Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dumont harmoniphrase

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NOX



Nombre de messages : 4
Age : 39
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Dumont harmoniphrase   Lun 10 Mai 2010 - 19:39

Bonjour à tous,
Je me présente, je m'appelle Loïc et j'ai trouvé mon harmonium dans une brocante hier, acheté 50 euros à une paroisse.
Je ne connaissais pas vraiment cet instrument avant de le trouver, mais j'ai flashé...
J'ai fais quelques recherches sur le net et suis tombé sur votre forum qui m'a l'air rempli de spécialistes, c'est pourquoi je viens vous embêter avec mes questions de novice.

Tout d'abord, voilà la bête :


Bon il a quelques problèmes au niveau du bas pour le bois mais ça je vais pouvoir restaurer, il fonctionne, les soufflets (j'ai pas encore démonté) n'ont pas l'air trop hors d'usage, et mis à part quelques coincements de touches (surtout en harmoniphrase) ou manque de raideurs de ressorts, il a l'air en bon état.
Maintenant je m'adresserai à vous me guider si j'ai des problèmes dans ma "restauration", ou plutôt ménage de printemps.

Pour les questions sur le fonctionnement de l'appareil :
- c'est un 4 jeu 1/2, cela signifie quoi ? qu'il a 4 octaves 1/2 ?
- j'ai vu dans le forum une référence au médiophone, de quoi s'agit-il ?
- ça ressemble à un appareil d'étude, avez vous une idée de la date de fabrication de ce modèle et surtout quel est se modèle ?
- sur le dessus il est fait mention d'une notice pour expliquer l'utilisation du système harmoniphrase, quelqu'un à-t-il cette notice en sa possession ?

Merci d'avoir pris le temps de me lire et merci d'avance pour vos réponse,
A+
Loïc


Dernière édition par NOX le Mar 11 Mai 2010 - 8:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Dumont harmoniphrase   Mar 11 Mai 2010 - 5:43

Bonjour et bienvenue,

4 jeux ½ signifie que l'instrument compte 4 rangs d'anches dans la basse et 5 dans le dessus. Le vôtre d'ayant aucun tirant de registre (tirette), il s'agit en fait d'un instrument à un seul rang d'anches.

Le médiophone est un système de chambres de résonances au-dessus des anches, dans une hausse du buffet. Votre instrument n'en dispose pas.

L'harmoniphrase est un système mécanique et automatique d'accompagnement du plain-chant grégorien. On joue la mélodie à la main droite et on joue certaines touches qui procurent basses et accords en fonction de la mélodie.

Vous pourrez voir de grands Dumont-Lelièvre avec médiophone sur le site http://harmonium.fr à la rubrique "collection d'instruments".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
escolore



Nombre de messages : 337
Age : 71
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Dumont harmoniphrase   Mar 11 Mai 2010 - 6:11

Rectificatif au sujet du système harmoniphrase:

Il s'agit en effet d'un système d'accompagenement automatique mais pas seulement du plain chant. Son fonctionnement ne fait appel qu'à un seul doigt de la main droite ou de la main gauche.

En jouant le chant ou la basse à harmoniser, des accords corrects au plan modal ou tonal sont entendus au dessus et au dessous de la mélodie qui disparaît pratiquement. Il n'y a pas d'autre touche à actionner.

Selon le ton ou le mode la zone du clavier à utiliser se situe à l'aigu, au medium ou au grave. Les accords générés embrassent toujours tout l'ambitus de l'instrument.

A ce jour, la fameuse notice annoncée dans l'étiquette reste introuvable.

Il existe plusieurs évolutions de l'harmoniphrase sans doute au moins 3. Les brevets d'invention en présentent 2.

Contrairement aux critiques formulées contre ce système (quintes et octaves parallèles) les enchaînements harmoniques sont assez correctement "écrits". En revanche, chaque touche doit en commander 5 ou 6 et le toucher est très, très ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOX



Nombre de messages : 4
Age : 39
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Dumont harmoniphrase   Mar 11 Mai 2010 - 7:00

Merci pour vos réponses rapides,
effectivement, sur la note du dessus il y a marqué 4 octaves 1/2, d'ou ma confusion de novice avec le nombre de jeux.
Avait-il un système médiaphone au départ qui à été retiré par la suite ?
Je pose ces question afin de mieux connaitre cet instrument si particulier. Et je confirme pour l'harmoniphrase, il suffit d'appuyer sur une seule touche et les accords (tierce?, quinte) se jouent automatiquement. le touché et très très raide dans cette configuration, c'est pourquoi je pense qu'un petit coup de décrassage s'impose.
A+
Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Dumont harmoniphrase   Mar 11 Mai 2010 - 8:53

J'étais resté sur l'idée du plain-chant car les étiquettes indiquent "ton ou finale de...", mais on peut effectivement tout harmoniser, qu'il s'agisse de musique modale ou tonale. Après, quant à la réalisation des accords, celle fournie par ce mécanisme devait certainement ne pas être pire que ce qui était fait avec les doigts dans bien des petites paroisses de province.

Je ne pense pas que votre instrument ait eu un jour un système de médiophone. C'est une série de résonateurs, des sortes de cheminées posées sur le débouché des anches, en général à l'arrière des instruments pour des jeux — selon les appellations propres à Dumont-Lelièvre, comme 3 Clairon/Fifre 4', 4 Baryton/Flûte suisse 8', 5 Basson/Hautbois 16, 6 Harpe éolienne 16 (dessus), Saxophone 32 (dessus)... jeux dont la sonorité est très tranchante et se voulant l'équivalent des jeux d'anches de l'orgue à tuyaux.

Votre instrument dispose peut-être en revanche de volets de forte fixe (mais sans la présence de tirants, cela devrait être étudié).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
NOX



Nombre de messages : 4
Age : 39
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Dumont harmoniphrase   Mar 11 Mai 2010 - 9:31

Quand je le démonterai pour le nettoyage, je vous donnerai des photos, juste pour voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
escolore



Nombre de messages : 337
Age : 71
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Dumont harmoniphrase   Mar 11 Mai 2010 - 11:31

Olivier Schmitt a écrit:
J'étais resté sur l'idée du plain-chant car les étiquettes indiquent "ton ou finale de...", mais on peut effectivement tout harmoniser, qu'il s'agisse de musique modale ou tonale. Après, quant à la réalisation des accords, celle fournie par ce mécanisme devait certainement ne pas être pire que ce qui était fait avec les doigts dans bien des petites paroisses de province.
Désolé de rectifier à nouveau: les étiquettes indiquent clairement 'Ut maj., Sol maj. etc." ce qui ne laisse aucune ambiguïté sur le caractère volontairement tonal des harmonies. Avec l'usage du transpositeur beaucoup de tonalités sont abordables.
Pour la réalisation des accords, le système excède ce que peuvent faire les doigts de n'importe quel organiste.
Il suffit d'avoir joué cet écouté ce type de mécanisme pour s'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Dumont harmoniphrase   Mar 11 Mai 2010 - 19:26

Le Dumont que j'avais aperçu mentionnait "ton ou finale...", peut-être un cas particulier. Ma remarque quant à la réalisation des accords n'était pas négative. Je n'ai pas pu tester le système très longtemps, du moins pas assez pour en appréhender l'utilisation de manière approfondie : pourriez-vous nous en parler davantage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
escolore



Nombre de messages : 337
Age : 71
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Dumont harmoniphrase   Jeu 13 Mai 2010 - 12:38

Le mécanisme de l'harmoniphrase est contenu dans une boîte de bois placée entre les touches et les contre-touches ordinaires.
Il est constitué par des parallélogrammes de fer articulés à leurs angles et perpendiculaires au touches. La touche, attaque un pilote de bois qui transmet le mouvement au parallélogramme. Sur le dessous du parallélogramme des pilotes , sorte d'aiguilles de fer attaquent à leur tour les contre-touches.

C'est un mécanisme ingénieux et très fiable.
La "programmation" des accords a dû faire l'objet d'améliorations successives, de là les différents "types" déjà mentionnés.

L'idée de faire sonner chaque fois les accords sur toute l'étendue sonore du clavier peut faire penser - toute proportion gardée - à la disposition du plein-jeu de l'orgue.

Dans le modèle d'harmonium de ce fil, je crois que les pieds de l'organiste attaquent directement la table des pompes qui se trouvent de ce fait inversées par rapport à la position traditionnelle. Une chambre à air au-dessous des pompes recueille l'air sous pression avant de le conduire à la laye des anches.

Il reste que les anches de Dumont présentent des résultantes beaucoup plus présentes que dans les harmoniums traditionnels. c'est à dire qu'un accord de quarte et sixte à l'aigu fait entendre sa fondamentale grave avec une puissance étonnante. Le phénomène reste à expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Dumont harmoniphrase   Jeu 13 Mai 2010 - 13:44

Merci pour ces explications, c'est passionnant.

Il est vrai que la facture des harmoniums Dumont-Lelièvre est très particulière. J'ai l'impression qu'ils ont suivi une voie propre, très personnelle, tant d'un point de vue sonore qu'esthétique, assumant pleinement le mimétisme à l'orgue et en ce sens votre remarque par rapport au plein-jeu est très pertinente.

Si la maison Mustel avait, comme les facteurs d'orgue, des démonstrateurs (comme Guilmant et certainement d'autres) et des promoteurs (compositeurs comme Jules Mouquet ou Alphonse Mustel lui-même), on ne sait pas grand chose à leur propos. Dumont et Lelièvre destinaient pleinement leurs instruments à une utilisation liturgique (le catalogue propose en option le mécanisme de percussion, la double expression, le prolongement), et se démarquent ainsi de la facture d'art. Sans même compter sur les problèmes d'accords spécifiques (plusieurs diapasons différents dans le même instrument, avec étude acoustique d'après l'article de M. Auffret dans le n° 5 de la revue l'Harmonium français).

Sait-on s'il existe des œuvres expressément composées pour les orgues médiophones?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
escolore



Nombre de messages : 337
Age : 71
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Dumont harmoniphrase   Sam 15 Mai 2010 - 6:37

Les harmoniums de Dumont sont effectivement très particuliers.
D'abord, il semble que cette manufacture soit la seule à s'être développée en dehors de la sphère d'influence des facteurs parisiens bien connus. C'est par contre Richard qui viendra s'établir non loin des Andelys, profitant ainsi de l'influence de Dumont dans cet endroit.
Dès l'orgine, Dumont travaille en collaboration avec un membre du clergé (ce qui le disqualifie d'emblée auprès des politiques). Il n'est donc pas étonnant que ses instruments cherchent la puissance "église" plus que la subtilité de timbre "salon".
Dans son rapport de l'expo u. de 1900 le Comte de Bricqueville ne décolère pas contre cette approche cléricale de l'harmonium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Dumont harmoniphrase   Sam 15 Mai 2010 - 7:12

Il est vrai que Dumont et Lelièvre parachèvent le détournement de l'harmonium, instrument au départ conçu pour le salon et le concert, par l'église. Les publicités sont assez explicites en ce sens (un médiophone peut servir d'orgue de chœur ou de grand-orgue pour une chapelle ou une petite église, ses sonorités sont très proches de celles de l'orgue à tuyaux, etc.).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
NOX



Nombre de messages : 4
Age : 39
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Dumont harmoniphrase   Jeu 20 Mai 2010 - 18:46

C'est fantastique d'avoir une discussion entre passionnés sur un facteur d'instrument de presque un siècle, un grand merci à vous pour ces éclairements sur un instrument si courant (tous les dimanches pour certains) mais si méconnu...
A+ pour le nettoyage... je commence dans quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dumont harmoniphrase   Aujourd'hui à 8:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Dumont harmoniphrase
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jason Dumont (lap king guitar)
» Michel Dumont
» Arnaud Dumond
» SORTILEGE
» Leonard Slatkin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Présentations d'instruments-
Sauter vers: