Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Sam 9 Avr 2011 - 13:56

Bonjour,
J'ai commencé le démontage d'un Christophe et Etienne de sept jeux, huit rangs d'anches.
Je n'arrive pas à extraire le bloc soufflerie, pourtant j'ai enlevé deux vis qui le fixaient au meuble.
Une bonne âme pourrait-elle m'aider ? Je ne vois pas d'autres points de fixation.
D'autre part, les genouillères ouvrent des jalousies de forté, donc à priori pas de double expression, à quoi correspond alors cette séparation dans la chambre d'air sous la table des registres ?
Je ne manquerai pas de résumer cette remise en état dans la rubrique appropriée lorsque le travail sera terminé.
Merci.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Sam 9 Avr 2011 - 14:54

Il se peut qu'une ou plusieurs vis soient cachée(s) sur la face avant du meuble ou que des vis de sécurité soient implantée sur les "glissières" du bloc de la soufflerie.

Concernant la séparation du vent sous la table des registres, peut-être cet instrument est-il pourvu d'une "sourdine générale" des basses, qui est l'ancêtre de la double expression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Sam 9 Avr 2011 - 17:07

Merci Olivier pour ces précisions.
Je vais scruter méthodiquement tous les recoins de l'instrument pour débusquer ces fichues vis.
Oui, il y a bien un registre de Sourdine Générale dans les basses. Pouvez-vous m'en expliquer le principe ?
Cet harmonium est postérieur à 1894 puisqu'il y a deux récompenses obtenues cette année-là inscrites sur le médaillon. La double expression existait déjà, pourquoi avoir installer son ancêtre ?
Voici sa composition :

Sept jeux, huit rangs, vingt trois registres = 491 anches

Basses : six jeux, sept rangs, onze registres = 203 anches

T TREMOLO sur 4
2è BASSON [8’]
H HARPE EOLIENNE [8’] 2 rangs ondulants
V VIOLONCELLE 4 + 2èm BASSON
S SOURDINE GENERALE
4 BASSON [8’]
3 CLAIRON [4’]
2 BOURDON [16’]
1 COR ANGLAIS [8’]
P PERCUSSION [8’] agit sur 1
0 FORTE Actionne deux jalousies sur les jeux arrière des basses

Centre : E EXPRESSION

Dessus : huit jeux, neuf rangs, onze registres = 288 anches

0 FORTE Actionne deux jalousies sur les jeux arrière des dessus
P PERCUSSION [8’] agit sur 1
1 FLUTE [8’]
2 CLARINETTE [16’]
3 FIFRE [4’]
4 HAUTBOIS [8’]
C VOIX CELESTE [16’] 2 + ondulant
B BARYTON [32’]
5 MUSETTE [16’]
H HARPE EOLIENNE [8’] 2 rangs ondulants
T TREMOLO sur 4

Diapason : La’’’ = 435 Hz

Merci encore.


Dernière édition par Jean-François GERVAIS le Dim 4 Sep 2011 - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique Lavabre



Masculin Nombre de messages : 350
Age : 70
Localisation : Miremont (sud de Toulouse)
Date d'inscription : 05/09/2010

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Sam 9 Avr 2011 - 20:40

Juste quelques pistes possibles :

- sur mon Debain, deux vis se trouvent derrière les colonnettes, qu'il faut donc démonter.

- d'une façon générale, la dépose de la soufflerie n'est pas une mince affaire, surtout sur les gros instruments. Il serait préférable d'être deux pour cette opération.
En fait, même une fois toutes les vis enlevées, ce "gros tiroir" ne coulisse pas très bien, soit parce que l'ensemble a travaillé, soit parce qu'il a été abimé lors d'un précédent démontage/remontage.

- j'ai observé aussi qu'un décollement des porte-vents, côté soufflets ou côté boîte a vent, rend l'opération très difficile : ils se mettent légèrement de biais et écartent ainsi la partie inférieure de la partie supérieure. La pose de serre-joints pour les maintenir resserrées peut aider.

Bon courage en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Dim 10 Avr 2011 - 6:07

Le registre de sourdine générale agit comme la double expression pour les basses seulement. En fait quand on tire le registre, une soupape compensée par un soufflet est ouverte à minima (son ouverture est modulée en fonction de la pression de la soufflerie et de la consommation de vent, afin que toutes anches du côté basses puissent parler).

Le seul avantage de la sourdine générale est de coûter environ deux fois moins cher qu'une double expression complète. Ensuite, il faudrait étudier la question des droits, car le brevet de la double expression a été déposé en 1853 par Victor Mustel et peu d'autres facteurs ont eu recourt à cette technologie à cause de son prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Sam 16 Avr 2011 - 13:41

Bonjour,
Rien à faire, je ne vois aucune vis qui pourrait fixer le bloc ! Pour démonter les balustres, il faut d'abord enlever le bloc soufflerie. Celui-ci à l'air sain et étanche, je crois que je vais m'attaquer au meuble sans le démonter. Ce sera moins facile à manipuler à cause du poids, mais je pense y arriver.
A moins qu'un forumiste ait déjà eu à démonter un gros Chsitophe et Etienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Jeu 12 Mai 2011 - 13:20

Merci Olivier (un peu tardivement) pour votre explication concernant la sourdine générale.
Si j'ai bien compris, avec ce système, seules les basses sont expressives ?
Dans ce cas, est-ce la pédale de gauche uniquement ou bien les deux qui agissent sur l'expression des basses ?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Jeu 12 Mai 2011 - 14:36

Non, en fait tout l'instrument est expressif dès lors que vous tirez l'expression. Mais la sourdine générale est un système qui s'apparente à la double expression, mais uniquement pour les basses, ce qui fait que vous pouvez atténuer encore davantage les basses sans que cela influe sur l'expression "normale" des dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Ven 13 Mai 2011 - 9:15

Merci pour ces précisions, grâce à ce forum et à vous, cher Olivier, j'ai encore appris quelque chose.
J'ai hâte de terminer ce gros instrument pour tester cette sourdine générale.
Pour l'instant je n'en suis qu'aux retouches de verni noir, ce qui n'est pas évident.
A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Lun 13 Juin 2011 - 15:06

Bonjour,
Petit problème à résoudre : les contre poids en plomb des petits moteurs pneumatiques des deux trémolos sont partis en poussière.
Comment les remplacer ? Quel poids ? Comment les fixer à l'extrémité des fines tiges métalliques ?
J'avais penser à du plomb pour canne à pêche.
Merci d'avance.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Lun 13 Juin 2011 - 16:54

Félicitations, tout ça prend une magnifique tournure !
Vous pouvez envisager les plombs pêche ou ceux qu'on utilise pour l'équilibrage des roues de voiture. Pour le poids, vous le trouverez par tatonnement, en essayant de reprendre le gabarit du plomb d'origine et ensuite pour ajuster au plus fin, mettez le plomb le plus au bout de la tige pour obtenir le battement le plus lent (vous trouverez le poids idéal que le petit soufflet peu vaincre), le réglage se fera ensuite en le positionnant plus près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Mar 14 Juin 2011 - 8:46

Merci Olivier pour ces précisions.
Je ne peux pas reprendre le gabarit du plomb d'origine car au démontage, je n'ai trouvé qu'un petit tas de poussière de plomb à l'emplacement des petits soufflets de trémolo. C'est sûrement ce qu'on appelle la maladie du plomb.
Dans le sujet de Dominique lavabre, il y a une photo de son Dumont qui donne un aperçu de la dimension assez réduite de ce plomb.
Je vais aller voir un marchand d'accessoires de pêche, je vous tiens au courant.
Cordialement,
Jean-François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Ven 8 Juil 2011 - 19:56

Quelques anches du registre de fifre sont muettes, je vais les nettoyer au bac à ultrasons.
Une question : quel est ce beau bois moucheté qui est très souvent utiisé pour les casiers d'anches dans le sommier. Est-ce de l'érable ?



J'ai changé les feutres sous les touches (la bande de feutre était pourrie) et les mouches des axes :



Petit à petit je supprime quelques cornements en réglant les ressorts des soupapes arrière. Celles-ci agissent sur 5 jeux (6 rangs) ce qui rend l'étanchéité fragile :





Les 2 trémolos fonctionnent bien grâce aux petits plombs de pêche que j'ai fixés au bout de chaque tige :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Sam 9 Juil 2011 - 6:15

Bravo, voilà un instrument qui semble revenir de loin ! J'ai hâte d'entendre le résultat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Lun 11 Juil 2011 - 15:02

Le bloc barre de registres/châssis volets de forté a été nettoyé et remonté ainsi que les tirants.





Premier essai : encore quelques petits cornements sur le jeu de musette. Je ne veux pas tendre davantage les ressorts, le toucher serait trop du dur. La grande longueur (17cm) des soupapes arrière rend l'étanchéité fragile. Je ne sais pas trop quoi faire. Il faudrait peut-être agir sur les attaches souples en peau de chaque coté des soupapes pour bien les centrer par rapport à l'ouverture qui communique avec l'anche. J'ai peur que ce soit au-dessus de mes compétences.
A part cela, l'ensemble sonne bien, même si on est loin de l'harmonisation raffinée d'un Mustel ou même d'un Alexandre. L'accord général laisse un peu à désirer, je n'ai pas eu le courage de démonter, nettoyer au bac à ultrasons et remonter les 491 anches. On verra ça plus tard.
Dans les basses, le 2ème basson a un timbre très différend du 1er, ce qui , avec le cor anglais fait 3 timbres différends en 8'.
Comment utiliser au mieux la harpe éolienne de 8' et 2 rangs qui s'étend sur tout le clavier ? En tutti ce n'est pas très joli, peut-être pour accompagner un registre en solo ?
Quand je serai équipé en prise de son, j'enverrai des extraits sonores.
J'ai été obligé de revernir en noir les surfaces exposées à la lumière, la teinte avait complètement disparu. Le résultat est un peu trop brillant, j'espère que le temps redonnera une patine.
Je me permets de reformuler une question précédente : quel est le bois moucheté utilisé dans la fabrication des sommiers ? De l'érable ?
Merci


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Lun 11 Juil 2011 - 18:24

A propos des cornements, laissez l'instrument "poser" un peu. Il a été pas mal secoué depuis que vous l'avez restauré. Je trouve la finition vraiment très classe. Certes, ça brille, mais nous avons tellement l'habitude de voir des instruments ternis qu'on peine à se représenter à quoi il ressemblaient quand ils étaient neufs.

Je pense qu'il s'agit bien d'érable moucheté pour le sommier. Idem dans les instruments haut de gamme de chez Richard et les Mustel (intérieur de la double expression).

Pour ce qui est de la harpe éolienne continue, à mon avis elle est plus à considérer comme deux ½ registres, soit à utiliser en solo de chaque côté, soit avec d'autres jeux. Si les anches sont accordées comme les ondulants Mustel (une basse, une haute) vous pouvez la mêler avec n'importe quel jeu de n'importe quel diapason (fin ou large) et hauteur (16, 8, 4...), si ce n'est pas le cas, il vaut mieux l'accompagner de jeux de taille semblable (en principe fine).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Lun 11 Juil 2011 - 21:49

Merci Olivier pour toutes ces précisions, vous avez raison, je vais le laisser se reposer un peu.
Il me reste à terminer le verni du couvercle et à changer le tissu du panneau arrière.
De toute façon, cet hiver je le redémonterai pour nettoyer toutes les anches au bac à ultrasons. A chaque fois que j'ai fait cette opération sur un harmonium, l'accord général s'est trouvé considérablement amélioré. Ce sera long, il y a presque 500 anches, mais le jeu en vaut la chandelle.
La harpe éolienne est conçue "à la Mustel" : une anche haute et une basse l'une à coté de l'autre avec une lumière commune sous la soupape et une fine séparation, mais en 8 pieds sur tout l'étendue du clavier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Mar 12 Juil 2011 - 6:47

Dans la basse, par son timbre assez vif et tranchant, la harpe éolienne peut souligner une registration, dans le dessus, elle peut fournir des mélanges orchestraux (avec les autres 8', ou en 16-8 ou 32-8, 32-8-4...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Ven 15 Juil 2011 - 19:35

Olivier, vous aviez raison !
Le fait d'avoir laissé reposer la bête deux jours a fait disparaître les cornements, c'est incroyable !

Je profite d'une des dernières journées ensoleillées pour poncer et vernir le couvercle dans le jardin.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Dim 17 Juil 2011 - 15:45

Le remontage est terminé. Dans l'ensemble je suis satisfait du résultat.
Au coup d'oeil, il est impressionnant avec ses 145 cm de large et presque 80 cm de profondeur. Je me demande pourquoi une telle largeur puisqu'il n'y a pas de transpositeur et que tout le bloc mécanique est loin d'occuper cette largeur. Peut-être un argument commercial ?
L'instrument a beaucoup de possibilités grâce à son grand nombre de jeux.
L'harmonisation ne me semble pas aussi fine et onctueuse que sur un Mustel ou Alexandre, mais un peu plus agressive. Cela est peut-être dû à l'accord général qui laisse à désirer et s'améliorera peut-être quand je me lancerai dans le nettoyage de toutes les anches, cet hiver.



A coté : le Kasriel de 6 jeux, 7 rangs. Ces deux gros modèles occupent toute la largeur de la pièce.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Dim 17 Juil 2011 - 17:51

Il se peut que la caisse soit un modèle standard qui était également utilisé pour les instruments à clavier transpositeur. Je pense qu'au contraire, ce serait la compacité de l'instrument qui pourrait être un argument de vente. A titre de comparaison mon Mustel fait 146 cm de large pour 76 cm de profond et 108 cm de haut (sans les roulettes). Votre instrument est donc déjà du genre "costaud".

Voilà du bel ouvrage, félicitations !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie   Aujourd'hui à 0:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Christophe et Etienne : démontage bloc soufflerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Florian Etienne
» Christophe Sorrelli
» Christophe Van Kerrebroeck
» Christophe Pratiffi
» WEISSENBORN "CHRISTOPHE GRELLIER"QUELQU'UN CONNAÎT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Fonctionnement et restauration-
Sauter vers: