Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Diverses infos techniques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathieu



Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 38
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Diverses infos techniques   Ven 9 Juil 2010 - 13:40

Je profite d'un moment calme pour résumer quelques unes des nombreuses infos sur la restauration d'harmonium cueillies au vol dans les propos de Louis Huivenaar, il y a deux semaines. Je m'excuse d'emblée auprès de ceux pour qui j'enfonce des portes ouvertes !

D'abord, dans son optique, la restauration d'un harmonium, après réfection des pompes, passe par l'étanchéité des anches.
En effet, le bois du sommier qui supporte les anches a souvent bougé depuis sa fabrication, induisant de nombreuses micro-fuites entre les platines et le sommier.
Du coup il recommande de profiter d'avoir démonté les anches pour aplanir les sommiers (cale à poncer, j'imagine), parallèlement, passer le dessous des platines sur une pierre à diamant fine et bien plane ne saurait nuire.
Ensuite, revernir les sommiers. Le lendemain, repasser un coup d'alcool au pinceau sur le vernis pour le ramollir, et fixer les anches à leur place. On assure ainsi une très bonne étanchéité à ce niveau. Il semble que Alexandre vernissait ses sommiers, alors que Mustel ne le faisait pas. On sera bien venu de respecter les choix des constructeurs...

Ensuite, il arrive souvent que des cornements soient dus à une table qui n'est plus plane, lorsqu'on est certain qu'il ne s'agit pas d'une saleté coincée dans les soupapes. Là j'ai vu Phil Fluke faire ça sur un sommier de Mustel. C'est comme pour un sommier d'orgue, il faut tout retirer en surface et poncer avec une grande cale jusqu'à obtenir la planéité souhaitée. (On ne passe pas par la case varlope, j'imagine...)

Oui, je sais, tout cela est un travail considérable.

Ensuite au sujet des anches...
Les anches destinées à un jeu muni de la percussion n'ont pas le même profil que les autres. Elles n'ont pas de décrochement entre la partie vibrante et le talon riveté. Mais l'épaisseur diminue jusqu'au premier tiers environ, pour augmenter de nouveau jusqu'à l'extrémité.
Le marteau doit attaquer l'anche un peu avant la partie la plus fine, avant le premier tiers, donc.

Quant à l'harmonie (domaine difficile auquel je n'oserais me frotter), il s'agit de la courbure de l'anche dans son dernier tiers.
Si l'extrémité est trop droite et éloignée de la platine, alors l'anche n'attaque pas, voire ne parle pas. Trop proche n'est guère mieux. L'idéal est de courber légèrement l'anche de façon à ce que l'extrémité soit plus proche de la platine, mais que l'air puisse passer un peu sur les côtés. (Difficile à décrire.) On passe alors d'un son plutôt nasal à un son plus buccal.

Quant à l'accord, je l'ai vu faire sur mon Alexandre de 6 jeux. Il ne faut pas avoir peur de gratter de la matière dans les basses de 8', mais être plus que délicat pour les dessus de 4'. Tout est affaire de proportions. Il passe une feuille de phosphore bronze (0,1 ou 0,2 mm selon les cas) sous la languette pour la maintenir, et gratte avec un outil de dentiste réaffûté par ses soins. Un autre ami utilise une petite gouge réaffûtée en pointe pour gratter et une truelle de peinture affinée pour tenir la languette.


Pour le clavier, comme je voudrais changer le feutre qui se trouve dessous (nommé "l'attrape" en facture d'orgue me dit-on), il préconise d'utiliser un feutre d'une épaisseur telle que l'enfoncement du clavier est compris entre 11 et 12 mm avec ce nouveau feutre. Pour cela, mesurer l'épaisseur de l'actuel, puis l'enfoncement résultant au clavier, et commander en conséquence.

Il teinte lui-même ses peaux pour refaire les boudins d'étanchéité, en les faisant bouillir dans une mélange comprenant des écorces de bois, pour ce que j'ai compris. Cela permet de retrouver la teinte d'origine en faisant varier le temps de "cuisson". Si votre harmonium perd de l'air par là, et si vous ne voulez pas refaire les boudins, j'ai cru comprendre qu'il y a une variété de peau bien définie à coller en vis-à-vis sur les cases du sommier et qui fait très bien. J'ai oublié les références... (Il en a dit tellement que je n'ai pas pu tout retenir.)

Je l'ai vu régler une double expression, ce n'est pas trivial du tout, mais j'ai compris l'essentiel. Hélas, c'est assez difficile à rendre par écrit. Il a renoncé à me montrer pour la percussion... "trop long !"

Voilà, j'espère que vous me pardonnerez ce pavé indigeste, mais au moins, c'est écrit, je peux oublier, maintenant ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DGW



Masculin Nombre de messages : 204
Age : 74
Localisation : Lasalle en Cévennes
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: Diverses infos techniques   Dim 11 Juil 2010 - 18:46

Merci Mathieu pour ces précisions.
Pour ma part, sous l'anche à accorder, je glisse une lame de rasoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.organologie.eu
Philippe Dufour



Masculin Nombre de messages : 162
Age : 64
Localisation : Aix en provence et Saint Maur des Fosses
Date d'inscription : 24/09/2009

MessageSujet: Re: Diverses infos techniques   Mar 10 Mai 2011 - 5:04

Egalement .... MERCI MATHIEU avec qq mois de retard ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mustel.monsite.wanadoo.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diverses infos techniques   Aujourd'hui à 5:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Diverses infos techniques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Infos] Costumes de Bill et croquis de la scéne !
» Complément à la lettre d'infos du 08/09/2010.
» Toutes les infos sur le week-end Noël 2010 sur TH-Live !
» Infos diverses
» Des infos sur une guitare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Fonctionnement et restauration-
Sauter vers: