Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 tempérament irrégulier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dominique Lavabre



Masculin Nombre de messages : 350
Age : 70
Localisation : Miremont (sud de Toulouse)
Date d'inscription : 05/09/2010

MessageSujet: tempérament irrégulier   Sam 7 Jan 2012 - 10:38

Une question aux spécialistes :

Y a-t-il eu des harmoniums accordés avec un tempérament non égal, en particulier au tout début de leur fabrication ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmanuel



Nombre de messages : 399
Age : 62
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: tempérament irrégulier   Sam 7 Jan 2012 - 11:22

Dans mes souvenirs (il faut retrouver la source, mais je me demande si ce n'est pas la thèse de M. Dieterelen), le Poïkilorgue aurait eu un tempérament inégal. Les quelques oeuvres écrites spécifiquement pour lui sonnant bien alors qu'une autre oeuvre produisait une sensation curieuse. Les acousticiens du LAM auraient confirmé le tempérament inégal. Désolé Dominique pour ces conditionnels...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: tempérament irrégulier   Sam 7 Jan 2012 - 11:33

L'orgue de la basilique de Saint-Denis présentait également à l'origine un tempérament non égal, il est possible que ce tempérament a été utilisé pour l'accord des Poïkilorgues.

Ensuite sur certains harmoniums, en particulier les Dumont-Lelièvre, on trouve d'assez importantes différences de diapason d'un jeu à l'autre, mais comme cela se produit sur bon nombre d'instruments, cela émanerait d'une réelle volonté acoustique. Aujourd'hui cela nous paraît assez choquant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
escolore



Nombre de messages : 337
Age : 71
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: tempérament irrégulier   Sam 7 Jan 2012 - 12:03

Dans notre collection des "amis d'Escolore" nous conservons un Baudet dont le tempérament est inégal. Sur cet instrument, on n'est pas invité à moduler constamment mais on se trouve bien dans une tonalité donnée (p. ex. Ré majeur).

Et pourtant ce Baudet est transpositeur


Dernière édition par escolore le Mar 17 Jan 2012 - 8:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlainJ



Masculin Nombre de messages : 10
Age : 49
Localisation : Paron (89)
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: tempérament irrégulier   Sam 7 Jan 2012 - 14:45

Le tempérament inégal (même légèrement inégal) est très peu compatible avec les transpositeurs, car par exemple avec une transposition +4, la gamme de do majeur (souvent référence pour les tempéraments) « tomberait » sur fa# M, et la quinte du loup serait très "visible". L'accompagnement liturgique serait très inconfortable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DGW



Masculin Nombre de messages : 204
Age : 74
Localisation : Lasalle en Cévennes
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: tempérament irrégulier   Sam 7 Jan 2012 - 15:51

... Pour l'orgue de Saint-Denis:

"En remettant les oreilles bien droites et perpendiculaires aux bouches, on a constaté, dès le début de la mise en harmonie de l'orgue, dans la deuxième octave de la Montre de 8 pieds notamment, un tempérament inégal très doux caractérisé par une tierce Do-Mi pure et les trois tierces Ré-Fa#, Fa-La et Sol-Si presques pures. Ce tempérament est le seul qui ait permis de conserver à tous les tuyaux anciens jamais recoupés leur longueur d'origine."

Pour le Poïkilorgue :

"Quelques années avant, un relevé avait été réalisé sur un "Poïkilorgue*", instrument à anches libres ne se désaccordant pas, par définition. On** y a découvert :
7 "bonnes" petites tierces Do>Mi, Ré>Fa#, Fa>La, Mib>Sol, Sol>Si, La>Do#, Sib>Ré.
1 tierce du tempérament égal : Lab>Do.
4 "fausses" tierces : Mi>Lab, Si>Mib, et surtout Do#>Fa et Fa#>Sib.
La fausse quinte, ou quinte du loup, est entre Do# et Lab.
...
* "Poïkilorgue" pourrait signifier "orgue dont l'accord ne varie pas avec la température"
**Michèle CASTELLENGO, chargée de recherche au CNRS."


Le Poïkilorgue en question est celui de Claude Noisette de Crauzat ...

Enfin, en ce qui concerne la pratique de l'accord tempéré égal, elle a mis pas mal de temps à s'établir comme on la connait actuellement, scientifiquement, en partage de 12 demi-tons parfaitement égaux.

On relève particulièrement ce qu'écrit HAMEL dans son encyclopédie de 1849:

Dans le complément écrit de sa main, il précise : "On a généralement adopté ... pour partition, celle par tempérament égal. Ce mode de tempérament, qui parait le plus rationnel, a cependant l'inconvénient de n'admettre aucun intervalle juste ... où l'oreille péniblement affectée par la dureté des tierces puisse se reposer". Il en explique la raison : "... les intervalles de tierce et de quinte, lorsqu'ils sont justes, produisent un son résultant qui est à l'octave ou à la double octave en dessous de la note la plus grave de l'accord d'où il provient. Autant cette consonance est agréable, autant est pénible la sensation causée par des accords dont les intervalles sont altérés ... Dans ce cas les coïncidences des vibrations ne donnent plus la tonique de l'accord générateur mais un son qui s'en éloigne plus ou moins".
Dans le procédé de division de l'octave en trois tierces qu'il nous propose, il fait l'erreur de vouloir que les trois tierces soient toutes de même qualité : ".. elles fassent autant de battements l'une que l'autre et que la dernière ne soit pas plus dure que la première…".
Dans ce cas, seule la tierce centrale aurait la valeur voulue. Le tempérament n'est pas totalement symétrique et par là même quelque peu inégal, en favorisant les bémols.
Cette inégalité a été attestée par deux témoignages concordants, l'un venant d'Italie (Naples 1882), l'autre d'Amérique (Philadelphie 1907).
Hamel le constate d'ailleurs lui même, dans la préface de son encyclopédie : "... nous avons toujours trouvé quelques tons plus favorisés que d'autres".

Ceci nous laisse à penser qu'au XIXe siècle, on pratiquait le tempérament égal de cette manière.

Reste plus qu'à convaincre Laurent PLET de m'accorder le Beaucourt 1853 de Saint-Hippolyte du Fort de cette façon ... c'est pas gagné !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.organologie.eu
Dominique Lavabre



Masculin Nombre de messages : 350
Age : 70
Localisation : Miremont (sud de Toulouse)
Date d'inscription : 05/09/2010

MessageSujet: Re: tempérament irrégulier   Sam 7 Jan 2012 - 17:45


Merci à tous pour vos réponses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: tempérament irrégulier   Aujourd'hui à 8:52

Revenir en haut Aller en bas
 
tempérament irrégulier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le clavier bien tempéré de Bach
» Gioseffo Zarlino
» Ré-accorder un harmo tout neuf
» True Temperament
» la nouvelle théorie des demi-gammes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Discussion générale-
Sauter vers: