Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Harmonium sans frontières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
debain51



Masculin Nombre de messages : 116
Age : 48
Localisation : Champagne-Ardenne
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Harmonium sans frontières   Sam 12 Fév 2011 - 23:01

A la lecture de la remarque du vendeur d'un Mustel répugnant à laisser partir son instrument outre-Atlantique, je m'interroge sur l'engouement à l'étranger concernant les harmoniums d'art ou de salon.

Anticipant l'arrêt pour relevage de l'orgue sur lequel je joue, je me uis mis en quête d'un harmonium pouvant le remplacer et pouvant à terme lui donner la réplique comme instrument de choeur. Le résultat des courses fut le suivant :
- Harmonium Alexandre de 2 claviers d'un paroisse de Reims : vendu en 10 jours 1000 euros à un italien
- Harmonium Alexandre de salon de 4 jeux et demi : vendu en 5 jours à un italien pour 450 euros
- HArmonium de salon Christophe et Etienne dans la région d'Orléans (7 jeux !) : vendu en 4 jours 500 euros à un allemand qui l'a emporté sur un italien et sur moi.
Le formum faisait récemment état d'un Alexandre de concert, certes en état très moyen mais vendu 450 euros à un hollandais.

Tout ceci dans des délais record à chaque fois. Certes, les Mustel sont connus en Allemagne et au Royaume-Uni, de même que les Alexandre et Debain sont connus en Italie, car ces maisons avaient respectivement des représentants dans ces pays.

Mais aujourd'hui, quelle est la raison qui motive cet attrait pour nos de nos harmoniums les plus remarquables et leur départ accéléré?

S'agit-il d'une fièvre de collectionneurs d'instruments ou bien ces harmoniums connaissent-ils une activité culturelle à la faveur de la redécouverte du répertoire soliste ou de chambre qui leur est propre ?

Il est dommage que l'engouement ne soit pas (encore) perceptible en France car au rythme où vont les choses, les plus belles pièces auront vite disparu au gré des successions et des rénovations des d'églises et leur cortège de déblaiements.

Pour finir sur une note optimiste, il faut observer le nombre croissant de membres de ce forum mais aussi noter que lors de présentation d'harmonium ou de concerts, beaucoup de gens, notamment les plus jeunes, découvrent l'instrument pour ce qu'il est, sans le préjugé de "pompe à cantique" qu'il n'ont d'ailleurs jamais entendue.

Merci pour votre éclairage !

Debain 51
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Harmonium sans frontières   Dim 13 Fév 2011 - 6:37

J'ai l'impression qu'il s'agit surtout d'une fièvre de collectionneurs, car je n'ai pas l'impression que les parutions discographiques soient plus importantes. La chose qui m'interpèle le plus est la "collection inactive". Pour le moment j'ai trois instruments (un Pédalion aspirant à deux claviers et pédalier de 7 jeux ; un Kasriel de 4 jeux ½ ; un kunstharmonium Mannborg à deux claviers de 9 jeux) que j'utilise très régulièrement. A quoi bon avoir 15 ou 20 instruments? Pire encore, avoir un harmonium de salon juste comme un trophée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Harmonium sans frontières   Dim 13 Fév 2011 - 11:35

Bonjour,

Je me sens un peu visé, en toute amitié, par les propos d'Olivier.

Il est évident que je ne peux pas jouer tous les harmoniums de ma collection quotidiennement, surtout avec mon niveau limité.

J'avais expliqué sur ce forum le but de ma démarche : bien sûr il y a le plaisir égoïste du collectionneur, mais je compte bien, lorsqu'ils seront tous remis en état, organiser des expositions-concerts pour faire découvrir au plus grand nombre cet instrument et son histoire. Je pense notamment à des classes de découverte en école primaire (ce doit être mes vingt années d'interventions musicales dans les écoles qui m' y ont fait penser).

Et puis tant qu'ils sont chez moi, ils ne partent pas à l'étranger.

Une association que je ne connaissais pas et dont le but est de visiter des orgues, m'a contacté pour venir voir et jouer les sept harmoniums qui sont en état pour l'instant. Rendez-vous est pris le 20 mars prochain.

Lorsque j'aurai disparu (le plus tard possible !) je lèguerai cette collection à une collectivité ou à une paroisse à condition qu'elle ne soit jamais éparpillée.

Cordialement,

Jean-François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Harmonium sans frontières   Dim 13 Fév 2011 - 16:10

Non, je ne vous visais pas, vous avez déjà expliqué votre démarche, qui est tout à fait louable. C'est l'idée de la "collection vivante", sous-tendue par une idée musicale et pédagogique, qui est très bonne à mon avis.

Ce que je trouve regrettable est la constitution de collections de 20 et plus d'instruments, qu'il est impossible de jouer régulièrement (voire d'entretenir — dixit Joris Verdin lui-même) ou qui ne sont pas accessibles aux intéressés sans location ou droit d'entrée. Un autre problème vient du fait qu'on n'a comme seule solution que de jouer des instruments "d'époque" puisqu'on ne construit plus d'harmoniums aujourd'hui (pourtant ce serait un créneau à saisir pour la moribonde facture d'orgue française).

Ce problème est comme le serpent qui se mord la queue... Il faut conserver, entretenir, mais sans accaparer ni fermer.

Pour ma part, je n'irai jamais au-delà de instruments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Mathieu



Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 38
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Harmonium sans frontières   Dim 13 Fév 2011 - 17:25

En effet, vu le petit nombre d'amateurs capable de prodiguer abri et soins aux harmoniums (quels qu'ils soient), c'est une bonne chose d'en avoir plusieurs et de les choyer. Il est peu probable que la mode revienne au point que l'on s'arrache les instruments normaux. Quant aux instruments d'art, c'est un autre problème.

Par contre la collection tentaculaire qui immobilise les instruments sans les restaurer ni les jouer... C'est nettement plus problématique, s'il n'y a pas une politique d'accès, de mise en valeur, etc. qui l'accompagne.
Sans même chercher des noises aux particuliers français ou étrangers, il me semble que le musée de la musique à la Vilette a acheté il y a une dizaine d'année un des très rares Mustel à trois claviers, et qu'à ce jour, il est dans les réserves du musée. Une rapide (trop ?) recherche sur le catalogue en ligne du musée ne donne accès qu'à quelques rares modèles de voyages sympathiques, certes, mais pas très exaltants...

Il y a là beaucoup de pistes de réflexion... mais reconnaissons que la tenue de ce forum et les informations qui y circulent aident les amateurs à mieux gérer l'entretien et la remise en état/restauration des instruments qu'ils récupèrent, et permet à bien des gens de découvrir ce monde assez secret et mal connu, ce qui est déjà un grand pas en avant. (Transition habile vers le dernier fil de cette rubrique, où on nous présente un Kasriel vraisemblablement aspirant, sans doute digne d'intérêt !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clarabella



Masculin Nombre de messages : 155
Age : 51
Localisation : Sud-Landes
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Harmonium sans frontières   Dim 13 Fév 2011 - 18:13

Olivier Schmitt a écrit:
Pour ma part, je n'irai jamais au-delà de instruments.

????????????????????????????

On appelle ça un "acte manqué" Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz

Frederic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orguedecinema.forumactif.org/
escolore



Nombre de messages : 337
Age : 71
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Harmonium sans frontières   Dim 13 Fév 2011 - 21:46

Il y a sans doute beaucoup à apprendre de la comparaison dans un même lieu d'instruments à anches libres qui ne sont jamais standardisés. Si on ne peut les jouer simultanément pour nombre de raisons, on peut toujours le faire successivement. On peut constater par exemple que l'harmonium d'art est assez peu propice au déchiffrage ou encore que plusieurs instruments du même facteur sonnent très différemment. On peut remarquer que certains instruments sont très fiables alors que d'autres présentent très souvent des problèmes mécaniques dus sans doute à une construction moins soignée.
De plus, la conservation d'instruments variés et plus ou moins nombreux est une source d'informations techniques pour qui veut approfondir la connaissance de l'harmonium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck Lechêne



Nombre de messages : 111
Age : 50
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Harmonium sans frontières   Dim 13 Fév 2011 - 21:59

J'ai eu la visite l'an dernier d'un organiste espagnol ; il venait tout spécialement en France en prospection afin d'y acheter un bel harmonium français. Il comptait ouvrir une classe d'harmonium au conservatoire de Gérone en Catalogne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Harmonium sans frontières   Dim 13 Fév 2011 - 22:24

Je n'irai pas au-delà de 4 instruments (j'avais débranché le pavé numérique...), parce que je n'ai pas les moyens, parce que je n'ai pas la place et parce que ma fille et ma compagne sont plus précieuses que tous les harmoniums du monde.

Bref, tout cela me fait toujours revenir au même constat, il faudrait reconstruire à neuf, des copies d'harmoniums de salon et d'harmoniums d'art.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Franck Lechêne



Nombre de messages : 111
Age : 50
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Harmonium sans frontières   Dim 13 Fév 2011 - 22:36

Citation :
Je n'irai pas au-delà de 4 instruments
Oui oui oui, je disais ça aussi... Mais l'occasion fait le larron !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
debain51



Masculin Nombre de messages : 116
Age : 48
Localisation : Champagne-Ardenne
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: facteurs célèbres ?   Dim 13 Fév 2011 - 22:57

Beaucoup d'entre nous sont d'ailleurs tombés dedans par attendrissement au détour d'un instrument abandonné. On met le nez de dans et on n'en sort pas! Passé le hasard du premier, instrument on découvre la diversité des harmoniums, et là ça se gâte car on commence à chercher le SIEN. On est loin de la collection dormante.

Pour revenir au sujet, je me demandais si l'harmonium français ne bénéficiait pas de son prestige. En effet, si, en France, il a connu ses lettres de noblesse dans les salons du XIXème siècle, il a été supplanté très tôt par le piano. Nombre d'instruments de salon on d'ailleurs connu une seconde vie dans les églises à la suite d'un don à la paroisse. Ce ne fut pas le cas dans les pays anglo saxons où le reed organ fut très répandu dans les foyers , même modestes, et y est resté.
Il semble que les organistes étrangers aient un regard envieux sur des noms qui portent encore un certain prestige : Alexandre, Mustel et dans une moindre mesure hors de l'hexagone Debain.
De même, les compositeurs romantiques français sont joués au delà du répertoire qu'un entend en France. Je me demandais si le courant historisant qui touche la musique romantique avec le retour aux instruments d'époque, n'était pas une explication. Il y a d'ailleurs des bibliothèques à fouiller en France pour retrouver les instrumentations d'origine et des pistes pour redynamiser l'instrument.

Il est cependant dommage de constater que peu de conservatoires ou de salle de musique disposent d'un harmonium, a fortiori en état...


Des initiatives comme celle de Jean-François sont sans doute des pédagogies à suivre. Je me souviens d'une classe de présentation avec Joris Verdin à Orléans. Les organistes présents ont découvert des possibilités qu'ils ne soupçonnaient pas et les plus jeunes ont carrément découvert l'instrument avec un intérêt étonnant. Pour ma part, je prépare une présentation dans le cadre des prochaines journées du patrimoine. Avec u autre amateur de la région, nous envisageons de regrouper plusieurs de nos instruments pour l'occasion et de et peut-être de les associer avec d'autre instrumentistes (flûtiste, violoniste et contrebassiste). Gageons que nous toucherons peut-être d'autres harmoniophiles potentiels. Avez-vous des expériences en la matière?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Harmonium sans frontières   Lun 14 Fév 2011 - 6:39

Frédéric Mayeur et moi avons donné il y a deux ans un concert dans une église rurale non loin de Boulay (57) qui dispose d'un orgue Dalstein-Hærpfer des années 1910. J'ai ramené mon Kasriel et nous avons fait un "programme croisé", lui avec des pièces de Gigout et Pierné à l'orgue, moi avec les Intarsien de Karg-Elert. Un diaporama proprosait des représentations de tableaux impressionnistes en rapport avec le climat et le titre des pièces. A la fin, nous avons donné le Grand chœur dialogué de Gigout en duo orgue/harmonium.

Succès inattendu et intérêt bienveillant du public "qui n'avait jamais entendu un harmonium comme ça" (pourtant ce n'est qu'un Kasriel 4 jeux ½).

J'ai fait une conférence-concert sur l'harmonium à l'église de Beauregard (Thionville) sur un médiophone Dumont-Lelièvre de 6 jeux ½ avec les Intarsien. Là encore, le public était surpris des sonorités et des possibilités expressives de l'instrument.

Récemment, en décembre, un concert de Noël à Moyeuvre-Grande (57) avec soprano et harmonium. Mon Kasriel s'est révélé un excellent instrument d'accompagnement et un soliste plutôt convaincant dans cette grande église.

En Avril, concert avec la même soprano, peut-être avec un autre harmonium à Marly (57) dans un programme de musique sous le 2d Empire (Bizet, Franck, Gounod, Guilmant, Saint-Saëns) dans le cadre des auditions du conservatoire municipal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harmonium sans frontières   Aujourd'hui à 3:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Harmonium sans frontières
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeux sans frontières
» Barbarie sans frontières.
» "Un génie sans frontières : Michael Jackson" - Colloque à Chicago
» Harmonium
» [Rumeur] Tokio Hotel sur Sans Interdit NRJ en septembre ou octobre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Discussion générale-
Sauter vers: