Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 MUSTEL N°) 361

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: MUSTEL N°) 361   Sam 10 Déc 2011 - 21:29

Bonjour,
Comme promis voici le récit de la remise en état d'un Harmonium Mustel acquis en Août dernier à coté de mon lieu de vacances. Cette acquisition n'était pas prévue d'autant que ce modèle fait double emploi avec un autre N°) 2 du catalogue de 1896 que j'avais déjà. Mais comme on dit : l'occasion fait le larron !

1) Enlèvement de l'instrument : un petit souvenir de vacances dans la voiture :



2) Un fois chez moi, je fais l'état des lieux : Le meuble très encrassé est assez abîmé, avec de nombreux coups, il manque des moulures, des baquettes sont fendues, certaines parties ont été attaqués par les insectes. L'horrible pupitre n'est pas d'origine.
Par contre bonne surprise, musicalement tout semble fonctionner , l'accord général est très satisfaisant et les sonorités sont à tomber !





3) Démontage complet de l'instrument :



4) Traitement contre les xylophages :



5) Reconstitution des moulures manquantes, ponçage intégral :



6) Vernissage au tampon avec bouche pores à la ponce de soie :



7) Remise en place du bloc soufflerie (aucune fuite détectée) :



Cool Fixation des pédales et des bielles, puis pose de la table des registres :



9) Le sommier, une merveille d'ébénisterie, avec la signature de Mustel (encore en vie lors de la fabrication de ce modèle) est installé :







10) Brossage et remontage des soupapes avant puis remise en place de la plaque de protection :



11) Remise en place du châssis clavier, brossage des soupapes arrière, nettoyage et remontage des touches :



12) Installation du bloc barre de registres/châssis métaphone, nettoyage et remise en place des tirants de registres avec remplacement des feutres des pommettes :



13) Nettoyage et fixation de la quincaillerie (poignées, charnières piano ...) :



14) Installation du couvercle en trois parties :



15) J'ai enfin trouvé du velours vert ans l'esprit de celui d'origine, je peux recouvrir et installer les pédales, les genouillères et le châssis de forté :





16) Ca y est, c'est fini !



Essai : Quelques anches muettes qu'il a fallu juste débloquer, certainement à cause de plusieurs décennies d'inutilisation.

Sonorités merveilleuses, un peu confidentielles, instrument sûrement destiné à un salon plutôt qu'à une église.

Il me reste deux petites moulures sur chaque coté de l'élément central et fixe du couvercle à refaire au modèle. C'est un oubli.

Il s'agit du N°) 2 du catalogue de 1896, modèle de 6 jeux, 7 rangs d'anches, caisse forme pupitre, métaphone, mais malheureusement sans prolongement.

Son numéro de série 361 le situe en 1882/1883

A bientôt.


Dernière édition par Jean-François GERVAIS le Lun 12 Déc 2011 - 9:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastien Milanese
Admin


Masculin Nombre de messages : 1299
Age : 31
Localisation : Val d'Oise + Ariège
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: MUSTEL N°) 361   Sam 10 Déc 2011 - 21:31

Mustel, le luxe tranquille.

Quels doigts d'or que vous avez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/bastien-milanese
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: MUSTEL N°) 361   Sam 10 Déc 2011 - 21:56

Merci, mais je n'ai pas des doigts d'or d'organiste comme vous ou encore Olivier, Emmanuel et bien d'autres sur ce forum.
Pour revenir à cet harmonium, il me reste quelques petits problèmes à solutionner :
-Bien que l'instrument ne manque pas de vent, le soufflet de réserve se remplit aisément, une peau anti-retour ne se plaque pas complètement quand on sollicite la pompe coté dessus. Ca m'énerve d'entendre ce vent précieux s'échapper. Twisted Evil
Je vais essayer d'y remédier sans devoir tout redémonter. On doit pouvoir dévisser la plaque qui contient ces soupapes par dessous.
-Les petites planchettes d'annulation de percussion ont du mal à descendre par gravité. La percussion reste enclenchée même registre fermé.
-Bien que nettoyé et verni, le pupitre n'est pas d'origine et jure un peu par rapport à la classe esthétique du reste du meuble.
A chaque jour suffit sa peine, je verrai tout cela plus tard.


Dernière édition par Jean-François GERVAIS le Dim 11 Déc 2011 - 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu



Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 38
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: MUSTEL N°) 361   Dim 11 Déc 2011 - 14:56

Eh bien, en tant que souvenir de vacances, ça vaut mieux qu'un coquillage peint !

Bravo pour cette remise en état et la sauvegarde d'un si bel instrument !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: MUSTEL N°) 361   Dim 11 Déc 2011 - 15:33

Mais quel est ce frimeur qui prétend pouvoir choisir la couleur du Mustel qu'il va utiliser ? Rolling Eyes



Plus sérieusement, l'acquisition de ce deuxième Mustel n'était pas dans mes projets, surtout un modèle semblable au premier, c'est le hasard qui a fait que...
Maintenant qu'il est là et remis en état, il rejoint les autres sans aucune idée spéculative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu



Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 38
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: MUSTEL N°) 361   Dim 11 Déc 2011 - 15:45

Y a-t-il des différences techniques/sonores notables entre ces deux modèles ? (à part la couleur des velours...)
Ce serait intéressant, puisque vous les avez côte à côte de comparer en regard de leurs années de production.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: MUSTEL N°) 361   Dim 11 Déc 2011 - 16:53

Voici les différences trouvées lors d'un premier essai comparatif :

-Diapason : 438' pour le 361 et 439' pour le 1182

-Puissance sonore : Le 361 de 1883 est beaucoup plus doux, voir confidentiel que le 1182 de 1903 qui lui est beaucoup plus généreux.
J'ai cru tout d'abord que c'était dû au problème d'une peau anti-retour de la pompe droite qui n'est pas étanche à 100%, mais puisque le soufflet de réserve se remplit bien, je ne pense pas que cela en soit la cause. Même en mode expression, le niveau du tutti est limité.
Ceci-dit, pour une utilisation en salon, c'est largement suffisant.

-Les timbres : bien sûr magnifiques dans les deux modèles. Avec le 1182, je croyais avoir le summum dans l'onctuosité, la finesse et bien le 361, à mon sens, tout cela est très subjectif, est encore plus suave, limpide (difficile de trouver des adjectifs pour décrire ces sensations sonores)
Cette subtilité fait oublié le coté intimiste du niveau sonore, peut-être que tout cela est lié.
Toujours concernant le 361, la voix céleste est merveilleuse surtout depuis que je l'utilise avec le registre musette ou clarinette pour équilibrer le dessus avec le bourdon dans les basses. On obtient alors un jeu à battements de trois rangs.
C'est Olivier, que je remercie au passage, qui m'a donné ces judicieux conseils.

N'hésitez pas à me demander d'autres précisions. De toute façon, je crois que je vais être obligé de le redémonter, je viens de m'apercevoir que le forté expressif est paresseux, il faut que je vérifie tout le cheminement du bloc soufflerie. J'ai peut-être été un peu rapide dans le remontage et pas assez méticuleux dans les vérifications successives.

Cordialement,

Jean-François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
debain51



Masculin Nombre de messages : 116
Age : 48
Localisation : Champagne-Ardenne
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: MUSTEL N°) 361   Jeu 15 Déc 2011 - 23:26

Félicitation pour cette acquisition mais aussi pour sa superbe restauration.

La description sonore que vous relatez est très intéressante. Ceci nous montre que malgré une production assez standardisée (à relativiser chez Mustel) on échappe à un résultat en série et que les instruments selon les périodes offrent des caractères évolutifs. Il reste bien sûr des traits caractéristiques mais cela nous offre aussi un intérêt supplémentaire et d'aiguiser notre écoute.

bon courage pour les prochaines restaurations, notamment celle de votre dernier Alexandre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: MUSTEL N°) 361   Jeu 15 Déc 2011 - 23:46

Merci pour les compliments.
J'attaque la remise en état du mastodonte en janvier.
J'espère que je m'en sortirai, je n'ai encore jamais travaillé sur un deux claviers.
Première étape : le démontage, non seulement pour la remise en état mais aussi pour l'installer dans la pièce dédiée aux Alexandre. Il ne passe pas par l'intérieur du jardin, trop large, il faudra lui faire faire le mur par dessus la haie de la clôture. Le meuble doit donc être entièrement vidé pour pouvoir le soulever. Rolling Eyes
Heureusement qu'il y a quatre poignées et que j'ai quatre voisins adorables (et costauds)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastien Milanese
Admin


Masculin Nombre de messages : 1299
Age : 31
Localisation : Val d'Oise + Ariège
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: MUSTEL N°) 361   Mar 18 Déc 2012 - 20:10

Et voilà la suite de ma visite chez Jean-François...
Je ne sais lequel des deux Mustel je préfère. Celui de 1902, net dans sa façon de sonner, aux sonorités parfaitement pleines et rondes, à l'attaque précise, mais finalement un peu froid, ou bien celui-ci : moins extraverti, plus opaque, mais finalement au son étonnamment projeté, plus poétique peu être... Comme le dit Jean-François, il est bien impossible de décrire tout cela avec des mots... Il sera plus facile de juger lorsque l'instrument sera pleinement fonctionnel. Vous entendrez notamment que le vent manque (problème classique de soupapes d'admission fatiguées et devenues fainéantes).







La petite improvisation traditionnelle :
à écouter ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/bastien-milanese
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MUSTEL N°) 361   Aujourd'hui à 20:10

Revenir en haut Aller en bas
 
MUSTEL N°) 361
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harmonium-pédalier 2 claviers MUSTEL
» Le célesta
» Alexandre Guilmant
» Vend tete Peavey Vypyr 120watts + Pedalier Sanpera 2
» Harmonium Mustel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Présentations d'instruments-
Sauter vers: