Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La soufflerie à retaper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luc



Masculin Nombre de messages : 114
Age : 56
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: La soufflerie à retaper    Ven 5 Nov 2010 - 13:23

Bonjour,

C'est avec une facilité déconcertante que j'ai réussi à démonter l'ensemble de la soufflerie.
Par contre c'est le boulevard des courants d'air.
Le soufflet de droite expulse de l'air à l'extérieur par les trous dont les morceaux de cuir blanc n'assurent plus l'étanchéité lorsqu'on pédale. De plus, sur le réservoir, il y a des crevasses. Elles etaient bouchées avec du gros scotch noir, qui ne servait plus à rien.
L'inconvénient est que ces endroits sont très peu accèssibles même en ayant le réservoir en position ouverte (les 2 ressorts compressés).
J'ai noté une trappe sous chaque soufflet. Cette ouverture est elle suffisante pour réparer le cuir qui ne bouche plus les trous au pédalage ?

Mieux encore, connaissez vous du monde qui pourrait s'occuper de ces réparations dans mon coin breton ?

Je pose les photos prises dans mon album "Mon harmonium guide chant de vide grenier"

Merci
Luc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pubemail.com
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Ven 5 Nov 2010 - 14:25

Oui, il y a du travail côté soufflerie. A mon avis, il est préférable de tout décoller pour remettre correctement du cuir adapté. Vous pouvez voir la chose avec un facteur d'orgue (ça doit exister en Bretagne).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Bastien Milanese
Admin


Masculin Nombre de messages : 1299
Age : 31
Localisation : Val d'Oise + Ariège
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Ven 5 Nov 2010 - 17:25

Comme le dit Olivier, le meilleur à faire dans votre cas est de repartir sur une base saine. Tout décoller, tout nettoyer, et re-peausser avec du nouveau cuir. Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/bastien-milanese
Luc



Masculin Nombre de messages : 114
Age : 56
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Ven 5 Nov 2010 - 17:35

Je suis bien d'accord avec vous. On restaure ou on restaure pas. Je vais bien trouver un moyen car cette partie dépasse mes compétences. Je ne fais que si je suis capable de réussir à la perfection.
J'ai eu un tuyau et je vais présenter l'objet à un facteur d'accordéon qui semble s'y entendre.
Je vous dirai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pubemail.com
DD Lefrère



Masculin Nombre de messages : 25
Age : 69
Localisation : 49170 La Possonnière Pays de la Loire
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Ven 5 Nov 2010 - 19:11

Fabriquer des nouveaux soufflets n'a rien d'exceptionnel a faire et ne nécéssite pas un outillage important, surtout si on décolle l'éxistant et que lon s'en sert de gabarit de traçage pour le cuir. Le cuir a soufflet est assez facile à trouver sur internet. Je vais peut-être faire hurler les puristes mais la colle vinilique à bois convient bien pour coller le cuir sur le bois ou le carton et cuir sur cuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://restaurationdunharmonium.blogspot.com/
Luc



Masculin Nombre de messages : 114
Age : 56
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Ven 5 Nov 2010 - 20:15

Oui, j'entends bien. Mais quelque soient les produits utilisés le problème reste entier pour moi. Il faut savoir faire les decoupes (même du gabarit) et utiliser n'importe quel colle demande la même précision et soins. Enfin je pense.
Mais je vous laisserai volontiers ma soufflerie même si vous la restauriez à la colle vinylique. D'ailleurs la personne que je trouverai pour le faire, fera comme elle l'entends et pourra me dire ce qu'elle voudra sur son travail je ne suis pas sur de faire la différence. .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pubemail.com
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 581
Age : 25
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Ven 5 Nov 2010 - 21:49

La solution du facteur d'orgue est la mieux, vous aurez une soufflerie neuve. Par contre cela sera un peu plus cher.


Dernière édition par Nicolas le Dim 23 Sep 2012 - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu



Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 38
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Sam 6 Nov 2010 - 7:35

J'ai discuté dans le train hier avec un facteur d'orgues du Gers que je connais et qui s'intéresse aux harmoniums.
Au sujet de la réfection des pompes, il m'a donné quelques tuyaux (si j'ose dire) :
- pour favoriser le mouillage des bois et de la peau par la colle à chaud, ne surtout pas mouiller les peau avant. 9a leur fait perdre leur souplesse très rapidement au séchage. Chauffer avec un fer à repasser à sec et un torchon entre le fer et le bois.
- Si la soufflerie grince, on peut remplir un petit tube de talc, et l'injecter dedans via les orifices des pompes. mieux vaut faire évacuer après avec le sommier ouvert pour ne pas saturer l'instrument en poudre de talc. J'ai déjà croisé ça sur un instrument, avec le recul, je m'en rends compte.

Par ailleurs, je me permets de préciser que chanfreiner les peaux sur les bords est important pour la durabilité des collages. Et que si la colle vinylique est plus facile d'application, le restaurateur suivant vous sera gré d'avoir utilisé de la colle à chaud, qui en plus laisse la peau plus souple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastien Milanese
Admin


Masculin Nombre de messages : 1299
Age : 31
Localisation : Val d'Oise + Ariège
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Sam 6 Nov 2010 - 9:30

Intéressant ces petits trucs.
Mathieu Delmas a écrit:

Par ailleurs, je me permets de préciser que chanfreiner les peaux sur les bords est important pour la durabilité des collages. Et que si la colle vinylique est plus facile d'application, le restaurateur suivant vous sera gré d'avoir utilisé de la colle à chaud, qui en plus laisse la peau plus souple.
Je me permet d'en rajouter une couche : oui la colle vinylique, ça marche. Mais, sincèrement, et même s'il faut prendre un peu de temps pour préparer la colle, la colle à chaud est vraiment plus agréable : la chaleur permet à la colle de bien pénétrer la peau, ça la rend plus souple, elle reste repositionnable tout en collant très vite, et permet à la peau de rester relativement souple même après le séchage. Et si on se trompe une éponge avec de l'eau chaude, et c'est parti.
Je trouve personnellement plus difficile de coller à la colle vinylique, et en plus elle casse facilement sur des pièces qui subissent des contraintes (ce qui évidemment le cas pour la soufflerie).

Après, il y aura toujours l'éternel débat du moderne contre l'ancien... Chacun fait comme il veut en connaissance de cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/bastien-milanese
Luc



Masculin Nombre de messages : 114
Age : 56
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Sam 6 Nov 2010 - 13:00

Après reflexion et lecture, cela semble en effet plus interessant à la colle à chaud. Mais ou peut-on s'en procurer et sous quelle forme?
La néoprene conseillée par un pro de l'accordéon ne permet pas les ajustements une fois les 2 parties mises en contact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pubemail.com
Bastien Milanese
Admin


Masculin Nombre de messages : 1299
Age : 31
Localisation : Val d'Oise + Ariège
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Sam 6 Nov 2010 - 13:23

http://harmonium.forumactif.org/la-technique-f4/adresse-des-fournisseurs-t109.htm

Vous y trouverez notamment un vendeur de colle d'os et colle de peau :
http://www.caseo.fr/boutique/colles-ecologiques.html

Après, il existe certainement d'autres fournisseurs (et d'ailleurs cela viendrait enrichir le post consacré)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/bastien-milanese
Luc



Masculin Nombre de messages : 114
Age : 56
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Sam 6 Nov 2010 - 13:42

C'est bien ca! merci. Je suis allé sur les liens et j'ai vu ce fournisseur de colle. Il dit dans son explication que:
...Les colles d'os sont les plus rigides des colles de collagène autrefois appelées "colles fortes". Elles sont nettement moins visqueuses que les colles de peaux .
Leur réversibilité à la chaleur rendent ces colles irremplaçables pour la restauration de meubles anciens et surtout pour les travaux de placage et de marquetterie
...

Je pensais au contraire avoir une colle souple pour les cuirs. De plus il semble difficile de les décoller par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pubemail.com
Mathieu



Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 38
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Sam 6 Nov 2010 - 18:36

Avec de l'eau chaude et de l'huile de coude, ça part toujours, même après 200 ans !
Par contre, quand je parlais de chanfreiner la peau, c'est vraiment important pour éviter le décollement aux bords, et esthétiquement aussi je trouve ça important.
Voilà l'instrument qu'utilise (et commercialise) Louis Huivenaar :

http://www.harmoniums.com/sale_1.htm

Sinon, c'est la bonne vieille technique à la main. On taille les pièces de peau, on prend une lame hyper effilée, type rasoir, scalpel, etc.
On s'installe sur une plaque de verre et on coupe en biais le rebord côté pelucheux de façon à ce qu'on ait environ 1 cm de chanfrein et que le rebord de la peau soit extrêmement fin. Je ne vous cache pas que c'est fastidieux, mais nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 581
Age : 25
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Sam 6 Nov 2010 - 19:12

Certains commerçants vendent d'ailleurs les peaux déjà chanfreinées à part pour les aines peut-être qu'il faut tailler et chanfreiner soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc



Masculin Nombre de messages : 114
Age : 56
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Sam 6 Nov 2010 - 19:25

Bonsoir Nicolas, J'avais mis un peu de temps à comprendre l'histoire du chanfrein mais là vous me perturbez. A quoi cela sert-il de vendre des peaux déjà chanfreinées si on doit ensuite retailler des pièces dans cette peau ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pubemail.com
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 581
Age : 25
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Sam 6 Nov 2010 - 19:35

Non pas du tout, ce que je voulais dire c'est qu'il existe des bandes déjà chanfreinées notamment pour les articulations du soufflets. Les aines sont les parties en losange aux coins des soufflets, et le plus souvent les aines se taillent dans une "nappe" de peau, elles ne sont donc pas chanfreinées.


Dernière édition par Nicolas le Dim 23 Sep 2012 - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 581
Age : 25
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Sam 6 Nov 2010 - 19:56

Voilà pour mieux comprendre des exemples. Ici vous avez une bande à coller directement sur les articulations du soufflet qui est déjà chanfreinée:



Et là vous avez une "nappe" de peau dans laquelle on peut découper des morçeaux de peaux et notamment des aines:



Si certaines personnes sont intéressées pour une remise en peaux de leur soufflerie, n'hésitez pas à me contacter par message privé:



Nicolas


Dernière édition par Nicolas le Dim 23 Sep 2012 - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc



Masculin Nombre de messages : 114
Age : 56
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Sam 6 Nov 2010 - 21:15

OK compris!
juste en passant, ce qui est étonnant c'est que l'on puisse avoir la aine quand on a pas de peau. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pubemail.com
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 581
Age : 25
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Sam 6 Nov 2010 - 21:22

Ca c'est bien vrai! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Haridon



Nombre de messages : 26
Age : 23
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Mer 30 Mai 2012 - 22:01

Salut à tous!
peut-être un peu en retard...
tous d'abord la restauration d'un soufflet d'harmonium, même si elle est moins complexe que celui d'un orgue, est tout de même un travail qui mérite pas mal de connaissances, à défaut d'expériences...
Je ravive le sujet: les peaux ne se collent pas à la colle blanche (même si certains rares facteurs actuels le font pour du neuf, ds le cas d'une restauration, c'est une faute professionnelle, ds un souci éco??? je ne sais pas... scratch )!!!!! Elle colle moins bien, car n'imprègnent pas bien le coté velours de la peau, est très rigide une fois sec, et dans les point de tensions de la peau c'est celle-ci qui casse= à refaire bp plus vite, plus difficile d'application pour une résistance égale sans épaisseurs de colle, ne se fait pas pour une restauration d'un instrument ancien ds le respect de celui-ci, facilité la prochaine restauration (restaurer un soufflet collé à la colle blanche, c'est l'enfer!!!!), si une erreur de collage ou un point à recoller, réajuster, un coup de fer ou d'éponge humide (pas mouillée!!!!) très chaude et hop on en parle plus! Après coller à la colle chaude nécessite un bon coup de main, et une préparation de la colle rigoureuse..
La colle néoprène, ce n'est même pas la peine d'en parler, ça ce colle rien de bon (encore moins la peau qui travaille), et ça ne dure pas longtemps (quelques années au grand max, mais pour les soufflets, quelques jours et en encore) celui qui prêche le contraire est un âne Wink elle peut à la rigueur être utilisé pour certains feutres...

Pour les aines, elle se découpent dans la peau, souvent d'épaisseurs légèrement supérieur à celle des charnières ( 1 ou 2 dixièmes). Et elle est chanfreinée aussi!!!
L'application de l'aine ne se fait pas comme ça: si le plis du soufflet est rentrant (comme souvent), il faudra au moment de coller ouvrir le soufflet en position d'ouverture maximale Quand il est Actionné par la pédale!
Je conseil de bien regarder et de conserver les peaux, au moments de la mise à nue du soufflet.
A rappeler aussi qu'une aine, bien que l'ancien modèle soit proche, se fait sur mesure. Donc il est inutile d'en faire plusieurs d'avance...

Les chanfreins, très important pour joindre plusieurs peaux bout à bout sans avoir de sur-épaisseurs et de mauvaises jonctions (engendrant des fuites, mauvaise solidité de l'ensemble,...). Il permet en sorte d'avoir une et même surface en quelques sortes, et de bien être en contact avec le bois....
La pose de papier extérieur en serra facilité et plus agréable visuellement!

Un bon soufflet est pensé et fait (comme l'ensemble d'ailleurs)cpour durer plusieurs dizaines d'années sans aucun entretiens ni retouches. Il faut se projeter dans l'avenir lointain, pas dans le proche quotidien.

Avant de commencer à ré-encoller (les bois auront été soigneusement griffés), vérifier le présence de fentes dans le bois, sinon le soufflet ne serra pas étanche et risque de se casser à plus ou moins long terme..

Il est je pense possible, de donner juste la soufflerie à un facteur d'orgues, si vous ne vous sentez pas de la faire vous même.. Je peux vous conseiller pour la Bretagne si vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La soufflerie à retaper    Aujourd'hui à 3:53

Revenir en haut Aller en bas
 
La soufflerie à retaper
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je dois à chaque fois retaper le mot de passe!!!
» Soufflerie?
» Guitare qui a besoin de lutherie
» Telecaster Squier
» ZB Custom à restaurer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Fonctionnement et restauration-
Sauter vers: