait 2 petites planches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Jeu 15 Aoû 2013 - 13:56

Doucement !

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un rafistolage entre plusieurs instruments.

Les pompes d'alimentations étaient collées sur une large planche (elles le sont certainement partiellement d'après vos photos). Cette planche se place par translation sur les deux tasseaux qui sont dans la partie basse du meuble. Le vent produit était acheminé par des portevents verticaux allant jusqu'au ouvertures rectangulaires à l'arrière, juste au-dessus de la réserve (le grand soufflet de régulation, qui était plaqué à l'origine par des ressorts du genre "matelas").

A priori, à part les peaux qui sont à renouveler (opération très courante sur la plupart des instruments, car ils n'ont pour l'instant jamais connu de restauration en bonne et due forme), vous avez toutes les pièces sauf les portevents qui doivent relier les pompes à ce qu'on appelle la "caisse à vent" (là où le vent arrive, soit directement sur la table des soupapes de registres — si le registre d'expression est tiré, soit vers le soufflet régulateur — jeu sans expression).

Ne vous inquiétez pas, un harmonium, comme un orgue, n'est "plein comme un œuf". La partie inférieure est même plutôt du genre "pleine de vide".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Mathieu



Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 38
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Jeu 15 Aoû 2013 - 14:07

Bonjour !

Si j'en crois vos photos, les côtés "creux" de l'instrument sont juste les espaces dans le flancs qu'on trouve dans beaucoup d'instruments, ménagés pour donner le côté "épais et confortable" au meuble.
Sinon, la table des pompes se place sous la réserve (toujours en place), comme vous l'avez pu voir.
En fait, il doit vous manquer les deux petits portes-vent qui se vissent à l'arrière et relaient ceux qui sortent de la table des pompes aux deux ouvertures à l'arrière du sommier.

On peut en voir en place sur cette photo d'un harmonium Fourneaux :


Si vous ne les avez pas, je vous recommande de les refaire en hêtre ou en peuplier, avec du papier ("Ingres bleu" si vous êtes puriste, kraft, sinon) à l'intérieur et à l'extérieur, pour des question d'étanchéité.
Pour les vis rouillées, il faut les chauffer (fer à souder électrique assez puissant, ou bien fer porté au rouge appliqué sur la tête de la vis). D'une façon générale, pour limiter les dégât en dévissant de vieilles vis, essayez de visser un tout petit peu avant de dévisser.
Ensuite pour les vis cassées, il y a des tourne-à-gauche.
Et pour les trous de vis irrécupérable, pour ma part, je perce plus grand, j'insère un rondin de hêtre (ou autre essence adaptée) en force, avec de la colle d'os, et une fois la colle prise, je reperce juste ce qu'il faut.

Enfin, pour votre nez de touche rongé par les xylophages, peut-être qu'un peu de pâte à bois serait une bonne option...

P.S. J'oubliais divers détails... La peau à utiliser est de préférence du mégis de chèvre, blanc. Il faut "parer" (affiner) les bords des pièces collées sur les pompes. Mais d'autres sur le forum vous expliqueront cela bien mieux que moi. Par contre, pour l'étanchéité des portes-vent, il faut aussi refaire des joints de peau. Ma technique est de coller le côté fleur sur le bois, laisser 5 mm non collés du côté de la pression, et surtout percer des trous à l'emporte-pièces autour des passages de vis. Sinon, l'acidité de la peau tannée finit par attaquer le métal des vis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renan



Masculin Nombre de messages : 85
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Ven 16 Aoû 2013 - 20:40

Merci pour les renseignements Smile

Olivier : pour la "pièce manquante" on ne voit pas les cavités sur les photos précédentes (mais sur le suivantes). Il s'agit des grands espaces en haut (un de chaque côté), inoccupés même avant démontage et il y a même une cale dans celui à l'opposé mais rien qui va dessus (et une vis perdue dans l'autre).

Mathieu : pourquoi faut-il couvrir de papier l'intérieur des portes-vents ? Le bois ne suffit-il pas à l'étanchéité (et la colle entre les planches) ? C'est ce qui m'étonnait justement sur les soufflets : qu'ils soient intégralement recouvert de papier. Sans l'action des vers ça me semblait déjà étanche. Je n'ai pas les portes-vent, peut-être l'ancien propriétaire les a t-il mais celui qui est passé prendre "l'encombrant" m'a dit que c'est tout ce qu'il y avait. Pourtant on dirait qu'ils ont été dévissés récemment : ça a d'ailleurs été nécessaire pour enlever 2 soufflets.

Y a t-il un guide illustré au sujet du vocabulaire des harmoniums ? J'ai bien vu quelques listes avec définition mais dès fois un schéma ça aide. Merci

Qu'est-ce que vous utilisez pour nettoyer la visserie de la rouille ? Je suis tenté entre un bain d'acide chlorhydrique dilué ou un coup de Dremel (plus long et ça ne nettoie pas partout)

Voici la suite des photos (je suis passé à Flirck : plus de place et plus pratique à gérer que imageshack pour les premières photos) Very Happy
Lien de l'album pour zoomer si nécessaire : http://www.flickr.com/photos/100328597@N06/sets/72157635089979230/
Il y a beaucoup de photos mais au moins c'est complet Smile 



Réparation système D






Ce n'est pas dans le bon ordre. Je crois qu'ils ont fait un échange car une touche avait perdu une plaque d'ivoire. Il y en a aussi eu de décollées sur les touches inutiles aux extrémités. Surement pour réparer les autres.




Les feutrines rouges sont probablement toutes à changer. Certaines partent en morceaux.


Là je ne sais pas si c'est en bon état ou si ça demande un peu de restauration.


Pas très droit tout ça...








Une vis quelque peu surdimensionnée


Que faut-il faire ? J'imagine de l'oxydation doit faire vibrer autrement la hanche (je crois que c'est le nom). Mais c'est une pièce visiblement très fragile.


J'ignore le nom des "tiges en bois" actionnant les clapets mais pour le moment, seule la 5, 6 et 7 fonctionnent. Les autres ont l'air bloquées même si je bouge le levier (celui juste en dessous du clavier). D'ailleurs ce dernier était bloqué avant que je ne démonte l'ensemble. C'est peut-être la planche en façade qui est trop bombée et gênait le système. Comme redresser cette façade ? J'ai bien pensé à mettre l'harmonium sur le dos et du poids sur la planche de façade, mais vu l'épaisseur, j'aurai peut-être des effets dans 10 ans. Le problème c'est que la précédente personne qui l'a démonté a revissé trop au bord de cette façade bombée ce qui a créé 2 nouveaux trous et explosé la planche côté intérieur.
Je démonterai le coffre quand j'aurai reçu mon fer à souder pour décoincer les vis oxydées. Pas facile quand la moitié de mes outils sont encore chez mes parents.


J'ai l'impression que cette pièce a eu des modifications (2 trous visibles)


Le fameux trou qui me fait penser qu'il y avait autre chose avant








Les planches au pied de l'harmonium sont à changer (trop de trous de vers). Ça n'a pas l'air d'être du pin. Y a t-il un bois typiquement utilisé pour ça ? J'image que ces planches, outre le fait qu'elles tiennent le "pédalier", servaient à isoler l'harmonium du sol et ainsi éviter que celui-ci ne pourrisse. C'est plus facile de changer 3 planches basiques, plutôt qu'un meuble complet (d'ailleurs les vieux meubles ont souvent les pieds refaits).

Je vais aussi poncer l'ensemble du meuble et refaire après le vernis (ou laque ?). Ça me permettra du coup de supprimer les tâches humidité (ou du moins les atténuer) et les quelques tâches de peinture. Je ne sais pas comment le vernis (laque ?) est aussi lisse (autour du clavier principalement). Est-ce un ponçage ou le produit qui s'étale très bien sans qu'on ne voit les traces du pinceau ?

Je ne vous raconte pas l'aspect de mon salon (logement 40m2) avec l'harmonium démonté qui prend beaucoup de place geek On se croirait dans le grenier de ma grand-mère lol!


Dernière édition par Renan le Ven 16 Aoû 2013 - 22:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Ven 16 Aoû 2013 - 21:28

Le bois n'est pas étanche : il est constitué de fibres qui peuvent laisser passer le vent. Coller du papier permet d'obtenir une étanchéité parfaite.
Les cavités sur les côtés du clavier permettent de le déplacer vers la gauche ou la droite pour la transposition : rien n'était prévu à ces emplacements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Renan



Masculin Nombre de messages : 85
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Dim 18 Aoû 2013 - 9:37

Je suis étonné que le papier soit plus étanche que le bois mais j'imagine que la colle sous le papier doit bien aider. Si il n'ont pas utilisé un vernis à la place du papier, est-ce parce que ça perturbe l'appareil (résonance ou autre) ?

Est-ce quelqu'un aurait une idée du modèle et de l'âge de l'harmonium ?

Merci Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 581
Age : 25
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Dim 18 Aoû 2013 - 10:49

Bonjour,

votre harmonium est un 2 jeux 1/2. En ce qui concerne son âge, il s'agit très certainement d'un harmonium très ancien, et sûrement un des premiers harmoniums construits par Rodolphe.

Je viens de restaurer un Rodolphe plus récent qui possède une étiquette différente de votre instrument:

https://i72.servimg.com/u/f72/15/28/79/74/imgp0311.jpg

la date de la première médaille n'est pas très visible sur la photo, mais il s'agit de 1858. Votre instrument est donc antérieur à 1858 puisque son étiquette ne mentionne pas cette récompense. En trouvant l'année à laquelle Rodolphe a quitté Fourneaux vous aurez une fourchette plus précise sur la datation de votre instrument.
Peut-être quelqu'un a-t-il des infos à ce sujet...

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renan



Masculin Nombre de messages : 85
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Dim 18 Aoû 2013 - 17:13

Merci pour ces informations. Selon un court historique, Rodolphe s'est installé en 1850. On a donc une fourchette de 8 ans dans laquelle a pu être fait l'harmonium.
http://www.harmonium.fr/pages/documentation---rodolphe---histoire.html

D'après vous, en quelle matière est faite la plaque avec le nom de Rodolphe ? Le plastique venait à peine d'être inventé et je ne pense pas que ce soit de l'ivoire.
Ça va être délicat quand je vais poncer autour de cette plaque à moins que je ne la retire car les 4 coins sont déjà décollés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu



Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 38
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Dim 18 Aoû 2013 - 17:20

Étancher les bois en leur collant du papier est une technique de facture d'orgues assez ancienne.
Je pense que c'est moins fragile qu'une couche de vernis aux contraintes mécaniques (bois qui travaille, etc.) et surtout plus rapide et moins cher.

Pour nettoyer la visserie, le mieux est une brosse métallique montée sur une perceuse colonne, ou au moins une brosse métallique... Et pour ma part, je leur applique un bon coup de cire d'abeille ramollie à la térébenthine, pour les protéger de l'oxydation et faciliter le démontage ultérieur.

Et la plaque supérieure est tout à fait d'origine, même si j'admets que ce n'est pas le système le plus élégant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renan



Masculin Nombre de messages : 85
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Dim 18 Aoû 2013 - 18:05

Mathieu a écrit:
Et la plaque supérieure est tout à fait d'origine, même si j'admets que ce n'est pas le système le plus élégant.
Merci. Au début ça me faisait penser à une plinthe ^^ Et comme je voyais en plus une rainure dans la planche en face et que sur d'autres harmoniums il y a bien une planche complète je pensais à une pièce remplacée. Mais en fait la rainure et le morceau de bois sur un axe sont plus probablement destinés au pupitre qui a disparu.

Je n'ai pas encore ouvert le soufflet supérieur mais j'ai pu vider à travers les trous ce qu'il y avait dedans : un beau nid de rats avec 2 momies farao  et une 9ème patte sans son propriétaire.


Dernière édition par Renan le Dim 18 Aoû 2013 - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu



Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 38
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Dim 18 Aoû 2013 - 18:23

J'oubliais : mieux vaut ne pas trop brosser les petites vis (type vis d'anches, ou un peu plus grosses), car on risque d'endommager le pas de vis déjà fragilisé par l'oxydation. On aura plutôt intérêt à les traiter contre l'oxydation (traitements type Rustol, ou huiles protectrices...) telles quelles. Cela solidifie (un peu) les partie oxydées. Et si vraiment elles sont trop attaquées, il faut les changer, mais c'est parfois difficile de trouver le bon modèle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renan



Masculin Nombre de messages : 85
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Dim 18 Aoû 2013 - 18:50

Mathieu a écrit:
Et si vraiment elles sont trop attaquées, il faut les changer, mais c'est parfois difficile de trouver le bon modèle.
Oui surtout que certaines vis on déjà été changées par des plus grandes. Peut-être qu'un jour je m'amuserai à retrouver le bon modèle et refaire le pas de vis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renan



Masculin Nombre de messages : 85
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Lun 19 Aoû 2013 - 13:04

Au sujet de la datation, je viens de tomber sur une annonce où l'étiquette semble plus vieille que la mienne



L'annonce est ici http://www.leboncoin.fr/instruments_de_musique/520971605.htm?ca=18_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry71



Masculin Nombre de messages : 91
Age : 51
Localisation : Le Creusot
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Lun 19 Aoû 2013 - 18:32

Plus abîmée oui... plus vieille je doute mais je laisse les spécialistes répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
burnod



Masculin Nombre de messages : 96
Age : 59
Localisation : 74
Date d'inscription : 13/09/2011

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Lun 19 Aoû 2013 - 18:47

Bonsoir, c'est bien plus récent, aux alentours de 1900, Alexandre et Christophe & Etienne ont fait aussi ce style d’étiquette. Je ne pense pas qu'il y ai plus vieille que la votre, Rodolphe venait juste de s'installer à son compte. Il y a des signes qui ne trompent pas: portes-vent arrières. colonnes torses dextrogyre et lévrogyre, pédales cloutées, sommier à cartouches, soupapes opposées en "papillon". C'est bien un modèle 1850 / 1855. Instrument historiquement intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renan



Masculin Nombre de messages : 85
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Lun 19 Aoû 2013 - 19:33

Ok merci. C'est vrai que l'harmonium de l'annonce faisait plus moderne mais avec une étiquette aussi simplifiée, sans médailles etc je trouvais ça curieux comme s'il débutait tout juste son entreprise.

Pour le mien, plus je l'observe, plus je vois de choses à réparer comme la table des registres qui est fendue en plusieurs endroits sur les 2/3 de la largeur, donc laisse passer l'air.

Pour le meuble en lui même, je ne sais pas encore comment je vais faire : le poncer dans l'intégralité ou conserver le vernis intérieur si je trouve un moyen de le raviver et le lisser (suivant les éléments la surface bien que brillante, est rugueuse, pleine d'aspérités). Il a déjà été reverni depuis sa fabrication car le bois en surface (j'ai oublié le nom : c'est la fine couche d'un bois plus noble pour cacher le reste) est par endroit parti mais l'emplacement de ces manques est vernis. Le nombre de couches à probablement foncé l'ensemble de l'harmonium. Je suppose qu'à l'origine ça devait être un vernis empire (on dirait des nuances rouges malgré le côté foncé de l'ensemble). Peut-être que quelqu'un connait les vernis qu'Alphonse Rodolphe utilisait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu



Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 38
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Lun 19 Aoû 2013 - 19:52

Oui, je pense que votre instrument est assez ancien et intéressant, comme le dit Brunod.

Pour l'état extérieur : méfiez-vous du ponçage sur les bois de plaquage !
Ce sont des bois tendres, vous risquez de tout retirer et de façon non uniforme en plus.
Le mieux c'est de retirer le vernis rajouté avec de l'alcool ou autre produit pas trop agressif, et puis de revernir.
C'est dommage qu'il ait été revernis, les vernis au tampon* originaux pas trop endommagés peuvent être "rechargés".
Là, je doute que ce soit possible...

* vernis à l'alcool à base de gomme-laque, très beaux, mais difficiles à réaliser soi-même sans une longue expérience !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renan



Masculin Nombre de messages : 85
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Lun 19 Aoû 2013 - 20:29

Oui c'est toute la difficulté de ponce sans user le plaquage. Donc vaut-il mieux le faire à la machine (pour le plus gros avec finition à la main) ou complètement à la main.

Pour le solution d'un alcool je me demande si ça ne risque pas de faire pénétrer le verni dans le bois scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renan



Masculin Nombre de messages : 85
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Mer 21 Aoû 2013 - 19:33

Sur le support de la "manette" de grand jeu (je ne sais plus nom exact mais c'est la seule sur la façade de l'harmonium), il y a le chiffre XII gravé dans le bois que l'on retrouve gravé également sur le planche supérieure. Est-ce que quelqu'un sait ce que cela veut dire ? Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu



Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 38
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Mer 21 Aoû 2013 - 21:24

Pour le dévernir, je resterais à une solution "mécanico-chimique", avec un solvant spécial (type Clearnet : http://www.comptoir-droguerie.fr/bois/decaper-nettoyer/renovateur-meubles-anciens1l-clearnet.html) et de la laine d'acier 000. Attention, bien nettoyer le bois après chaque séance de décapage, car les pailles d'acier résiduelles, oxydées par les tanins du bois, feraient des taches de rouilles impossibles à ôter.

Pour le genouillère Grand-Jeu, je crains que ce ne soit un code interne à l'atelier comme il devait y en avoir beaucoup, et dont la signification s'est perdue avec les employés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renan



Masculin Nombre de messages : 85
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Ven 23 Aoû 2013 - 18:37

Merci. Je n'avais pas pensé au risque de rouille avec la paille de fer. J'imagine que l'acide chlorhydrique abimerait le bois mais il y a un produit pour les textiles Dr Beckmann qui aurait peut-être plus d'efficacité avec un petit rinçage du bois. En tout cas c'est super sur les vêtements (juste un où je n'avais pas fait de test sur une partie cachée et qui a légèrement décoloré).

Pour enlever le vernis j'ai abandonné l'idée de ponçage électrique : trop de risques de décoller la plaquage ou de l'abimer. Au sujet du produit que tu mentionne Mathieu, en général il faut quelle quantité pour un harmonium ? Merci

Autre question : en enlevant le papier sur la planche supportant les 2 soufflets, on peut voir 2 octogones de chaque bord. A quoi pouvait ressembler les pièces qui s'y trouvaient ? On dirait des supports pour les ressorts du réservoir mais c'est un peu large.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu



Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 38
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Ven 23 Aoû 2013 - 19:43

Je dirais qu'un flacon comme sur la photo doit pouvoir faire plus d'un instrument, surtout un petit...
Attention, là aussi : faire des essais dans les coins, pour éviter d'attaquer trop le bois de placage avec la paille de fer.

Sinon, je suppose que les octogones ont pu être des pièces de textile ou de peau sur lesquelles les ressorts comprimant la réserve s'appuyaient. Vérifier sur la réserve s'il y a des traces équivalentes en face (ou du moins des traces en face, ce n'était peut-être pas pareil des deux côtés !).

Très important : il vaut mieux changer les clapets en peau qu'on voit sur la photo de la table des pompes. Leur efficacité est vitale pour le pompage. Des pompes parfaitement étanches ne pomperont jamais plus que les clapets ne le permettent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 581
Age : 25
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Ven 23 Aoû 2013 - 20:45

Bonjour, effectivement il s'agit bien de 2 losanges de peau sur lesquels viennent s'appuyer les ressorts comprimant le réservoir. Et il y a bien les 2 mêmes sous ce dernier aussi :





Comme le dit Mathieu, attention à bien refaire toutes les soupapes des soufflets, et surtout celles qui sont à l'intérieur des pompes si vous refaites celles-ci, car on ne peut plus y accéder une fois le soufflet restauré. Contrairement aux autres facteurs, il n'existe pas de panneau en bois dévissable sous les soufflets des instruments Rodolphe :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renan



Masculin Nombre de messages : 85
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Ven 23 Aoû 2013 - 21:44

Pour les clapets, effectivement vu qu'ils sont bien encrassés et ne se reposent plus sur la planche ça ne m'étonne pas qu'il faille les changer mais je voulais justement demander une confirmation qui est arrivée avant que je ne pose la question^^ Merci

Pour la réserve je demanderai des conseils plus tard (je restaure le reste et finirait pas les soufflets) car elle me semble réparable (quoique c'est pas évident de retirer la paille du nid de de rats sans l'ouvrir intégralement) mais je referai effectivement le papier sur la surface inférieure (bon état global mais décollé par endroit et décoloré partout) et retrouverai probablement là aussi la traces des cuirs. La je vois surtout la traces des ressorts qui n'avaient donc plus de support adaptés.

Je suis étonné pour les cuirs qu'ils n'aient pas été collés par dessus le papier pour justement garantir l'étanchéité des soufflets. là ça oblige à faire un découpage au lieu de le recouvrir intégralement.

Merci pour les photos Nicolas : c'est très parlant avec des illustrations Cool Comment as tu décollé le papier précédent ? J'ai fait un premier nettoyage à l'aide d'eau dont j’imbibai le papier pour ensuite le décollé à l'aide d'une raclette et un rapide séchage au sèche cheveux pour que l'eau ne pénètre pas le bois. Ce que ,je craignais c'est que ça ne l'abime mais la planche était déjà un peu déformée. Ça n'a pas l'air gênant mais il existe peut-être un système pour la redresser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bilan de santé en vue d'une restauration   Aujourd'hui à 9:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilan de santé en vue d'une restauration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Restauration de poupées
» Restauration de deux Piper en tole JOUSTRA F-PIPER77 & JC-75
» Premier trimestre 2008 ! Premier bilan ?
» bilan soirée du 28 OCTOBRE
» Pour avoir des nouvelles de sa santé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Fonctionnement et restauration-
Sauter vers: