Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Concertal Mustel : n° 2627-1314

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 581
Age : 26
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: Concertal Mustel : n° 2627-1314    Jeu 7 Avr 2016 - 6:17

Ces informations étaient inscrites à l'intérieur de mon Concertal.

Merci Emmanuel, en effet il doit s'agir des frères Coupleux.

C'est une erreur de lecture de ma part, à cause de l'écriture de l'époque : j'ai confondu le "n" avec le "u" et le "y" avec le "x".

Apparemment ils ont vendu énormément de pianola, il ne serait donc pas étonnant qu'ils aient également vendu des Concertals.

Savez-vous si les archives de cette maison sont conservées et sont toujours accessibles?

Voici ce que l'on peut lire sur le net, concernant cette maison :

"La maison Coupleux voit le jour à Tourcoing en 1865, sous la forme d'un modeste atelier d'horlogerie. En août 1900, le décès son fondateur Pierre Coupleux laisse ses trois fils aînés seuls maîtres à bord... Portés par l'enthousiasme de leurs vingt ans et fascinés par les techniques nouvellement mises à disposition du divertissement populaire, les frères Coupleux élargissement le domaine de compétence de l'entreprise. Mêlant les savoirs-faire de l'horlogerie et de la facture instrumentale, ils fabriquent des boîtes à musique, des phonographes, des appareils à illusion d'optique et des cinématographes. C'est en équipant les forains montreurs d'images de la région lilloise qu'ils participent aux débuts du cinéma. Les Coupleux imaginent un gigantesque carrousel faisant circuler à fleur d'eau des wagons futuristes en créant l'illusion d'une immersion réelle. C'est le "clou" de l'exposition internationale des industries textiles qui se tient à Tourcoing en 1906. Une attraction qui laisse plus de souvenirs aux Tourquennois que l'exposition elle-même. Une seconde boutique ouvre en 1908 à Lille, dans la très luxueuse rue Esquermoise. L'entreprise dispose alors du monopole d'un piano mécanique importé des Etats-Unis qui fait fureur dans la bourgeoisie aisée : le pianola. Au lendemain de la Grande Guerre, ils créent à Tourcoing la première usine de pianos de la région. L'usine produit aussi des orgues à tuyaux destinés aux paroisses reconstruisant leurs églises. Une publicité omniprésente, "à l'américaine", va leur apporter le succès : encarts dans la presse, publications musicales de la maison Coupleux, concerts à travers le monde. En plus de salles de concert, les Coupleux disposent de leur propre station de Radio dès 1923 ! L'autre visage de la maison Coupleux, jusque-ici ignoré du public, ce sont les dizaines de brevets d'inventions déposés par Éloi Coupleux dans le domaine des applications sonores de l'électricité. De son association avec Armand Givelet naîtra à Tourcoing le premier orgue électronique de l'Histoire. Un pas de géant..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Concertal Mustel : n° 2627-1314
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Harmonium-pédalier 2 claviers MUSTEL
» Harmonium Mustel
» Le célesta
» Alexandre Guilmant
» Porcieu ...Help

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Présentations d'instruments-
Sauter vers: