Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LEFEBURE-WELY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emmanuel



Nombre de messages : 399
Age : 62
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: LEFEBURE-WELY   Jeu 3 Juin 2010 - 16:18

Un petit mot sur Louis James Alfred Lefébure-Wély pour évoquer un aspect méconnu de sa carrière : l'intérêt dont il fit preuve pour l'harmonium d'art. C'est aussi, avec Alexandre Guilmant, le compositeur français le plus prolifique pour l'harmonium. Né en 1817, il put suivre de près les évolutions de cet instrument, écrivant même une méthode pour poïkilorgue (vers 1839) et une méthode pour orgue expressif (1841) avant la naissance de l'harmonium et peut-être la première méthode pour harmonium dès 1845. Il n'est pas avéré qu'il travailla pour différentes maisons, cependant il est communément admis qu'il écrivit pour les instruments de Debain puis d'Alexandre. Il put connaître les travaux de Mustel dès 1855, et c'est à cette maison qu'il attribua sa préférence à la fin de sa courte carrière puisqu'il mourut à 52 ans le 31 décembre 1869 (ou le 1er janvier 1870 puisque c'était dans la nuit...) Alphonse Mustel considère que c'est l'inventeur du signe carré pour la notation des jeux de l'harmonium d'art.

Extrait de "L'Orgue expressif ou Harmonium - Tome II - École", p. 157 d'Alphonse Mustel :
"L'inscription en signes carrés a été adopté pour tous les instruments munis de la Double-Expression [note: Le premier qui s'en est servi paraît être Lefébure-Wély, qui l'appliqua tout spécialement à l'Orgue-Mustel. Cette notation fut aussi adoptée pour le même instrument ou les instruments similaires par Alex. Guilmant, Loret, Mailly, etc.] L'autre procédé est utilisé pour tous les autres instruments, moins complets."
Voici un exemple d'application du système de notation qui permet une double registration (avec en prime des indications clavier "harmonium" car il s'agit d'une partition pour orgue-célesta):


Voici enfin la NOTICE POUR LES HARMONIUMS de Lefébure-Wély, écrite en 1868, en préface à ces Nuits Napolitaines:

Je me suis fait éditeur de cet ouvrage, afin d'avoir le droit (sans aucun parti pris) d'éclairer les nombreux amateurs de l'Harmonium sur les progrès de cet instrument. Depuis la première application de la lame de cuivre au clavier, j'ai suivi, un à un, tous les perfectionnements réalisés dans cette grande industrie par les plus habiles facteurs, tant en France qu'à l'étranger.
D'abord, c'est à M. Alexandre Debain que nous devons la création de l'Harmonium. C'est lui qui, par son invention des cases sonores, obtint la diversité des timbres dans les jeux. Après lui, M. Martin (de Provins) eut l'ingénieuse idée d'appliquer les marteaux de pianos sur un jeu qu'il dénomma percussion. M. Édouard Alexandre fut le propagateur de ce nouveau système, qui aida beaucoup à la vogue de l'Harmonium.
Depuis un très-grand nombre d'années, d'intelligents facteurs ont apporté leurs soins et leurs lumières aux perfectionnements de l'Harmonium ; mais, il faut bien le reconnaître (et sous ce rapport je ne crains pas d'être démenti par un seul artiste ou facteur consciencieux), c'est à M. Victor Mustel et à ses deux fils que nous devons les vrais progrès dans la fabrication des Harmoniums de salon. [suit une description des inventions de Mustel].
Nous pensons que le véritable caractère de l'Harmonium est, non pas comme on le croit généralement, un diminutif de l'orgue à tuyaux, mais bien un instrument dont le genre est essentiellement symphonique."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LEFEBURE-WELY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis James Alfred Lefébure-Wely
» Un petit quizzz
» Hip orgue: quand le hip-hop se danse sur de la musique d'orgue
» Famille Hallyday enfin à St Barth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Discussion générale-
Sauter vers: