Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 instrument de salon / instrument d'église

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: instrument de salon / instrument d'église   Jeu 24 Fév 2011 - 6:04

Je n'ai pas dit que tous les harmoniphrases ne fonctionnaient pas, j'ai dit que ceux que j'avais rencontrés jusqu'à présent n'étaient pas en état de fonctionner.

La comparaison grand récit boîte fermée et grand-jeu contrôlé par double expression est effectivement intéressante. On peut aussi qualifier les Alexandre d'art, les Mustel, les Richard d'art, les Rousseaux, certains Petiqueu-Hillard... d'instruments symphoniques car ils permettent des combinaisons sonores à la fois variées et aux couleurs orchestrales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
escolore



Nombre de messages : 337
Age : 71
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: instrument de salon / instrument d'église   Jeu 24 Fév 2011 - 8:25

En effet je n'ai pas connaissance de pièce écrite spécifiquement pour l'harmoniphrase puisque ce n'était pas le but de son utilisation. Il pourrait être intéressant de chercher à l'exploiter dans une composition.

Quant au transpositeur, il est particulièrement utile pour l'apprentissage et la révision des pièces grégoriennes (surtout du propre). Leur transposition demande une habitude d'esprit que ne possèdent pas forcément tous les chanteurs d'église et qui va bien au delà de la transposition habituelle en système tonal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
escolore



Nombre de messages : 337
Age : 71
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: instrument de salon / instrument d'église   Jeu 24 Fév 2011 - 8:33

Olivier Schmitt a écrit:
ils permettent des combinaisons sonores à la fois variées et aux couleurs orchestrales.
Je parlais ailleurs de nuance s'opposant à la couleur. Le côté symphonique me semble provenir de l'utilisation simultanée de tous les instruments en faisant ressortir sporadiquement tel ou tel (un gris coloré en quelque sorte).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: instrument de salon / instrument d'église   Jeu 24 Fév 2011 - 11:58

Si l'on prend l'exemple de Guilmant et de Karg-Elert, on trouve l'omniprésence de recherches de combinaisons sonores et de nuances permettant de faire ressortir certains timbres et mélanges de timbres.

Quelques part Franck utilise l'harmonium 4 jeux ½ de manière orchestrale par une registration différenciée entre basses et dessus, mais Guilmant et Karg-Elert ajoutent une dimension symphonique par une plus grande richesse de combinaisons sonores, dont certaines uniquement permises par les truchements technologiques de l'harmonium d'art (percussion, double expression, forte expressifs, prolongement, métaphones, registres spécifiques...).

Quand je parlais de Dumont & Lelièvre, je signalais, qu'il n'y a apparemment pas de pièce écrite pour les instruments sortis de leurs ateliers (pas spécifiquement pour l'harmoniphrase).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
debain51



Masculin Nombre de messages : 116
Age : 48
Localisation : Champagne-Ardenne
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Instruments d'église / instruments de salon   Jeu 24 Fév 2011 - 21:13

En rapprochant la production de Dumont et Lelièvre de la notion d'harmonium symphonique, je pensais évidemment aux plus grands de leurs instruments qui offrent des combinaisons variées. La maison Dumont installée en province bénéficiait de mois d'aura dans le milieu parisien. Moins connu et destinés à l'église ses instruments n'ont pas retenu l'attention des compositeurs. Elle n'avait pas non plus sa propre maison d'édition, comme Alexandre. Il y avait bien la volumineuse production destinée à la liturgie mais sa qualité est fort variable et il serait dommage de confiner ces harmoniums à ce répertoire. S'ils n'ont pas bénéficié d'un répertoire propre identifié, ils se prêtent à beaucoup de possibilités concertantes. Ils sont aussi héla difficiles à remettre en état. Leur poids interdit souvent de les bouger, ce qui implique de travailler sur place. Par ailleurs le travail est souvent conséquent.
En revanche, en bon état, ils sont tout à fait capables d'assurer le soutien des chants, même sonorisés, ce qui obère les capacités des harmoniums plus petits.

Pour revenir aux propos d'Escolore, la comparaison entre la double expression et le récit symphonique parait effectivement pertinente : la gestion d'une puissance retenue s'ouvrant progressivement et colorant progressivement l'ensemble de l'instrument dans un grand élan crescendo - ou decrescendo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
escolore



Nombre de messages : 337
Age : 71
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: instrument de salon / instrument d'église   Jeu 24 Fév 2011 - 21:37

Dumont semble avoir été le seul facteur indépendant travaillant sur des plans personnels. Les maisons de la capitale s'échangeaient les ouvriers, beaucoup travaillaient à partir des mêmes plans. Richard viendra s'installer tout près des Andelys, il bénéficiera sans doute d'une main d'oeuvre formée chez Dumont (et des ouvriers issus d'un orphelinat, dit-on).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: instrument de salon / instrument d'église   Aujourd'hui à 0:26

Revenir en haut Aller en bas
 
instrument de salon / instrument d'église
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Instruments à cordes grattées
» MPD Vs MPC
» Le Oud et ses artistes
» SALON DE LA MUSIQUE 2010
» Comment Travaillez Vous Votre Instrument?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Discussion générale-
Sauter vers: