Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'harmonium selon Raffy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
EmmanuelArBrezhoneg



Masculin Nombre de messages : 112
Age : 16
Localisation : Ille-et-Vilaine, Bretagne
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: L'harmonium selon Raffy   Jeu 23 Juin 2016 - 16:53

Dans la préface de sa célèbre méthode d'harmonium, Raffy livre la vérité sur cet instrument... ou plutôt sa vérité...

"Il n'existe pas, à notre connaissance, de méthode complète et vraiment pratique pour l'harmonium;[...]; d'autres,[...] considèrent l'harmonium comme un instrument de salon, le détournant ainsi de sa vraie destination: la musique religieuse et non celle de chambre ou de concert.

Et il en remet une couche quelques pages plus loin:

"Son caractère est religieux comme son origine et une musique profane, rappelant des airs d'opéras ou de danses, des mélodies tendres ou passionnées, serait, sur cet instrument, on ne peut plus déplacée, tant au point de vue artistique qu'à celui des convenances.

Après ça je n'ai plus qu'à aller pomper des cantiques... rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François Baudon



Masculin Nombre de messages : 343
Age : 58
Localisation : Epernay - France
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Re: L'harmonium selon Raffy   Jeu 23 Juin 2016 - 20:36

Ce qui tendrait à prouver qu'au début du 20ème siècle, l'origine profane de l'harmonium était déjà oubliée, tant sa propagation comme instrument d'église fut rapide et importante...

Dans un autre registre (...) Antonin Aulagnier écrivait dans sa "méthode d'harmonium ou d'orgue à la portée de tout le monde" (circa 1860 ?) : "quand au registre de l'expression, son emploi présente trop de difficultés pour que j'engage les élèves à s'en servir ; il ne sert guère que pour les récits ou solos gracieux et doux..."
Donc : pas de musique de salon ( Raffy) + pas d'expres​sion( Aulagnier) = l'équation qui a mené directement à la mésestimation de harmonium, suivie de son lent déclin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EmmanuelArBrezhoneg



Masculin Nombre de messages : 112
Age : 16
Localisation : Ille-et-Vilaine, Bretagne
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: L'harmonium selon Raffy   Ven 24 Juin 2016 - 8:53

Tout à fait d'accord !

A l'inverse, en 1845, Félix Danjou écrivait:
"Le plus petit orgue à tuyaux est préférable, pour l'accompagnement des voix, aux orgues expressifs, harmoniums, mélodiums [...] qui sont devenus très populaires. Ces instruments sont d'un effet très agréable, d'une qualité de son excellente, mais [ils sont] pourvus d'un timbre qui se marie fort mal avec celui de la voix. Ils sont mieux placés au salon qu'à l'église, et, en tout cas, ne conviennent nullement comme orgue d'accompagnement."

Ce qui montre que l'harmonium était perçu à sa juste valeur dans ses débuts (ou à peu près), puis la vision qui en était faite a glissé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'harmonium selon Raffy   Aujourd'hui à 6:01

Revenir en haut Aller en bas
 
L'harmonium selon Raffy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duo piano & harmonium
» Qui, selon vous, a révolutionné la musique du XX siècle?
» Harmonium
» J.S. BACH: passion selon Saint-Jean
» micro scene choeur et harmonium

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: Discussions :: Buvette-
Sauter vers: