Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Luc



Masculin Nombre de messages : 114
Age : 56
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Dim 21 Nov 2010 - 17:39

Je comprends bien vos conseils et suis bien compréhensif quant à la tension du ressort.
Par ailleurs est-ce grave si en recuisant le laiton lors du rebouchage, le laiton devient plus mou, puisque de toute façon la partie du poussoir n'appuiera pas sur le laiton mais sur le rebouchage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pubemail.com
clarabella



Masculin Nombre de messages : 155
Age : 51
Localisation : Sud-Landes
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Dim 21 Nov 2010 - 18:01

Quand je dis "plus mou", c'est vraiment trés mou, vous pourrez plier les plaques avec les doigts.

fred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orguedecinema.forumactif.org/
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 581
Age : 25
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Dim 21 Nov 2010 - 19:30

.


Dernière édition par Nicolas le Dim 23 Sep 2012 - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Dim 21 Nov 2010 - 19:42

Vous pouvez également essayer de recharger avec une résine, qui a l'avantage de se polir assez facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
clarabella



Masculin Nombre de messages : 155
Age : 51
Localisation : Sud-Landes
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Dim 21 Nov 2010 - 19:54

excellente idée !

frederic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orguedecinema.forumactif.org/
Luc



Masculin Nombre de messages : 114
Age : 56
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Lun 22 Nov 2010 - 17:26

OUi en effet je vais essayer la résine. J'ai peur que le feutre ne se fasse couper assez rapidement par les pilotes qui font effet de lame de couteau.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pubemail.com
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 581
Age : 25
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Lun 22 Nov 2010 - 21:44

.


Dernière édition par Nicolas le Dim 23 Sep 2012 - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc



Masculin Nombre de messages : 114
Age : 56
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Mer 24 Nov 2010 - 9:14

Oui bien sur je parlais des poussoirs Wink et non des pilotes qui eux n'ont à peine marqué le dessous des plaques en laiton.
Mais bon, je vais réfléchir encore car ces pièces ne sont pas encore prêtes d'être remontées, et peut être qu'une autre solution que la résine se présentera.
Les poussoirs attaqueront sans doute aussi la résine et une fois marquée elle opposera peut être une résistance plus importante que le laiton dans l'état actuel.
C'est vrai que l'appareil ne sera pas non plus utilisé de façon intensive et que je serai très certainement plus usé que la résine No
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pubemail.com
Luc



Masculin Nombre de messages : 114
Age : 56
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Dim 5 Déc 2010 - 9:42

Bonjour,
Est-ce grave docteur ? Le bois s'est fendu à plusieurs en droits entre différents trous. Faut il les reboucher obligatoirement oubien les soupapes peuvent-elles être suffisantes ??


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pubemail.com
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 581
Age : 25
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Dim 5 Déc 2010 - 13:55

Bonjour Luc, effectivement ce n'est pas une bonne nouvelle ce que vous nous montrez là. C'est la pire chose qui puisse arriver sur un harmonium. Ce sont les restaurations où le sommier est fendu qui sont généralement les plus coûteuses: Il faut effectivement reboucher les fentes du bois une par une ce qui est très long. Parfois il s'agit seulement de craquelures et l'instrument continu quand même à fonctionner... Il faudra voir le résultat.


Dernière édition par Nicolas le Dim 23 Sep 2012 - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc



Masculin Nombre de messages : 114
Age : 56
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Dim 5 Déc 2010 - 16:44

OK!! ce n'est pas tout à fait la réponse que j'attendais! me dire que cela ne posais aucun problème aurait été plus courtois Nicols, je suis déçu de votre part Crying or Very sad
Bon allez il n'y en a pas trop à faire. Simplement je ne me vois pas le faire à la pâte à bois. Est-il envisageable d'utiliser des produits à polymérisation style résine ou joints silicone ?
Oubien un produit que je pourrais injecter à la seringue ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pubemail.com
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 581
Age : 25
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Dim 5 Déc 2010 - 18:09

J'aurais aimé que cela ne pose aucun problème, j'ai été déçu pour vous Sad

Pour le matériau à utiliser, je ne sais pas quoi vous répondre, quelqu'un d'autre vous répondra mieux que moi.


Dernière édition par Nicolas le Dim 23 Sep 2012 - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry71



Masculin Nombre de messages : 91
Age : 51
Localisation : Le Creusot
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Dim 5 Déc 2010 - 18:45

en fouillant sur le forum vous devriez trouver des indications... je crois que le sujet a été déjà abordé... j'ai pas trop le temps de chercher ce soir désolé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DGW



Masculin Nombre de messages : 204
Age : 74
Localisation : Lasalle en Cévennes
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Dim 5 Déc 2010 - 19:00

Je suis certainement un iconoclaste, mais moi je rebouche avec de la colle bi-composant mêlée à de la sciure de bois très fine (sciure de ponçage).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.organologie.eu
Bastien Milanese
Admin


Masculin Nombre de messages : 1299
Age : 31
Localisation : Val d'Oise + Ariège
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Dim 5 Déc 2010 - 19:16

La fissure du sommier est une des choses qui fait réellement réfléchir avant d'acquérir un instrument pour la restauration. Il faut en général que l'instrument en vaille la peine.
Effectivement, il faudra y passer le temps.
Personnellement, c'est peut-être en ce rares occasion que j'utiliserai des composants plus "actuels", comme le suggère DGW. Je crains que la pâte à bois soit un peu juste. Si le sommier ne bouge pas, elle pourra suffire. si le bois semble céder, effectivement la colle bi-composant, très puissante, sera peut-être plus adaptée. Mais attendons d'autres avis.
Il me semble effectivement qu'il y a déjà eu réparation de ce genre de cas. Chez Olivier me semble-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/bastien-milanese
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Dim 5 Déc 2010 - 19:46

J'ai retapé il y a quelques temps un petit Balthazar-Florence pour une élève, dont les espaces entre les débouchés étaient fendus sur toute la largeur du sommier... J'ai percé à profondeur du dessus de la table et planté des tourillons encollés. Après séchage, j'ai raboté à fleur et poncé... Un boulot énorme pour ce petite 1 jeux ½...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Mathieu



Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 38
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Dim 5 Déc 2010 - 19:54

Je crois que "les règles de l'art" imposeraient un flipotage. C'est ce qui se fait pour les orgues (et manifestement pour les pianos aussi). Maintenant, c'est quand même du boulot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clarabella



Masculin Nombre de messages : 155
Age : 51
Localisation : Sud-Landes
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Dim 5 Déc 2010 - 20:02

Dans les règles de l'art, voici la méthode :

On flipote les deux cotés du sommier (c'est à dire qu'on insère avec de la colle une petite languette de bois dans la fente des deux cotés du sommier).
On affleure sur les deux cotés du sommier et à l'intérieur des trous.
Si le sommier est trés épais, il faut en plus coller verticalement sur la fente, à l'intérieur de chaque trou un petit bout de parchemin.

Demontage complet obligatoire.

La difficulté avec les tourillons, c'est que l'on se trouve pour affleurer avec du bois de bout au milieu du bois de fil...

La réparation est normalement définitive car les fentes sont causées par l'utilisation d'un bois insuffisamment sec lors de la fabrication du sommier.

frédéric

EDIT : doublé par mathieu Sleep , mais vous avez la méthode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orguedecinema.forumactif.org/
Luc



Masculin Nombre de messages : 114
Age : 56
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Lun 6 Déc 2010 - 8:06

Bien bien bien......
Donc si je comprend bien ce défaut provient d'un bois non suffisamment sec à la fabrication. Ma première option (légitime) serait de retourner l'instrument au fabricant et de réclamer l'échange pur et simple. Mais je ne suis pas un client ch.... Alors je vais me débrouiller?
Pour le flipotage, on va attendre un peu. Cela n'est pas à ma portée.
En revanche j'aimerai avoir plus de précisions sur la technique des tourillons d'Olivier (des photos si possible).
La table n'est pas fendue sur toute son épaisseur et je me dis que les fentes ne risquent plus de s'agrandir. Par ailleurs j'imagine que de nouvelles fentes ailleurs ne devraient pas apparaitre.
Au bout du compte ce problème de fentes concerne t-il plus un problème d'étanchéité ou de robustesse de la table ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pubemail.com
Bastien Milanese
Admin


Masculin Nombre de messages : 1299
Age : 31
Localisation : Val d'Oise + Ariège
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Lun 6 Déc 2010 - 8:32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/bastien-milanese
Dominique Lavabre



Masculin Nombre de messages : 350
Age : 70
Localisation : Miremont (sud de Toulouse)
Date d'inscription : 05/09/2010

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Lun 6 Déc 2010 - 21:45

C'est l'étanchéité qui est en cause, plus que la robustesse.
Le risque principal, si ces fissures ne sont pas réparées, c'est que plusieurs notes jouent simultanément sans qu'on le leur demande.

Comme l'a dit Bastien, c'est un des problèmes les plus ennuyeux.

S'il n'y a que quelques rares fissures (mais cela ne semble pas le cas d'après vos photos), le flipotage, comme l'a indiqué Clarabella, est bien sûr la meilleure solution. Je pense comme lui que le tourillonnage posera rapidement des problèmes à cause de la différence d'orientation des fibres.
Le colmatage avec du "ToutPrêt" spécial trous et fissures peut être une solution relativement acceptable en un premier temps (mais sera-t-elle durable ?). Il vaut mieux dans ce cas élargir légèrement la fissure, par exemple avec une petite fraise pointue, afin que l'enduit pénètre bien profondément.

Personnellement, quand j'ai rencontré ce problème, le nombre de fissures était tellement important que j'ai déclaré l'instrument irrécupérable... avec mes petits moyens !

Bon courage quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Mar 7 Déc 2010 - 7:13

Autre solution, plus durable, pour experts en usinage uniquement : refaire toute la table supérieure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
clarabella



Masculin Nombre de messages : 155
Age : 51
Localisation : Sud-Landes
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Mar 7 Déc 2010 - 10:58

Plus durable, je ne pense pas.
Une table flipotée bougera peu par rapport à une table neuve qui aura moins de chance d'être stable vu les conditions actuelles de production du bois de menuiserie.
On peut aussi refaire la table en marine, mais on ne parle plus de restauration...

Maintenant, si j'avais à construire un harmonium, ça serait marine et medium assurément.

frederic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orguedecinema.forumactif.org/
Mathieu



Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 38
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Mar 7 Déc 2010 - 12:22

Le flipotage semble un investissement sûr, même si ce doit être un peu technique, surtout au début. Mais à mon avis ça vaut le coup de prendre le temps, de faire des essais auparavant sur des bouts de bois-témoins...
J'ai jeté un œil, et il se vend des cales à flipot de diverses tailles sur internet, ce qui peut aider. Si le temps n'est pas une contrainte, autant apprendre à maîtriser une nouvelle technique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Mar 7 Déc 2010 - 14:37

En construction neuve, la bakélite pourrait être intéressante. Comme elle est une résine sur une multi-trame tissée, d'un seul tenant, elle permettrait de constituer des pièces assez grandes sans être soumise à des déformations. Elle s'usine très bien en plus. Mais son inconvénient est d'être lourde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain   Aujourd'hui à 18:28

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'attaque du Rodolphe Fils & Debain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [FILM D'HORREUR] Chucky a un fils !
» CHARTER "Fils des Loups (1984)
» les fils de sammy
» Archiduc Rodolphe de Habsbourg
» Qui veut épouser mon fils ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Fonctionnement et restauration-
Sauter vers: