Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivier Schmitt
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1216
Age : 37
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11    Jeu 30 Mar 2017 - 9:02

Bonjour à toutes et tous,

C'est avec joie que je vous fais part de l'arriver d'un nouveau pensionnaire : un Orgue-Célesta Mustel modèle 11 (n° 793-594-68, décembre 1895).

Je dois sa présence chez moi à Pascal Auffret, qui me l'a laissé en dépôt gratuit et illimité. Un IMMENSE MERCI à lui !

L'instrument a la disposition suivante :

Clavier du haut (II) : célesta (accouplement permanent I/II sur la première octave puis célesta à partir de la 2e octave).

Clavier du bas (I) : Prol. FF, Méta., 0 5, 4, 3, 2, 1, 1.P, G [par registre, sans talonnière], E, 1.P, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 0, Méta., FF, Accouplement I/II [par tirant horizontal].

Le célesta est d'une douceur de toucher remarquable et l'accouplement est très léger (ce qui n'est pas forcément le cas dans les instruments plus tardif). Les lames sont lestées (premier type expérimenté par Mustel) et d'une sonorité limpide, évoquant les pizzicati dans le medium grave. L'amplitude sonore est remarquable.

Les sonorités de la partie harmonium sont somptueuses, un rien plus mordantes que sur mon bas de Concertal, mais on sent une "patte" et une "pâte" qui sont extrêmement proches.
L'instrument avait été amplifié et en porte encore quelques traces (comme le graphitage de toutes les cases de jeux à l'intérieur du sommier). Par chance rien n'avait altéré l'intégrité de la partie instrumentale. J'ai revu le réglage de la double-expression, qui était inopérante. Il restera à affiner de ce côté, mais c'est déjà beaucoup mieux.

Le meuble, de type Renaissance, assez mouluré (avec les consoles à cannelures) a davantage souffert d'une période de stockage dans une cave avec sol en terre battue. Des éléments de placage et quelques moulures seront à refaire, ainsi que l'ensemble de la laque noire... Le pupitre a également été remplacé par une disgracieuse barre... De quoi s'occuper donc !

Voici quelques photos et deux enregistrements :



Pascal après la livraison de l'instrument.



Vue générale du meuble.



Numéro de série.



Détail du célesta.


La plaque d'adresse.

Et les enregistrements :

Henri Toby : Sur le Lac (Barcarolle) op. 138

Henri Toby : Rêve ! (Impromptu) op. 144


Dernière édition par Olivier Schmitt le Ven 11 Aoû 2017 - 7:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://olivierschmitt.blogspot.fr/
Franck Lechêne



Nombre de messages : 112
Age : 51
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11    Jeu 30 Mar 2017 - 14:26

Certains se font offrir des costumes, d'autres des Mustel-Célestas... Drôle d'époque.
C'est comment, déjà, l'expression ? une veine de ... ? Twisted Evil A la place d'Olivier, je ferais gaffe Twisted Evil.

Jaloux, moi ? meuh non Suspect Suspect Suspect ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1216
Age : 37
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11    Jeu 30 Mar 2017 - 16:00

Je n'ai pas de "maison" (ie manoir, château, pavillon de chasse, etc.) dans la Sarthe, je n'ai jamais employé mes filles comme attachées musicales, mon épouse ne s'appelle pas Pénélope et exerce un métier tout ce qu'il y a de plus réel.

Blague à part, je mesure la chance immense que j'ai et l'amitié désintéressée des membres de l'Harmonium français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://olivierschmitt.blogspot.fr/
Mathieu

avatar

Masculin Nombre de messages : 1053
Age : 39
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11    Jeu 30 Mar 2017 - 18:33

Eh ben, ça promet en termes de bonne musique enregistrée sur ces pages !

Merci pour les photos et les premiers extraits !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1216
Age : 37
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11    Ven 7 Avr 2017 - 21:06

Je me suis bricolé un support (très laid mais solide et stable) pour basculer le célesta à l'horizontale et en toute sécurité. Cela m'a permis d'accéder aux "couches" intérieures.

Le bas du meuble a été copieusement arrosé de xylophène après la découverte de vermoulure fraîche dans la "barre" de pupitre qui avait été bricolée sur le couvercle. Cet élément qui n'était pas d'origine a été immédiatement ôté et jeté. Pour le moment je l'ai remplacé par une cornière noire (en réutilisant les trous de vis précédemment pratiqués), mais je compte refaire un pupitre pliant en copie des modèles Mustel.

J'ai ensuite habillé les pédales, qui avaient perdu depuis longtemps leur garniture et avaient été peintes (il y a longtemps aussi) en noir...



Garniture des pédales en cours.

Je me suis attelé ensuite aux poignées qui étaient très noircies. Après un bain d'acide oxalique à 10 % (pendant 10 minutes) pour ôter le vert-de-gris, l'utilisation d'une pâte à polir (équivalent du Mirror), de laine de fer 0000 et d'une bon lustrage au tissu microfibre, elles ont pris une autre allure ! Sur les conseil de Mathieu Delmas, je les vernirai ensuite au vernis nitro-cellulosique Zapon (qui évite l'oxydation et donne une teinte vieil or recherchée par les conservateurs de musées).






Côté intérieur, comme l'instrument avait été amplifié (ce qui explique qu'une grande partie du sommier soit graphité), j'ai retiré les restes de câblages qui traversaient les cloisons (y compris entre certaines basses et dessus...) et collé de part et d'autre de ces perçages de la peau de mouton (1 mm). Les emprunts qui existaient ont disparu. J'ai également ôté le capteur électrique qui gênait une partie de la percussion dans les dessus. Si j'ai pu redresser et rendre fonctionnel un marteau qui avait été méchamment tordu, le tout dernier a été tout simplement coupé à la pince... Si quelqu'un a un marteau de dernier do de 1.P Flûte ou Percussion... je suis preneur... J'ai désoxydé la barre de grand-jeu et redressé certaines griffes qui avaient été déformées pour supprimer certains jeux et mécanismes de cette combinaison.

J'ai brossé les soupapes et regarnis un étouffoir du célesta.


La double expression a été un point particulièrement délicat. Elle était quasiment inopérante. Après une longue observation et une optimisation de la course du régulateur, de la soupape d'admission et de la soupape compensée, je me suis rendu compte que les ressorts des équerres (mises en mouvement par les genouillères) étaient beaucoup trop tendus et courbés dans le mauvais sens ! Une fois redressés et convenablement tendus, la double expression est redevenue efficace.


L'instrument reprend du la vigueur, mais une restauration fondamentale de la soufflerie sera nécessaire, ainsi qu'un gros travail sur le meuble...



(Les poignées pas encore polies et sans pupitre)



(avec les poignées polies et le pupitre provisoire réutilisant les précédentes implantations de vis)

La suite au prochain numéro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://olivierschmitt.blogspot.fr/
Dominique Lavabre

avatar

Masculin Nombre de messages : 375
Age : 71
Localisation : Miremont (sud de Toulouse)
Date d'inscription : 05/09/2010

MessageSujet: Re: Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11    Sam 8 Avr 2017 - 7:42

Bravo Olivier ! Cet instrument va trouver une deuxième jeunesse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1216
Age : 37
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11    Mar 2 Mai 2017 - 20:20

Le travaux continuent tout doucement.

J'ai changé les mouches du clavier de célesta :



Elles étaient très usées !






Premier réglage de l'accouplement. Un second sera nécessaire après changement des casimirs des palettes de l'accouplement, très usés également...

En terme de "cosmétique" je me suis attaqué aux bougeoirs, dont les vis ne semblent pas accessibles sans démonter tout le célesta... donc pour le moment, je me suis borné à refaire briller sans chercher à aller aussi loin que sur les poignées.




To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://olivierschmitt.blogspot.fr/
Olivier Schmitt
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1216
Age : 37
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11    Jeu 11 Mai 2017 - 11:40

J'ai réglé plus en profondeur l'accouplement qui ne tenait pas et avait tendance à provoquer de nombreux cornements sur la partie harmonium.
Tout est rentré dans l'ordre et en voici la preuve avec un nouvel enregistrement, le Scherzo-Capriccio op. 159 de H. P. Toby.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://olivierschmitt.blogspot.fr/
Olivier Schmitt
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1216
Age : 37
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11    Jeu 8 Juin 2017 - 10:42

Un nouvel enregistrement, le 20e des 33 Portraits op. 101 de Karg-Elert. Frauengunst, qui est un "à la manière de" Johann Strauss. Âmes sensibles s'abstenir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://olivierschmitt.blogspot.fr/
Olivier Schmitt
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1216
Age : 37
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11    Ven 11 Aoû 2017 - 6:51

Un assez long post aujourd'hui pour retracer les travaux depuis quelques mois.

Ayant investi dans un peu d'outillage et de matériel, j'ai repris le lustrage des laitons. Comme les supports des bougeoirs ne peuvent être démontés qu'après avoir ôté tout le célesta, je n'ai fait qu'un travail relativement modeste dessus avec des brosses métalliques (Dremel). En revanche les poignées et des bougeoirs Léon Pinet d'occasion provenant d'un piano ancien voué à la déchetterie ont été dûment décapées aux ultrasons et vernies au nitrocellulosique (double couche).


Les poignées ont d'abord été nettoyées à l'acétone pour ôter le vernis précédemment appliqué, puis ont passé un certain temps dans le bain à ultrasons... Le résultat valait le coup :


Après vernissage, elles retrouvent leur place sur l'instrument.



Les bougeoirs étaient noirs et très oxydés. L'effet du bain d'ultrasons été même un peu trop puissant, mais le temps les patinera et ils seront moins rutilants. Après vernissage, ils prennent place sur les supports. Même s'il ne s'agit pas des modèles d'origine, ils ajoutent à l'aspect visuel, qui est de loin ce qui pèche le plus sur cet instrument...





Après l'esthétique, le technique. Les garnitures en casimir de l'accouplement étaient très usées et bonnes à changer. J'avais déjà changé les mouches mitées de ce clavier. Prenant mon courage à deux mains, je me lance dans le démontage du clavier de célesta. Je note au passage que les touches sont lestées avec trois types de poids (A, B et C) selon qu'il s'agit d'une naturelle, d'une feinte, ou de l'incurvation de l'éventail de la touche.



Les garnitures sont vraiment très fatiguées...



Après quelques coups de lame dans l'index et le majeur de ma main gauche, j'arrive à retirer toutes les garnitures des palettes de l'accouplement...




Je découpe de nouvelles garnitures dans du casimir et les colle à la colle chaude de peau de lapin (à faire de préférence en extérieur ou en atelier pour éviter de diffuser dans la maison le subtil fumet de "soupe de cadavre"...).



Les touches sont nettoyées et remontées. On remarquera que les queues de touches sont disposées en éventail (pour arriver à l'aplomb des pilotes verticaux du célesta, ce qui donne un toucher particulièrement doux et agréable, – ce qui n'est pas le cas sur les modèles plus tardifs) et que la première octave est munie de ressorts de rappels pour éviter tout appui sur son accouplement permanent.


Pendant ce temps, les pilotes en laiton et les taquets du célesta passent aux ultrasons. Cela permet de retrouver les marques à la pointe sèche signalant leur emplacement d'origine et de faire rutiler un peu de métal doré sur le noir du meuble.




JOUR 2

Maintenant que le clavier de célesta est restauré et nettoyé, il faut encore s'occuper des garnitures en casimir du clavier d'harmonium, sur lesquelles viennent agir les pilotes de l'accouplement (sans quoi l'effet serait inégal). Le clavier est démonté.


On peut contempler l'affreux graphitage datant de l'amplification... Cette couleur est à vomir, mais essayer de l'enlever poserait plus de problèmes qu'autre chose...


Montage particulier des soupapes de l'arrière : deux petits bras reliés par la garniture en feutre... à toucher avec précaution pendant le brossage des peaux...


Signature du clavier (Monti) et n° de fabrication sur le dernier do.



Retrait des anciennes garnitures et découpage des nouvelles, collage à la colle chaude de peau de lapin. La mécanique sera prête pour les 120 ans à venir !




On voit sur la photo suivante que j'avais ajouté des mouches... j'ai été obligé de les retirer ensuite...


Le clavier est nettoyé (en particulier les contretouches).


Les deux claviers remis en place et l'instrument entièrement remonté.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://olivierschmitt.blogspot.fr/
Jean-François GERVAIS

avatar

Masculin Nombre de messages : 560
Age : 66
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11    Mar 15 Aoû 2017 - 14:08

Bonjour Olivier, pourriez-vous me donner la référence de votre bac à ultrasons ?
Je voudrais savoir si c'est le même que le mien ou s'il s'agit d'un modèle plus puissant.
Merci beaucoup,
Jean-François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1216
Age : 37
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11    Mar 15 Aoû 2017 - 14:41

Bonjour Jean-François,

Voici la référence de l'appareil : https://www.boulanger.com/ref/9000102671

Il n'est disponible qu'à la commande. Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un appareil très puissant, mais en répétant les bains, on arrive à obtenir un nettoyage très satisfaisant, même sur des pièces très oxydées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://olivierschmitt.blogspot.fr/
Olivier Schmitt
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1216
Age : 37
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11    Ven 18 Aoû 2017 - 19:46

Un peu de célesta... sans harmonium avec ce très bel Andante KV 616 de Mozart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://olivierschmitt.blogspot.fr/
Olivier Schmitt
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1216
Age : 37
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11    Jeu 7 Sep 2017 - 13:59

Et un peu de d'Alphonse Mustel sur un orgue-célesta Mustel.

Attention, je trouve qu'Alphonse a été particulièrement inspiré dans cette page : Nuit d'Orient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://olivierschmitt.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11    

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau pensionnaire : Orgue-Célesta Mustel modèle 11
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le célesta
» un nouveau pensionnaire chez les doudou...
» [Info] Bill : nouvelle coiffure, nouveau style : photos !
» Fac Simile de l'Art du Facteur d'Orgue - Dom Bedos
» eBook et Orgue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Présentations d'instruments-
Sauter vers: