Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Debain 5 jeux 1/2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dominique Lavabre



Masculin Nombre de messages : 350
Age : 70
Localisation : Miremont (sud de Toulouse)
Date d'inscription : 05/09/2010

MessageSujet: Debain 5 jeux 1/2   Mar 7 Sep 2010 - 21:37

Comme promis dans le sondage de la Buvette, je commence la présentation des instruments que j'ai restaurés... D'abord le Debain, pour faire plaisir à Nicolas et à Mathieu !

C'est un très beau Debain de 5 jeux 1/2, fabriqué en 1878 (un an avant la mort de Debain) d'après les numéros de série. Le clavier est transpositeur, ce qui laisse supposer un usage liturgique (il viendrait de l'ex église St Pierre des Cuisines de Toulouse). Je l'ai trouvé dans un bric à brac d'Emmaüs. Il ne fonctionnait absolument pas, les soufflets étant complètement crevés. Le clavier était très usé, montrant qu'il avait beaucoup joué, mais en bon état.

Vue d'ensemble :



Le médaillon :



les deux numéros de série, l'un sur le bord gauche :



l'autre sur le bord droit :



La signature Debain sur la table des registres :



La signature de l'accordeur sur le sommier (le nom est illisible, mais on peut déchiffrer "accordeur" pour le 2ème mot) :



Et enfin la signature du claviste (A. Bezelle) sur la première touche :



Les registres côté Basses :



et côté Dessus :



Les genouillères (avec leur tissu très caractéristique) et le tirant d'Expression :



celle de gauche met le Grand Jeu + Forté 3 et 4 aux Basses, celle de droite met la même chose aux Dessus.


J'ai donc refait entièrement les soufflets, et fait la chasse à toutes les fuites possibles. Résultat : la puissance de l'instrument est impressionnante et on peut jouer de longs moments sans pédaler, sur la seule réserve !
Une chose m'a beaucoup surpris : il n'y a pas de soupapes de délestage des jeux. Cela présente l'inconvénient plutôt gênant qu'un jeu peut continuer à jouer une fois fermé, et il faut bien calculer son coup pour l'éviter ! Quelqu'un peut-il me dire si c'est une habitude chez Debain ?

A part ça, le sommier est en parfait état, une vraie œuvre d'art, ainsi que la table des registres.

J'ai nettoyé aux ultras-sons toutes les anches (il n'en manquait aucune et elles semblent toutes d'origine). Avant nettoyage, il semblait accordé autour de 437. Le nettoyage l'a ramené à 440 et a réduit considérablement les fausses notes.

J'ai dû réparer quelques balanciers de touches, nettoyer les soupapes, régler les ressorts, poncer et repolir le clavier, régler les hauteurs de touches,etc. Bref... le nombre d'heures habituel !

Mais tout fonctionne maintenant parfaitement.
Je ne suis pas entièrement satisfait de l'accord, en particulier du jeu 3 (4 pieds) évidemment. Mais toucher aux très petites anches est un sport périlleux et j'ai appris surtout à y renoncer lorsqu'on n'est pas sûr du résultat.

Je serais très heureux de montrer et faire essayer cet instrument à tout forum-harmoniumiste de passage (30 km au sud de Toulouse)


Dernière édition par Dominique Lavabre le Lun 28 Fév 2011 - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Mer 8 Sep 2010 - 7:11

Belle restauration! On dirait qu'il sort du magasin. Pour ce qui est de l'accord du 3 dans les dessus, Joris Verdin nous disait que pour les 2 dernières octaves, un accord fin était presque impossible. Je trouve même qu'un accord trop poussé finit par donner un côté assez plat à l'instrument.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Jonathan Bridoux



Masculin Nombre de messages : 96
Age : 35
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Mer 8 Sep 2010 - 9:06

Quelle magnifique restauration, bravo! Cela fait vraiment plaisir à voir, j'en reste admiratif. J'aime beaucoup les instruments de Debain. Un instrument de cette taille est plutôt rare et c'est une bonne chose que vous lui ayez redonné une nouvelle vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Mer 8 Sep 2010 - 10:33

Oui, vraiment, félicitations ! Il est splendide ! Quelle bonne idée d'avoir gardé le revêtement d'origine des genouillères. Avec quoi avez-vous nettoyé et ravivé ce revêtement ? J'aurai à le faire sur une remise en état future.
Le revêtement des pédales est-il d'origine ?
Comment avez-vous pu dater l'instrument d'après ses numéros ? Y a -t'il un tableau de datation pour les Debain ?
Enfin, à quoi correspond le registre Dolce ? Est-ce un jeu réel et avec quelle tessiture ?
Encore bravo pour ce travail méticuleux, cordialement.
Jean-François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu



Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 38
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Mer 8 Sep 2010 - 11:08

Très bel instrument, et travail remarquable !
Merci pour cette présentation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique Lavabre



Masculin Nombre de messages : 350
Age : 70
Localisation : Miremont (sud de Toulouse)
Date d'inscription : 05/09/2010

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Mer 8 Sep 2010 - 12:47

Merci pour vos encouragements.

Je réponds aux questions de Jean-François :

Le revêtement des genouillères était tel quel ! Je n'ai eu qu'à le brosser un peu. Le clavier était très usé... mais il faut croire qu'on a joué plus avec les doigts qu'avec les genoux ! Ce que je comprends d'ailleurs car je trouve plus pratique de tirer le bouton du grand jeu.

Il n'y avait plus aucun revêtement des pédale. J'ai fait plusieurs essais et j'ai finalement opté pour ce qui est en photo. Il s'agit d'un découpage dans un vieux tapis. J'ai enduit les bords de colle sur l'envers afin que cela ne s'effiloche pas. Les tons me semblaient en accord avec les genouillères. Quant à la disposition des motifs... elle a été dictée par les dimensions des pédales et les zones acceptables du tapis !

C'est Louis Huivenaar qui a eu la gentillesse de dater l'instrument grâce aux deux numéros de série (une spécialité Debain, semble-t-il). Je pense qu'on peut lui faire confiance les yeux fermés, et je l'en remercie.

Le registre Dolce est un 1/2 jeu réel (Basses uniquement) de 8 pieds. Comme son nom l'indique, il est très doux et s'apparente fortement au Musette (Dessus). Mais ce dernier, qui est aussi un 1/2 jeu réel est de 16 pieds.
Le registre Celeste réunit le Musette et un autre 1/2 jeu réel de 16 pieds, à l'accord légèrement décalé comme il se doit.

Tant qu'on y est : le registre Saxophone, et son correspondant Soprano, sont composés du jeu 4 atténué + le 1 avec Tremblant... sans commentaire !

Le Forté qui n'agit que sur 3 et 4 est appréciable car il permet de doser plus finement le Grand Jeu. Par contre, la Sourdine du jeu 1 n'existe que pour les Basses, c'est dommage.

J'aimerais beaucoup entendre un artiste en jouer (c'est une invitation, moi je ne sais que massacrer quelques morceaux pour mon plaisir solitaire !), mais j'avoue que j'ai tendance à le trouver un peu agressif... il faut dire que la pièce est petite et pas du tout adaptée à cela.

Si quelqu'un est intéressé par des détails particuliers, j'ai pas mal d'autres photos prises au cours de la restauration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck Lechêne



Nombre de messages : 111
Age : 50
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Mer 8 Sep 2010 - 13:37

J'ai aperçu le frère quasi jumeau de cet instrument il y a quelques jours, à l'abandon dans une église alsacienne. La caisse est cependant le modèle de salon, beaucoup plus riche. Dans mon excitation, j'ai bien évidemment omis d'en prendre une photo... Faut quand même le faire !
En revanche, je n'ai pas oublié de mettre une option sur la bête, et je cherche déjà où la caser...

J'aimerais bien voir vos photos, et n'étant probablement pas le seul, je présume que nos vénérés administrateurs ne verraient rien contre à ce que vous le fassiez sur le forum ?...


Dernière édition par Franck Lechêne le Mer 8 Sep 2010 - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Mer 8 Sep 2010 - 15:55

Bonsoir,
Tout à fait, les photos des différents stades de cette belle restauration seraient très instructives.
Encore une petite question concernant les ivoires : étaient-ils jaunis par le temps ou restés bien blancs ?
Le fait d'avoir poncé et repoli le clavier a t'il contribué à redonner cette belles teinte blanche que l'on voit sur la photo ?
Nous sommes nombreux, je pense, à chercher un moyen de blanchir ces vieux ivoires. Je confesse que je n'ai pas encore essayé le système préconisé sur ce forum : eau oxygénée et soleil.
Jean-François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Mer 8 Sep 2010 - 16:17

Concernant la double numérotation : y a t'il un numéro de série de fabrication et un numéro pour le meuble ? Si oui, quel est celui qui correspond au véritable numéro de série ?
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 581
Age : 25
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Mer 8 Sep 2010 - 19:14

.


Dernière édition par Nicolas le Sam 29 Sep 2012 - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 581
Age : 25
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Mer 8 Sep 2010 - 19:59

.


Dernière édition par Nicolas le Sam 29 Sep 2012 - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique Lavabre



Masculin Nombre de messages : 350
Age : 70
Localisation : Miremont (sud de Toulouse)
Date d'inscription : 05/09/2010

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Mer 8 Sep 2010 - 20:19

Les photos vont venir... mais ça prend du temps d'organiser un peu tout ça.
En attendant, je réponds aux questions de Jean-François.

Restauration du clavier :

Je commence par redresser les touches un peu (ou beaucoup) vrillées ou simplement tordues. Pour cela je travaille à sec, contrairement à ce que j'ai lu quelque part sur ce forum, car je pense que mouiller c'est prendre le risque de déformations futures. Donc je chauffe simplement avec un petit décapeur (sèche cheveux un peu plus puissant) la partie à redresser, en évitant bien sûr de trop chauffer et en faisant circuler le décapeur pour répartir la chaleur. Bien entendu, on ne chauffe pas à l'endroit des ivoires (à moins de les décoller au préalable). Lorsque c'est chaud (disons quand on commence à se brûler en touchant le bois), on redresse à l'aide d'étau, de pinces, de serre-joints, etc. On amène la touche dans une position juste un peu au-delà de la position désirée et on la maintien ainsi jusqu'au refroidissement. Il est quelquefois nécessaire de recommencer l'opération plusieurs fois, et il est recommandé de toute façon de procéder petit à petit. La première fois que j'ai fait ça... j'ai été très heureusement surpris par le résultat.

Ensuite, je vérifie et change si nécessaire les feutres sous les touches.

Touches noires enlevées, je ponce les touches blanches toutes en place sur leur support et bloquées à l'aide d'un tasseau et de serre-joints. D'abord avec un grain de 250, puis finition avec du 500 ou 600, avec une ponceuse vibrante orbitalaire. Dans le cas de ce Debain, les touches étaient très creusées en leur milieu. Je n'ai donc pas poncé à l'aide de la ponceuse jusqu'à les rendre planes, car il serait resté trop peu d'ivoire. Je me suis contenté d'un passage pour diminuer un peu le creux et surtout mettre tous les bords au même niveau, puis j'ai fini touche par touche à la main pour simplement "nettoyer" la partie creuse.
Je précise que les ivoires étaient bien jaunis. Le ponçage a éliminé une bonne part du jaune. Mais, comme pour l'épaisseur, j'ai préféré en laisser un peu... à mon avis une restauration ne peut pas et ne doit pas être une remise à neuf, c'est tout un art du compromis !
Le ponçage aboutit à des touches belles mais ternes.

Pour le polissage, j'ai la chance de pouvoir utiliser la machine bricolée à cet effet par mon accordeur/réparateur de pianos. Une sorte de meuleuse dont on peut régler la vitesse en changeant la courroie de poulies, et équipée de disques à polir en coton très souple. Il faut re-démonter toutes les touches et les polir une à une en deux passes avec des pattes à polir de grain différents.
Le polissage donne le brillant.

Quant aux touches noires, je les nettoie avec un produit décapant/décireur. Si elles sont très abimées, je les ponce également, mais cette fois une à une, puis je les cire à nouveau.

C'est un fait certain : le soleil blanchit l'ivoire. Mais attention, il ne s'agit pas de mettre son clavier en plein soleil au mois d'aout. Là, c'est la chaleur qui risque de faire des dégâts. Simplement, il est plutôt recommandé de laisser son clavier ouvert dans la maison. Quant à l'eau oxygénée... je n'essaierai certainement pas !

Double numérotation :

J'ai cru comprendre que c'est l'ensemble des deux numéros qui constituent le numéro de série. J'étais surpris de ne pas trouver de numéro sur la partie instrument proprement dit, sommier par exemple. Il faudrait poser la question à Louis Huivenaar.

Accord :

En réponse à Olivier, qu'il se rassure, mon accord ne risque pas d'être trop poussé ! Je m'en tiens à corriger simplement les défauts les plus criants. Dans les notes du milieu, cela se passe plutôt bien, mais dans les extrêmes, très aigus mais aussi très graves, cela devient vraiment très difficile. C'est un métier, et quand on ne le maîtrise pas, il vaut mieux s'abstenir, les dégâts étant irréversibles.
Ceci dit, je ne me satisfait pas de ce que l'on entend parfois : "un harmonium est un instrument fondamentalement faux !". J'ai aussi entendu plusieurs réparateurs dire qu'on "ne touche pas à l'accord".
J'espère pour ma part progresser encore un petit peu et si quelqu'un veut bien me donner des conseils dans ce domaine, je le bénis d'avance !

Dominique Lavabre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 581
Age : 25
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Mer 8 Sep 2010 - 20:31

.


Dernière édition par Nicolas le Sam 29 Sep 2012 - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique Lavabre



Masculin Nombre de messages : 350
Age : 70
Localisation : Miremont (sud de Toulouse)
Date d'inscription : 05/09/2010

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Mer 8 Sep 2010 - 21:16

Réponse à Nicolas.

Oui, pour nettoyer les anches il faut les démonter, soit 337x2 = 674 petites vis à dévisser !
Toutefois, pour certains jeux il suffit d'en enlever une et de desserrer l'autre (si on n'a pas à intervenir plus profondément sur le sommier).
Et c'est vrai que sur le nombre, il y a forcément de la casse ou du "foirage".
Alors, pour éviter si possible la casse, d'abord, lorsqu'on sent que la vis force, taper sur le tournevis avant de tourner, un coup léger mais sec. Cela aide à décoller la vis. Si toutefois elle casse, il n'y a plus qu'à boucher le trou et à repercer légèrement à côté, quitte à remettre une vis légèrement de biais ou à agrandir le perçage de l'anche.
Dans le cas (fréquent) où la vis "foire", on peut également boucher le trou avec une patte à reboucher qu'on pousse très fort pour qu'elle descende le plus bas possible. Il faut alors attendre au moins 24 h pour repercer et remettre la vis d'origine. On peut également essayer des vis de diamètre ou de longueur légèrement supérieurs.
Ces petites vis en acier sont maintenant introuvables. Il faut donc récupérer précieusement toutes celles qu'on peut.
On peut en trouver plus facilement en laiton... mais c'est hors de prix !
Bref, le nettoyage des anches aux ultra-sons, c'est très long et fastidieux pour tout dire. Mais le résultat est important et, en tout cas, on ne devrait jamais toucher à l'accord avant d'avoir fait un tel nettoyage.

Non, à l'arrière plan, ce n'est pas l'harmonium pliant des petits fils de Kasriel, Mais un Kasriel tout court, aspirant.

La chasse aux fuites :
Rajout d'une épaisseur de peau (mégis de chèvre de 0.8 mm d'épaisseur, blanc... pas la couleur d'origine !) entre soufflerie et table des registres.
Remplacement des passages de tiges de registres à travers cette dernière.
Réglage de la pression des ressorts sur toutes les soupapes (de notes), de façon à avoir à la fois un bon toucher et la meilleure étanchéité.
J'oublie certainement quelque chose. En fait, je m'étais donné comme critère le temps de vidage de la réserve, tous jeux fermés, puis chaque jeu ouvert un à un... et j'ai travaillé jusqu'à ce que je n'arrive plus à allonger ce temps.

Les poignées ont été juste nettoyées au Mirror.

Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastien Milanese
Admin


Masculin Nombre de messages : 1299
Age : 31
Localisation : Val d'Oise + Ariège
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Jeu 9 Sep 2010 - 9:24

Superbe !

Concernant votre remarque du côté "criard" de l'instrument, je ferai la même remarque pour le mien (plus ancien) : comme vous le dites, il lui faut la pièce qui va avec. Cette puissance très extraverti prend toute sa dimension dans une chapelle ou une petite église. Le mien était dans une cathédrale (de taille modeste), et même avec des soufflets à moitié crevés il remplissait quasiment l'édifice.

En tout cas, je réitère : magnifique restauration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/bastien-milanese
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Jeu 9 Sep 2010 - 12:39

Bonjour,
Tout à fait d'accord en ce qui concerne le nettoyage des anches au bac à ultrasons puis finition manuelle, c'est long mais l'accord général de l'instrument y gagne considérablement. Je l'ai fait pour deux Alexandre et vraiment j'ai entendu la différence. Le seule chose bizarre que je ne me suis jamais expliqué c'est que tous mes Alexandre (j'en ai trois) sont au diapason de 438' avec l'estampille DN.
Quant au timbre, j'ai l'impression que le coté criard est un petit problème récurrent aux Debain, les Alexandre sont beaucoup plus moelleux.
Jean-François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Jeu 9 Sep 2010 - 20:21

Pour ce qui est du diapason, n'oublions pas deux choses :
- le diapason théorique est un nombre de vibrations d'un corps à une température donnée, ce nombre varie donc en fonction de la température ;
- l'anche hors sommier et l'anche dans le sommier n'ont pas le même diapason.

Si les anches étaient accordées "à la table" (ce qui est décrit dans Turgan "les grandes industries") au diapason normal (435 Hz), elles peuvent baisser légèrement une fois installées dans les instruments.

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Dominique Lavabre



Masculin Nombre de messages : 350
Age : 70
Localisation : Miremont (sud de Toulouse)
Date d'inscription : 05/09/2010

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Jeu 9 Sep 2010 - 21:34

Merci pour vos précisions.

Bien sûr, la fréquence de vibration dépend de la température, mais finalement assez peu.

Par contre, tout à fait d'accord : une anche hors sommier ne vibre pas à la même fréquence qu'à sa place. La différence peut-être assez importante (je ne saurais pas dire si elle est plus basse ou plus haute lorsqu'elle est en place).
De même, elle ne vibre pas à la même fréquence quand elle vibre seule et quand elle vibre avec d'autres : il peut y avoir entrainement. C'est heureux d'ailleurs, car certains défauts s'atténuent parfois par exemple avec le grand jeu, ou en jouant un accord !

Connaissez-vous un ouvrage accessible qui traite des méthodes d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique Lavabre



Masculin Nombre de messages : 350
Age : 70
Localisation : Miremont (sud de Toulouse)
Date d'inscription : 05/09/2010

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Jeu 9 Sep 2010 - 21:44

J'oubliais :

L'Alexandre 2 jeux 1/2 que j'avais restauré était à 440 (à 15° !).
A l'époque, je n'avais pas de bain à ultra-sons et j'avais nettoyé les anches avec une brosse douce en laiton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Ven 10 Sep 2010 - 5:46

Malgré tout le diapason bouge un peu avec la pression. En utilisant l'expression entre le niveau minimum nécessaire à faire vibre l'anche et le niveau maximum ou le timbre s'altère, il y a une variation perceptible (d'accord, c'est sur une anche seule).

Je ne connais pas d'ouvrage spécifique, mais je pense demander conseil à un accordeur de pianos près de chez moi, qui fait également les accordéons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
escolore



Nombre de messages : 337
Age : 71
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Ven 10 Sep 2010 - 7:25

Dominique Lavabre a écrit:

Bien sûr, la fréquence de vibration dépend de la température, mais finalement assez peu.

Ainsi, un diapason à branches réchauffé fournirait une fréquence supérieure? C'est évidemment faux!

En fait pour les anches libres, qui ne sont qu'un diapason à excitation par l'air, il en va exactement de même, leur fréquence est invariable. C'est sur ce principe même que Mustel a fait breveter le Typophone. Naguère les guitaristes utilisaient des petits diapasons à anches libres. Les chefs de choeur faisaient parfois de même. Ainsi quelle que soit la température de la salle, ils étaient certains d'accorder leurs instruments ou leurs choristes à une fréquence immuable de leur choix.

Même la fréquence des anches battantes de l'orgue à tuyaux ne dépend pas de la température, contrairement à celle des tuyaux à bouche qui varie d'environ 0,8 Hz par degré C.

(Pour les cordes, la fréquence varie en fonction de leur tension.)

On peut bien sûr tenter d'étudier d'autres paramètres ou de pousser les observations jusqu'à des extrêmes (que se passerait-il au zéro absolu? et si je faisais bouillir mon violon à 2000 mètres sous la mer?). Les physiciens ont démontré que dans les conditions habituelles d'utilisation musicale les paramètres tels que la pression atmosphérique ou l'hygrométrie avaient une influence négligeable sur la fréquence.



Dernière édition par escolore le Mar 14 Sep 2010 - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique Lavabre



Masculin Nombre de messages : 350
Age : 70
Localisation : Miremont (sud de Toulouse)
Date d'inscription : 05/09/2010

MessageSujet: des détails sur la restauration du Debain 5 jeux 1/2   Sam 11 Sep 2010 - 11:59

Voici donc quelques explications et photos supplémentaires, prises à différentes étapes de la restauration.
Je tiens au préalable à préciser que je ne suis pas du tout un professionnel (ni des harmoniums, ni des pianos), et que mon expérience en ce domaine est toute récente et bien limitée. Je suis conscient que je ne possède pas non plus le vocabulaire spécifique… je ne serai donc pas vexé si vous le corrigez, bien au contraire !

Je n'ai malheureusement pas pris systématiquement des photos de tous les éléments avant restauration, et encore moins de toutes les petites étapes entre avant et après. Le but ici n'est donc pas de présenter la restauration de façon exhaustive, mais de faire partager quelques points qui me paraissent intéressants.


1) Du souffle

Les deux soufflets étaient éclatés, il fallait donc déposer toute la soufflerie. Cela a permis, de plus, de traiter correctement le meuble dont le bas commençait à être sérieusement infesté de vrillettes.
Pour déposer la soufflerie, il faut démonter d'abord tout le reste. Après avoir enlevé également les vis qui la fixent au meuble, elle s'enlève comme un (très gros) tiroir, par l'arrière… ça ne coulisse pas très bien, c'est lourd, et il vaudrait mieux être deux pour ce genre de tâche !


Photo 1 - Dépose de la soufflerie :



Photo 2 - Un soufflet avant restauration (l'autre était dans le même état) :



Photo 3 - La soufflerie restaurée :



Après réfection, l'un des soufflets grinçait légèrement en fin de course. J'avais déjà rencontré un problème de grincement sur un autre instrument et ne voulais pas laisser passer celui-ci.
Il n'est pas facile de localiser précisément ce genre de bruit. J'ai utilisé la méthode du stéthoscope du mécanicien : on plaque le manche d'un gros tournevis contre l'oreille et on ausculte avec la pointe les différentes zones du malade (un vrai stétho doit marcher aussi !). Le verdict était sans appel : cela venait de la charnière principale… que je m'étais contenté de doubler de peau par l'extérieur, sans la défaire. Et il me semblait qu'il devait s'agir d'un frottement bois contre bois car le grincement disparaissait en tirant légèrement sur la charnière.
Par chance, on a un petit accès à l'intérieur du soufflet par la trappe qui fixe le ressort de rappel. Grâce à lui, j'ai réussi à glisser un morceau de peau préalablement encollé entre les deux plaques de bois. J'ai supposé que la peau qui sépare toutes les pièces de bois en mouvement dans un soufflet était usée à cet endroit. En tout cas, le soufflet ne grince plus.

Le soufflet réserve était en bon état. Par contre un conduit latéral était légèrement décollé (peut-être par les efforts du démontage). Je l'ai recollé en l'écartant légèrement et en injectant de la colle à bois dans l'interstice. J'ai ensuite collé de la peau comme on le voit sur le côté droit de la photo 4.

Je me suis rendu compte plus tard, lors du remontage, qu'il y avait des fuites au niveau des passages des tiges de registre, à travers la table des registres. J'ai donc refait et recollé les pastilles de peau qui assurent l'étanchéité.


Photo 4 – Arrière de la soufflerie remontée et passage des tiges de registres :



Enfin, le bourrelet du dessus de la soufflerie, assurant l'étanchéité avec la table des registres était bien aplati et j'avais l'impression, en refermant le sommier, que le serrage était bien léger. Pour y remédier, j'ai collé (légèrement) sur le bourrelet des bandes de peau (mégis d'environ 1mm d'épaisseur), comme on le voit sur la photo suivante. Il aurait peut-être été plus professionnel de la coller sur la table des registres, en vis à vis du bourrelet. Le problème alors serait de viser juste.


Photo 5 – Dessus de la soufflerie (joint renforcé ; au centre la trappe d'Expression) :



2) La table des registres et le sommier

On ne peut qu'admirer la facture de ces éléments : le choix du bois, qui n'a absolument pas travaillé, la qualité des ajustements, l'ingéniosité et la robustesse des assemblages bois-métal, etc.

Photo 6 – Dessous de la table des registres, soupapes :


Sur la photo suivante, on peut remarquer qu'il n'y a pas de soupapes de décharge. Renseignement pris, cela semble être le cas de la plupart des Debain sauf les tout premiers. Il me semble que le 4 jeux de Jean-François Gervais en a, il doit donc être très ancien. D'autre part, contrairement à ce que j'ai dit plus haut, cette absence n'est effectivement pas gênante ! La question me tracassait et je me suis aperçu que le problème venait d'un réglage un peu limite d'une tige de registre. Toutes mes excuses.

Remarquez aussi les bourrelets propres à chaque jeu (pas de bourrelet commun à deux jeux, sauf entre Basses et Dessus), et les gorges correspondantes sur les cloisons du sommier. Avec ce système, une fuite inter-jeux n'est pas possible.

Photo 7 – Dessus de la table des registres et dessous du sommier :



Sur la vue suivante, on distingue un peu mieux la numérotation des jeux.
Le jeu de Dolce, entre le 3 et le 4 côté Basses est marqué 6. La cloison entre 4 et 6, et son prolongement côté Dessus, sont amovibles pour permettre l'accès aux anches disposées verticalement.
Dans les Dessus, le jeu 3 est le plus bas sur la photo et est immédiatement surmonté des jeux correspondant au Musette et Céleste marqués 5 tous les deux. La cloison entre 3 et 5 est aussi amovible.

Photo 8 – Autre vue du sommier :



Quelques anches déposées permettent de voir l'état irréprochable du sommier.


Photo 9 – Anches déposées :


Pour le nettoyage des anches, j'utilise un petit bain à ultrasons, prévu pour le nettoyage des bijoux (35w, 600ml, 42000Hz). On en trouve sur Internet autour de 30 euros. C'est un peu faible et il faut insister un peu (mais attention, une puissance trop élevée peut endommager les anches). Je les passe deux fois trois minutes sur chaque face (12 minutes en tout), par lots de 3-4 à une dizaine, suivant leurs dimensions. Je change l'eau entre chaque lot.


Photo 10 – Nettoyage des anches aux ultra-sons :



3) Les soupapes et le clavier

Les soupapes étaient en très bon état. J'ai dû réparer seulement deux balanciers cassés. Pour le reste, j'ai juste nettoyé et brossé doucement les peaux, réglé les ressorts et aligné (autant que possible) les feutres recevant les poussoirs de touches (quelques uns ont dû être changés).

Le clavier était très jauni et usé, mais il ne manquait aucun dessus de touche en ivoire ni fronton.
La restauration du clavier a été décrite dans un message précédent. Voici des photos d'avant et après ces opérations. Je rappelle juste que, les touches étant très usées au milieu, je n'ai pas poussé le ponçage jusqu'au bout car il serait resté trop peu d'ivoire.


Photo 11 – Etat initial du clavier :



Photo 12 – Clavier poncé et poli :



Les touches sont très longues car elles commandent deux rangées de soupapes. Elles comportent donc chacune deux poussoirs montés sur tige filetée. Le premier poussoir est situé à peu près au milieu entre le point fixe et le deuxième poussoir. Lors du réglage final des hauteurs de touches, il faut donc agir deux fois moins sur le premier poussoir que sur le second, afin de conserver une ouverture simultanée des deux soupapes. Par exemple, si on visse d'un tour le deuxième, il faut visser également, mais seulement d'un demi tour, le premier.



4) Quelques détails sur les registres

Photo 13 - Tirants des registres :



Un détail intéressant : les tirants de Grand Jeu sont en général beaucoup plus durs que les autres puisqu'ils actionnent simultanément plusieurs soupapes. Ce n'est pas le cas ici car les leviers de commande de ces derniers sont beaucoup plus élaborés : munis d'une roulette en dessous et d'un système de réglage de la hauteur en dessus.

Photo 14 – Leviers de registres vus de dessous (au milieu : GJ et 1/2 GJ Dessus) :



Photo 15 - Leviers de registres vus de dessus :



Le Forté 3-4, très efficace, agit sur un volet au dessus de la deuxième rangée de soupapes, correspondant à ces jeux (+ 5 et 6). Il présente une charmante petite découpe.

Photo 16 – Volet de Forté fermé :



Photo 17 – Volet de Forté ouvert (on aperçoit les soupapes) :


Les porcelaines correspondantes ont le graphisme suivant.

Photo 18 – Porcelaine Forté :


Tandis que celles des registres de base présentent une petite partition !

Photo 19 – Porcelaine du jeu 1 :



5) Mes outils préférés

Pour finir, voici les outils, simples, que j'utilise certainement le plus :
- une très bonne règle
- de bons cutters
- des brosses à bijoux en nylon et laiton, et des pinceaux de différentes tailles, gardés propres
- des pinces un peu fines, et une pince qui se verrouille (articles de pêche)
- un marteau fin et léger, et bien sûr aussi une masse en caoutchouc
- une plaque à découper les feutres et peaux, en matériau dit "auto cicatrisant" (c'est relatif)
- enfin, bien que cela représente un investissement plus important (dans les 150 euros), très vite je me suis rendu compte que pour faire du bon travail avec les feutres et les peaux, il fallait un jeu d'emporte-pièce/découpe-joints.

Photo 20 – Mes outils préférés :



Bien sûr, il faut aussi de très bons tournevis et beaucoup d'autres outils plus ou moins onéreux peuvent être utiles, mais je voudrais souligner qu'on peut déjà faire pas mal de choses avec peu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Sam 11 Sep 2010 - 13:22

Bonjour,
Merci infiniment pour ce reportage très détaillé de votre belle restauration, c'est très instructif. Pour quelqu'un qui se dit non professionnel, je suis émerveillé par la qualité de votre travail, en particulier la remise en peau des pompes. Si nous n'habitions pas si loin l'un de l'autre, je vous aurais volontiers demandé une formation !
Cordialement.
Jean-François Gervais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 581
Age : 25
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Sam 11 Sep 2010 - 13:23

.


Dernière édition par Nicolas le Sam 29 Sep 2012 - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique Lavabre



Masculin Nombre de messages : 350
Age : 70
Localisation : Miremont (sud de Toulouse)
Date d'inscription : 05/09/2010

MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Sam 11 Sep 2010 - 14:23

Je m'aperçois que j'ai écrit
Citation :
C'est un très beau Debain de 5 jeux 1/2, fabriqué en 1878 (un an avant la mort de Debain)...
erreur ! C'est un an après la mort de Debain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Debain 5 jeux 1/2   Aujourd'hui à 15:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Debain 5 jeux 1/2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RETRO JEUX VIDEO] "Night Trap" (3DO et MEGA CD)
» Jeux de société
» Benoît Poelvoorde/Astérix aux jeux olympiques
» [Préparation] Organisation des jeux & liste des activités
» [jeux créatif] Habiller Georg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Présentations d'instruments-
Sauter vers: