Harmonium et Anches Libres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 P. Alibonssy, Verdun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ian Thompson



Nombre de messages : 18
Age : 76
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: P. Alibonssy, Verdun   Ven 23 Déc 2011 - 23:20

En 1982 j'ai découvert dans l'ancienne église St-Cœur-de-Marie à Concarneau 29900 un harmonium de P. Alibonssy, Verdun. J'ai supposé à ce moment-là que ce nom indiquait le facteur, mais selon ce que j'ai lu sur cet excellent forum il paraît qu'Alibonssy était un revendeur. Malheureusement je n'avais pas mon appareil sur moi, ni le courage (de peur d'être grondé!) d'examiner l'instrument comme j'aurais voulu le faire. Lors de ma prochaine visite l'église avait été fermée à jamais, ayant été condamnée comme bâtiment dangereux suite à la tempête de 1987, qui avait occasionné des dégâts irréparables.
Le meuble était en chêne, sans prétensions, et il s'agissait visiblement un harmonium d'église. Le capot était légèrement incliné. Les 14 tirants de registres n'étaient pas disposés en rangée continue mais en groupes de trois écartés l'un de l'autre, comme suit: ooo ooo o o ooo ooo.
Composition:

Cor de Nuit CN
Baryton B
Clairon 3

Sourdine S
Bourdon 2
Cor Anglais 1

Expression

Écho Céleste EC

Flûte 1
Clarinette 2
Trémolo Tr

Fifre 3
Hautbois 4
Harpe Éolienne H

Le Cor de Nuit semblait être une sourdine sur le Baryton.
Le Baryton était de 8', correspondant au Basson encontré sur la plupart des harmoniums.
La Sourdine agissait sur le Cor Anglais.
L'Écho Céleste, 16', m'a donné l'impression d'avoir deux jeux réels à timbre de cordes. En y ajoutant le Bourdon il y a eu un changement de timbre prononcé.
L'Harpe Éolienne utilisait l'Écho Céleste en combinaison ave le Fifre, donc 16'+16' ondulants +4'.
Les genouillères de gauche et droite étaient des Fortés progressifs, qui pouvaient être verrouillés en position ouverte. La genouillère centrale (style Christophe et Étienne) était le Grand Jeu.
Selon mon diapason de poche l'instrument était accordé a A=440Hz.
L'harmonium semblait être en bon état, bien qu'il y avait aussi dans l'église un orgue électronique (ou peut-être électrostatique?!) Dereux.
Après la démolition de l'église et son remplacement par une nouvelle j'ai demandé à une dame qui semblait y jouer un rôle officiel si elle savait ce qui était devenu l'harmonium, mais elle savait rien. On ne peut qu'espérer quequelqu'un en a eu pitié!
À en juger par les détails que j'ai donnés (qui ne sont pas forcément correctes) y-a-t-il quelqu'un qui puisse deviner le fabricant? Il n'y avait que l'écusson en métal très léger de P. Alibonssy.
Merci à l'avance!
Ian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Schmitt
Admin


Masculin Nombre de messages : 1165
Age : 36
Localisation : France, Lorraine, Moselle, région messine
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: P. Alibonssy, Verdun   Sam 24 Déc 2011 - 7:41

La nomenclature utilisée pour les jeux, et en particulier l'Écho céleste, fait penser sans trop risquer de s'avancer à Dumont-Lelièvre, constructeur d'harmoniums d'église aux Andelys. Ces facteurs étaient assez uniques dasn leur démarche puisqu'ils cherchaient l'imitation de l'orgue à tuyaux. Ils ont été particulièrement inventifs, avec en particulier deux systèmes :

1) le médiophone, caisse de résonance placée au débouché de certains jeux, divisée en compartiments selon la tessiture et munie de couvercles mobiles pour basses/dessus ;
2) l'harmoniphrase, dispositif mécanique permettant d'obtenir un accompagnement "automatique" adéquat en jouant une phrase musicale sur un endroit donné du clavier, selon sa tonalité ou son mode.

Dumont-Lelièvre réalisait des instruments assez monumentaux (le catalogue prévoit jusqu'à 12 jeux ½ !), aux boiseries ouvragées et parfois ornées de tuyaux postiches (modèles grands verticaux). L'appellation des jeux est très différente de celle communément utilisée par la plupart des facteurs d'harmoniums. Un grand Dumont-Lelièvre placé dans une petite église ou une chapelle importante donne l'illusion (de loin) de l'orgue à tuyaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivierschmitt.free.fr
Ian Thompson



Nombre de messages : 18
Age : 76
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Alibonssy   Mer 28 Déc 2011 - 10:17

Merci, Olivier, de votre réponse.
J'ai oublié de dire que l'instrument qui était à Concarneau avait aussi un clavier transpositeur. Et si ma mémoire est fiable, l'Écho Céleste agissait sur l'étendue entière du clavier.
Ici en Angleterre on ne voit presque jamais les Dumont et Lelièvre. Il y a à peu près vingt ans j'ai aidé un ami à transporter un Dumont (dont je donnerai les détails plus tard) qui avait été importé lors du déménagement d'un couvent français au Devon pendant les première années du 20e siècle.
Je viens de relire les trois articles sur Dumont traduits des originaux français par Frans van der Grijn dans le Vox Humana, janvier et juillet 2003. À la page 13 du numéro juillet en parlant de l'Orgue Médiophone l'auteur fait mention de "tuyaux de résonnance", ce qui suggère que les résonateurs étaient verticaux. Est-ce bien le cas? Avant de lire cet article j'avais supposé qu'ils étaient en forme de boîte horizontale, comme les "Scribner's Tubes" que l'on encontre chez les meilleurs modèles des aspirants Bell, Dominion, Karn et Berlin (Canada) et de Clough & Warren (États Unis). Karn et Clough & Warren utilisaient auusi des tuyaux verticaux dans leurs plus grands modèles.
L'une des mes plus grandes ambitions est d'entendre un Médiophone et d'en voir les entrailles! En attendant, est-ce qu'il en existent des photos sur internet?
Merci.
Ian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: P. Alibonssy, Verdun   Mer 28 Déc 2011 - 10:50

Bonjour,
Le système Médiophone est une boite de résonnance verticale avec ouverture sur le dessus de cette boite.
Voici une photo avec la partie haute du meuble :



Partie haute du meuble enlevée :



Détail d'ouverture des volets :



Médiaphone enlevé, on aperçoit les séparations toutes les six ou sept notes qui correspondent aux séparations verticales dans la boite du médiophone :



N'hésitez pas à me demander d'autres précisions. Cet instrument fait partie de ma collection, je ne l'ai pas encore remis en état, il y a beaucoup de travail à faire autour.
De plus, il a le système d'harmoniphrase.
Cordialement,
Jean-François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Thompson



Nombre de messages : 18
Age : 76
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Résonateurs Médiophone   Ven 30 Déc 2011 - 18:12

Merci, Jean-François, d'avoir éclarci le mystère (du moins pour moins) des résonateurs de l'Orgue-Médiophone. Les photos me font voir exactement comment les élements sont disposés. Vu la manière simple mais évidemment robuste dont les résonateurs sont attachés j'imagine que la maison D & L vendait des instruments qui, à d'autres égards, étaient identiques à part leur présence ou absence.
Y-avait-il d'autres facteurs qui utilisaient quelque chose de pareil?--sans contrefaçon des brevets de D & L, bien sûr!
Je dois avouer que je trouve ces instruments d'église tout aussi intéressants que les harmoniums d'art.
Cordialement,
Ian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-François GERVAIS



Masculin Nombre de messages : 546
Age : 65
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: P. Alibonssy, Verdun   Ven 30 Déc 2011 - 20:59

En ce moment, je suis plongé dans un gros Alexandre à deux claviers qui possède une boite de résonnance rappelant un peu le système Médiophone de Dumont, sauf qu'il n'y a pas de cloisements à l'intérieur de chaque caisson. Vous pouvez consulter mon fil "Alexandre imposant à deux claviers" dans cette rubrique "Présentations d'instruments". J'y ai joint une photo de ce caisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu



Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 38
Localisation : Toulouse & sud-Aveyron
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: P. Alibonssy, Verdun   Sam 31 Déc 2011 - 11:56

ais pu observer un harmonium Merklin qui semblait doté d'un résonateur assez similaire...http://harmonium.forumactif.org/t815-harmonium-merklin-schutze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Thompson



Nombre de messages : 18
Age : 76
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: P. Alibonssy, Verdun   Mer 4 Jan 2012 - 9:16

Merci à tous pour les réponses. Les exemplaires Alexandre et Merklin semblent avoir pour but non seulement d'augmenter et concentrer le son et en "arrondir" le timbre, mais aussi de le projeter vers les auditeurs/chanteurs sans être étouffé par le manteau d'hiver de l'harmoniumiste.
Ian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: P. Alibonssy, Verdun   Aujourd'hui à 6:06

Revenir en haut Aller en bas
 
P. Alibonssy, Verdun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» liste remise à jour avec prix ......
» Verdun [Doom/Montpellier] cherche batteur
» Electric Wizard + V 13 + Verdun le 14/03 à Montpellier (34)
» Warchetype+Gecko5+Verdun 23/09/10 à Béziers
» Dead Elephant + Verdun + Morse le 06/10 à Montpellier (34)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonium et Anches Libres :: L'Instrument :: Présentations d'instruments-
Sauter vers: