Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Restauration (pas rapide...) H CHRISTOPHE ET ETIENNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Killian



Masculin Nombre de messages : 4
Age : 28
Localisation : Drôme provençale
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: Restauration (pas rapide...) H CHRISTOPHE ET ETIENNE   Ven 24 Fév 2012 - 22:33

Bonjour et merci à tous pour la mine d'informations qu'est ce forum.

J'ai découvert cet instrument ( l'Harmonium ) il y a moins de deux ans, je m'en suit procuré un ( Richard & Cie Etrépagny - Eure - Toulouse hors concours 1887 - Membre du jury ) il y a plusieurs mois.
J'ai eu de la chance car il est en excellent état.

Je me suis ensuite renseigné sur l'histoire des harmoniums et voyant qu'une communauté de passionnés "sévissaient" sur ce forum, je me suis pris d'affection pour cet instrument.
Les différentes restaurations présentées ici, m'ont données envie de refaire battre "les anches" d'un harmonium en piteux état.

Cet Harmonium est un "H CHRISTOPHE ET ÉTIENNE " qui était situé à l'origine dans une maison de maître à Lyon ( avant les anciens propriétaires qui sont dans le Vaucluse et que je remercie au passage).

Une plaque sur le bois recouvrant le clavier indique " Clot Fils et Cie - Représentants - LYON "
Les " Clot " après une petite recherche étaient des revendeurs d'harmonium et principalement éditeurs et co-auteurs de de livres de partitions à Lyon.
J'espère ne pas me tromper et vous laisse le soin de confirmer ou d'infirmer ces informations.

Je vais citer quelques lignes que j'ai trouvé sur ce site http://escolore.chez.com/harmon/harmon.htm

Parlant de la Maison " H CHRISTOPHE ET ÉTIENNE "

" Cette maison s’est installée en 1861, d’abord au 11 rue de Charonne puis au 97. Ses fondateurs avaient été auparavant ouvriers chez Alexandre.
Elle a gagné bon nombre de récompenses aux diverses expositions parisiennes : bronze en 1867, argent en 1878, or en 1889. "

Grâce à ces dernières lignes je peux dater la fabrication de mon harmonium entre 1878 et 1889 puisqu'il est annoté " Médaille d'Argent " sur le rond de porcelaine.




FACTEUR – H CHRISTOPHE ET ÉTIENNE
NUMÉRO 17474 - DATE- entre 1878 et 1889

DIMENSIONS – 126*65*104 cm
CLAVIER - Étendue 61 notes transpositeur
Coupure - 6 octave Do - SI
COMPOSITION : 4 jeux 1/2 réels

à gauche
O Forte
S Sourdine
4 Basson
3 Clairon
2 Bourdon
1 Cor anglais

Expression

à droite
1 Flûte
2 Clarinette
3 Fifre (par déduction car porcelaine blanche)
4 Hautbois
T Trémolo
M Musette
C Voix céleste
0 Forte

Genouillère (grand-jeu)

nombre de jeux : je ne sais pas à quoi cela correspond

Voici pour les caractéristiques générales, maintenant pour ce qui est de l'état c'est un "bon" premier défi de restauration...


A première vue plusieurs éléments me sautent aux yeux :

Un soufflet percé à refaire, les pédales cassées ( non originelles, indice d'une restauration passée ) et une tirette de registre cassée.
Le clavier et le bois autour est recouvert de tâches de cire.

Le clavier n'a aucune touche à la même hauteur et elles sont majoritairement coincées.



Le bois n'a pas subis d'attaque de vers, le contreplaqué chêne du couvercle gondole par endroit et il manque quelque moulure sur la partie droite du coffre.

" Jusqu'ici tout va bien "...


J'ouvre le ventre du "Monster-Munch" et là "le cri" : plusieurs longues fissure parcourent le milieu des passages d'air pour les notes.





L'harmonium était entreposé près d'une cheminée, je pense que cela lui a été fatal.
Après quelques recherches sur ce forum, je trouve plusieurs solutions envisageables comme le "flipotage", la pâte à bois ou autre colle.

je démonte tout cela et découvre une autre fissure sur la dernière partie, entre 2 arrivées d'air ( je n'ai pas encore le vocabulaire adéquat et je m'en excuse...)





J'ai commencé à insérer des lames de bois dans la fissure mais cela ne me satisfait pas. Je vais retirer le bois et recommencer suivant vos conseils que je sollicite.

La table d'harmonie semble en bon état dans son ensemble et je détecte quelques anches changée de la première restauration.





En ce qui concerne la partie clavier, comme je l'ai expliqué précédemment, beaucoup de touches restent coincées à la descente. Il y a quelques feutres changés sur différentes pièces et une partie des touches et sous touches remplacée par de nouvelles pièces.





Questions :

1 - Faut-il limer l'espace de bois dans lequel le guide passe pour éviter le blocage des touches ?
2 - Quelle méthode serait la meilleurs pour combler ces différentes fissures en les rendant hermétiques ?
3 - Comment équilibrer les touches pour qu'elles soient à la même hauteur ?

Je vous remercie de m'avoir lu en entier et espère avoir donné le maximum de données pour la résolution de ces questions.

Nettoyage des touches prévu demain.
Bonne soirée/journée

Killian



Dernière édition par Killian le Sam 3 Mar 2012 - 13:08, édité 1 fois (Raison : J'ai complété les caractéristiques de l'Harmonium)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique Lavabre



Masculin Nombre de messages : 350
Age : 70
Localisation : Miremont (sud de Toulouse)
Date d'inscription : 05/09/2010

MessageSujet: Re: Restauration (pas rapide...) H CHRISTOPHE ET ETIENNE   Sam 25 Fév 2012 - 12:31

Bonjour et bienvenue, Kilian !

Et bon courage pour votre restauration du Christophe & Étienne. Un gros et long travail en perspective.

Le très bon point, c'est qu'il ne soit pas attaqué par les vers. Les moins bons, les fissures du sommier, de la table des registres, et les déformations des balanciers de soupapes. Tout ça a vraisemblablement une même cause : sécheresse excessive.

Pour les fissures, vous trouverez ici même différentes méthodes et conseils. A vous de choisir. C'est un travail minutieux mais où l'on peut obtenir de bons résultats.

Pour les balanciers de soupapes, vraiment très déformés, et presque tous, c'est plus délicat : vous pourrez les dé-vriller et les redresser en chauffant. Le problème, c'est qu'il n'est pas du tout sûr que cela tienne. J'ai eu dernièrement une mauvaise surprise avec des touches que j'avais ainsi dé-vrillées il y a un peu plus de 3 ans : elles ont bien tenu jusqu'ici, mais la récente période de forte sécheresse due au froid leur a été fatale...
En tout cas, je ne pense pas que la solution soit de limer quoi que ce soit (sauf très ponctuellement), mais bien de redresser... ou changer !

En réponse à l'une de vos questions : c'est un 4 jeux 1/2 réels, c'est à dire qu'il comporte 4 rangées 1/2 d'anches. 4 correspondent aux registres numérotés de 1 à 4. La Musette est un 5ème demi-jeu dans les dessus, vraisemblablement accordé à un diapason légèrement différent; El la Voix Céleste est un jeu "ondulant" utilisant à la fois le 2 et la Musette (à vérifier).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian



Masculin Nombre de messages : 4
Age : 28
Localisation : Drôme provençale
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: Re: Restauration (pas rapide...) H CHRISTOPHE ET ETIENNE   Dim 26 Fév 2012 - 0:16

Merci Dominique pour ces précisions.

J'ai commencé à nettoyer la console, les tirettes de registre et les touches aujourd'hui : eau tiède et liquide vaisselle .
J'ai recollé la tirette cassé avec de la colle à bois et je ferai une finition à la pâte de bois.

Du coup les dorures de la plaque " Clot Fils et Cie - Représentants - LYON " sont devenues toutes brillantes, je ne m'attendais pas à cela, c'est encourageant, même si cela ne reste qu'un détail esthétique...

Ayant oublié l’appareil photo à l’atelier j'éditerai ce "post" demain pour ajouter les images.

Pour ce qui est des fissures, je vais tenter le flipotage pour le sommier et pour la table des registres la méthode de DGW que je cite "colle bi-composant mêlée à de la sciure de bois très fine (sciure de ponçage)".


Le programme pour demain : finir le nettoyage des touches et démonter les balanciers de soupapes pour un diagnostique plus approfondi ( j'avais sous estimé ce problème ). Pas de limage, je m'en remet aux conseils de Dominique. Les balanciers de soupapes partiront, qu'ils le veuillent ou non, en maison de redressement...

Pour la porcelaine blanche de registre , je vais missionner mon père pour voir ce qu'il peut faire afin de la "marquer" ( il est prothésiste dentaire ).
Pour les moulures manquantes je vais surement faire intervenir un menuiser, ami proche de ma belle famille.

Encore des détails car avant de demander de l'aide, j'aimerai m'assurer de la bonne restauration mécanique de l'harmonium.

Bonne soirée/journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Restauration (pas rapide...) H CHRISTOPHE ET ETIENNE   Dim 26 Fév 2012 - 6:28

Avant de limer ou de redresser les balanciers de soupapes (en fait il s‘agit des longues soupapes arrières) avez-vous essayé de les replacer une à une sur leurs guides ? J‘ai eu le même problème sur mon Kasriel, sauf que les soupapes n‘étaient pas en face des guides suite à une mauvaise manipulation du bloc clavier et du transpositeur. Du coup le clavier faisait des vagues et la plupart des touches étaient bloquées. Si c‘est le cas chez vous, aurez une bonne surprise. Il serait vraiment bizarre que TOUTES les soupapes arrières soient vrillées (à moins que l‘instrument ait séjourné dans une piscine...).

Pour ce qui est de la fissure dans la table des registres je ne crois pas trop à la colle et à la sciure... Ça me paraît trop large et trop profond. À mon avis seul un flippotage avec serrage de l‘ensemble sera vraiment efficace. La colle et la sciure seront efficaces pour les petites fissures aux débouchés des anches. Par contre évitez absolument la colle à bois vinylique (colle blanche), qui est quasi impossible à retirer sans casser les assemblages... Utilisez des colles naturelles à chaud (os, peau, poisson), qui sont réversibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Killian



Masculin Nombre de messages : 4
Age : 28
Localisation : Drôme provençale
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: Re: Restauration (pas rapide...) H CHRISTOPHE ET ETIENNE   Dim 26 Fév 2012 - 11:17

J'ai essayer effectivement de replacer les balanciers de soupapes dans leurs guides et c'est vrai qu'ils ne m'ont pas semblés si vrillés que cela. Ce qui bloque c'est le guide dans le trou de la soupape qui l’accueille , c'est pour cela que envisageais un petit limage dans ce trou pour que le guide se libère.

Néanmoins cela est peut-être dû en partie à la dilatation du bois puisque je ne soupçonne pas le guide de s'être épaissi avec le temps.
Je retourne à l’atelier cette après-midi et vous donnerez plus de précisions sur ce point, à savoir si cela est du vrillage ou de la dilatation minime ce qui arrive souvent de paire.

A Olivier : Pour ce qui est des fissures, je pense que j'ai un petit problème de vocabulaire entre ce qu'est le sommier ( pour moi : la table, avec les cases de boudin de velours, qui actionne la première arrivé d'air par les tirettes de registre ) et la table des registres ( qui sont pour moi est la table avec les trous de sortie des anches ).

Je pense que je me suis mal exprimé et que nous sommes d'accord sur le fond. Je vais utiliser de la colle de peau merci du conseil Olivier, j'en est justement en stock !

Olivier, j'ai parcouru avec curiosité et plaisir le "powerpoint" sur la restauration de ton Balthasar-Florence pour étudier ta méthode avec les tourillons sur les petites fissures aux débouchés des anches et c'est bien à cet endroit que je prévois colle+sciures.

Dois-je utiliser la colle Bi-Composant ou la colle de peau pour se travail sur le débouchés ?
Faut-il retirer les anches pour effectuer ce travail ou le mélange colle sciure m'assurera une pâte qui ne risquera pas de couler sur ces-dernières ?

Pour la grosse fissure je vais effectuer le flipotage avec la colle de peau Smile !

Merci Olivier pour ces conseils.

Je vous tiens au courant dans la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Restauration (pas rapide...) H CHRISTOPHE ET ETIENNE   Dim 26 Fév 2012 - 12:43

Le sommier est l‘assemblage où sont fixées les anches, les soupapes, le clavier et le tirage des jeux. La table des [soupapes de] registres est la planche avec les ouatages (boudins remplis de laine). Recherchez sur le forum : Alphonse Mustel, L‘orgue expressif ou Harmonium, vous y trouverez tous les détails techniques dont vous aurez besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Killian



Masculin Nombre de messages : 4
Age : 28
Localisation : Drôme provençale
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: Suite restauration   Sam 3 Mar 2012 - 12:56

Bonjour et excusez moi de ce laps de temps sans nouvelles de ma part,

Merci Olivier pour cette référence, j'ai commencé à dévorer cet ouvrage (Alphonse Mustel, L‘orgue expressif ou Harmonium) mais je n'en suis pas encore arrivé jusqu'aux détails techniques. Le lien de ce livre : http://vlp.mpiwg-berlin.mpg.de/library/data/lit38229/index_html?pn=2&ws=1.5

Après inspection méticuleuse du clavier, j'ai repéré les balanciers de soupapes qui posaient problème et il n'y en a que 2 dont la déformation crée un frottement avec le mécanisme.



Je les ai démonté, puis j'ai également redressé quelques guides de touches qui n'était plus très droits et qui frottaient également.

Après avoir nettoyé les touches j'ai remonté le tout et réglé la hauteur/résistance des touches en vissant les ressorts des balanciers de soupapes.

Avant nettoyage


Après nettoyage (eau tiède et liquide vaisselle)


Voici également la console avant et après nettoyage et les fameuses "dorures" qui sont revenus !

Avant


Après



Suite du programme :

1 : identification du bois de la table des registres puis procuration de l'essence en question et flipotage . ( Je crois que c'est de l'érable, avez vous une idée ? )
2 : Redressement des 2 soupapes de balancier avec fer a vapeur puis maintient en courbure opposé à celle du vrillage, pendant quelques jours !
3 : Mettre du feutre sur les pièces qui n'en n'ont plus et changer tous les long feutres de la console.

Je vous tiens au courant.
Bon week-end à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Restauration (pas rapide...) H CHRISTOPHE ET ETIENNE   Aujourd'hui à 10:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Restauration (pas rapide...) H CHRISTOPHE ET ETIENNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BONS PLANS-METZ] Restauration rapide
» Florian Etienne
» Restauration de poupées
» Christophe Sorrelli
» Christophe Van Kerrebroeck

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Fonctionnement et restauration-
Sauter vers: