Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Définition dans Métronimo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Définition dans Métronimo   Dim 26 Juil 2009 - 6:28

Dictionnaire Métronimo (pour ma part je dirais plutôt "Métrominable").

Rien qu'à voir les jugements esthétiques qui y sont affichés (ainsi que l'incompréhension totale envers les particularités de la facture instrumentale) je n'ai pas envie d'en consulter plus...

http://dictionnaire.metronimo.com/index.php?a=term&d=1&t=4440

Je serais même d'avis d'écrire au webmaster et de lui soumettre une définition plus complète et moins discriminante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Bastien Milanese
Admin


Masculin Nombre de messages : 1299
Age : 31
Localisation : Val d'Oise + Ariège
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Définition dans Métronimo   Dim 26 Juil 2009 - 8:30

"Les définitions proviennent du dictionnaire pratique et historique de la musique par Marie BOBILLIER, - en littérature Michel BRENET, - édité en 1926"

Bref, il s'agit bien d'une vision qui est de son époque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/bastien-milanese
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Définition dans Métronimo   Dim 26 Juil 2009 - 14:05

Le principe d'un dictionnaire est de présenter des éditions régulières successives afin d'apporter les définitions les plus objectives possible. Se limiter à une version de 1926 (!) n'est vraiment pas acceptable. En plus à cette époque, on ne peut pas dire que les instruments d'art de Mustel et Alexandre soient des catégories inférieures... La seule limite d'un instrument de musique est celle de celui qui l'utilise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
escolore



Nombre de messages : 337
Age : 71
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Définition dans Métronimo   Dim 26 Juil 2009 - 15:05

A l'exposition u. de 1900, c'est, semble-t-il E de Bricqueville rapporteur qui a donné le ton de ce genre d'affirmations.
L'époque était au nationalisme de là, me semble-t-il, le pèle-mêle international qui tend à exalter les qualités des facteurs français au prix d'une chronologie fautive.
Dans le dictionnaire des organistes de P. Guillot, il est écrit que le rapporteur n'avait jamais réussi à obtenir le titulariat de la chapelle royale de Versailles.
Rien à voir entre un o.-e. de Grenié, un o.-e. de Fourneaux et un h d'art de Mustel pour rester franco-français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Définition dans Métronimo   Aujourd'hui à 2:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Définition dans Métronimo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Union européenne débat de la définition de la vodka
» Quel est votre définition du blues rock ?
» Dans ton cul ou dans mon cul ?
» Dans les steppes de l'Asie centrale ( Borodine )
» Pourquoi n'y a-t-il jamais personne sur le Tchat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Sources historiques / Publications-
Sauter vers: